Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08/03/2019

Oppliger Valentin

Oppliger-couverture.jpgAllez Bruce !
6 000 kilomètres parcourus à la force du mollet

Auteur : Valentin Oppliger

 

À 20 ans j’ai décidé de partir, de m’évader, de faire une pause dans mes études car je voulais vivre une aventure qui, je l’espérais, serait inoubliable. Malgré la peur, les doutes et les critiques, je n’ai, pour une fois, écouté que moi-même et me suis lancé un sacré défi : celui de parcourir 6 000 km en Australie, à la force du mollet.
 Ce périple aura marqué ma vie : des rencontres exceptionnelles, des paysages somptueux, des moments difficiles sur le vélo mais tellement d’instants merveilleux. Aujourd’hui, j’ai envie de partager ces expériences avec vous, de vous faire voyager avec moi, de vous transmettre les émotions folles que j’ai ressenties jour après jour et de vous expliquer comment je suis arrivé au bout de ce qui aura été pour moi un accomplissement personnel merveilleux.

 

2019124 pagesVérone éditions

Prix : 14 €

14:53 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Australie | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

07/03/2019

Roques Pierre

Cyclotouristes-couverture.jpgLes cyclotouristes
Le vélo autrement

Auteur : Pierre Roques

 

Né le 7 octobre 1932 dans un village haut-garonnais du piémont pyrénéen, Pierre Roques a connu le vélo dès ses plus jeunes années ; mais c'était un engin utilitaire et grinçant : celui des temps difficiles de l'occupation...
Il n'en sera pas guéri pour autant. L'adolescence venue, il a un coup de cœur : spectateur de l'étape Lourdes-Toulouse du Tour de France 1948, il découvre au travers et au-delà des aspects fugitifs de la compétition le miracle permanent du vélo qui permet d'aller loin et longtemps grâce à nos seuls muscles. Même sans courir. Surtout sans courir. « Le vélo autrement », en quelque sorte.
Pierre Roques nous conte cet épisode dans son ouvrage, et bien d'autres encore. Par le texte assurément. Mais par l'image surtout.
Les occasions ne lui ont pas manqué de saisir « en situation » ses compagnons de route habituels ou de rencontre. Couvrant annuellement plus de dix mille kilomètres sur son vélo, cet ancien vice-président de la Fédération française de Cyclotourisme ne cache pas sa prédilection pour les itinéraires tourmentés de ses Pyrénées natales, bien que s'évadant volontiers vers d'autres horizons.
Accompagnons-le au gré de ces pages, dans les Pyrénées certes, mais ailleurs aussi. « LES CYCLOTOURISTES » nous y attendent.

 

1989256 pagesFédération Française de Cyclotourisme

Réédité en 1991.

 

Livre lu et apprécié par le comité de lecture du blog

 

Pierre Roques est décédé le 13 janvier 2018.

Nous recommandons la lecture de son indispensable « Du soleil dans mes rayons » présenté sur ce blog.

18:14 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans France, Photographies, Pyrénées | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

Chavanne Blandine - Durry Jean - Gaudichon Bruno

Cycles d'art-couverture.jpgCycles d'art

Auteurs : Blandine Chavanne, Jean Durry, Bruno Gaudichon

 

Dès son origine, la bicyclette est adoptée par les artistes comme un sujet possible. Ainsi, ce symbole de liberté et de modernité se retrouve dans les œuvres des grands courants de l'histoire de l'art, soit comme sujet principal, soit comme prétexte à une composition.

Extraits du texte introductif de Bruno Gaudichon « Paris-Roubaix »

Chaque année, le musée d'Art et d'Industrie de Roubaix présente une exposition en relation avec l'histoire ou le patrimoine de Roubaix. En 1996, il semblait indispensable de saluer le centenaire de cette course cycliste qui l'évènement sportif et populaire, à chaque printemps, de la vie de la cité : Paris-Roubaix. Une telle opportunité de réunir les publics trop souvent séparés, du sport et de la culture, était à saisir et, rapidement, s'est imposée l'idée de célébrer la bicyclette comme source d'inspiration de l'art de notre siècle et, ainsi, de transcender la classique de Paris-Roubaix en réunissant un véritable panorama de l'histoire de l'art moderne. [...]

 

Ce catalogue d'une exposition qui s'est tenue à Roubaix, Musée d'Art et d'Industrie, du 13 avril au 16 juin 1996 puis à Paris, Musée National du sport, de juillet à octobre de la même année a fait l'objet d'un numéro de « 1 jour, 1 livre » d'Olivier Barrot sur France 3 le 29 mai 1996. On peut le revoir ici.

 

1996112 pagesAnthèse

Prix : 46 €

18:08 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Arts, Catalogue, Exposition (s) | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

06/03/2019

Marthaler Claude

Le-Chant-des-Roues--couverture.jpgLe chant des roues
Sept ans à vélo autour du monde

Auteur : Claude Marthaler

 

En  mars 1994, Claude Marthaler quitte la Suisse à vélo dans le but de rejoindre le Japon deux années plus tard.
Il fait partie des premiers Européens à traverser seul l’ex-URSS qui vient à peine de s’ouvrir au tourisme individuel, avant de gagner les hauts plateaux tibétains qu’il sillonne longuement.
Au chant des roues de son vélo, il se laisse gagner par l’ivresse de l’aventure et, en 1997, s’envole du Japon pour l’Alaska. Il pédale jusqu’à l’océan Arctique et repart vers le Sud par les Montagnes Rocheuses et la cordillère des Andes, atteignant Ushuaïa en mars 1999. Puis, il prend l’avion pour Le Cap d’où il remonte toute l’Afrique, traversant le Congo démocratique en pleine guerre et le désert du Sahara par la Mauritanie.
Il boucle finalement son tour du monde en juin 2001, au terme de sept années, ayant parcouru 122 000 km et visité 60 pays. Les régions traversées n’ont pas été choisies pour leur facilité: les plus hautes pistes du monde, les déserts les plus arides et les hivers les plus rigoureux…. Au-delà de l’exploit physique que représente son périple, Claude Marthaler nous restitue d’une manière très vivante son mode de vie nomade et solitaire. Il met en évidence avec beaucoup d’humanité ses contacts chaleureux avec les populations, la découverte des différentes cultures, mais aussi comment il a surmonté les obstacles administratifs, par exemple en “prolongeant” lui-même son visa en URSS, ou en prenant les pédales à son cou pour échapper à la police chinoise…

 

2002302 pagesÉditions Olizane

Ce livre est disponible sur le site de Claude Marthaler 

Prix : 23 €

 

Livre lu et apprécié par le comité de lecture du blog

22:53 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Claude Marthaler, Tour du Monde | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

Marthaler Claude

Dans-la-roue-du-monde-couverture.jpgDans la roue du monde

Auteur : Claude Marthaler

 

Le vélo est le véhicule universel par excellence, un dénominateur commun à tous les peuples de la planète. Là où il y a l’homme, il y a le vélo, et la grande roue du monde est à coup sûr celle d’une bicyclette. C’est donc en pédalant que Claude Marthaler part à la rencontre de ses congénères pendant 7 ans autour du globe. Sa monture lui sert de vaisseau terrestre et de passeport. Car la bicyclette transcende et unit les hommes, les distances, les frontières géographiques et climatiques, les générations, les classes sociales et les capacités physiques, servant à la fois au transport, au commerce, au sport, à l’expression artistique, au pèlerinage et au voyage. De son exploration de cyclonaute, Claude Marthaler rapporte des images à profusion et une réflexion “vélosophique” qu’il transcrit avec poésie et humour. Rarement exploit sportif – plus de 122.000 kilomètres parcourus, souvent en privilégiant les plus hautes pistes du mondes, les déserts et la rigueur de l’hiver – n’a été aussi empreint d’humanité.

 

2004146 pagesGlénat

Ce livre de photos est épuisé mais quelques exemplaires sont encore disponibles directement auprès de l’auteur.

Prix : 39 €

 

Livre lu et apprécié par le comité de lecture du blog

22:42 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Claude Marthaler, Photographies, Tour du Monde | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

05/03/2019

Bourlet Carlo

La bicyclette-couverture.JPGLa bicyclette
Sa construction et sa forme

Auteur : Carlo Bourlet

 

Extraits de la préface

Ce nouvel ouvrage n’est, à quelques légères modifications près, que la reproduction d’une série d’articles qui ont paru dans le tome XXXIII du journal le Génie Civil. Il vient, en quelque sorte, faire suite aux deux volumes de mon Nouveau Traité des Bicycles et Bicyclettes.
Quoique originellement écrit pour un public d’ingénieurs, ce volume s’adresse à tous les cyclistes, à tous ceux qui s’intéressent à leur machine et qui en connaissent un peu les divers organes. Sa lecture n’exige aucunes connaissances spéciales, car j’ai eu soin d'éviter tous les développements mathématiques ardus et je ne me suis servi, autant que possible, que des termes techniques les plus courants.
A l’heure actuelle, lorsqu’un cycliste veut acheter une nouvelle machine et s’enquérir des progrès accomplis, il n’a, pour se guider, à côté d’articles de journaux généralement inspirés par les constructeurs eux-mêmes, que des prospectus remplis d’assertions souvent inexactes ou des ouvrages, uniquement descriptifs, formés, quelquefois, de coupures faites dans ces mêmes prospectus.
Il y avait là, en France du moins, une lacune à combler et j’ai essayé de le faire de mon mieux.
Ce livre est donc, non seulement une étude détaillée de la forme des appareils vélocipédiques actuels, mais encore un guide et un conseiller pour les cyclistes désireux de connaître les perfectionnements les plus récents et d’avoir quelques renseignements impartiaux sur leur opportunité. Il contient, en outre, quelques aperçus théoriques qui, j’ose l’espérer, pourront être utiles aux constructeurs eux-mêmes. […]

 

1899 228 pagesLe Génie civil / Gauthier-Villars Paris

Disponible en téléchargement sur le site « The Internet Archive » 

 

De Carlo Bourlet, voir également « Traité des bicycles et bicyclettes » présenté sur ce blog.
Sur Carlo Bourlet, lire cette biographie.

22:23 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Anthologie - Traités-Essais-Biographies, Technique, Vélocipédie | Lien permanent | Commentaires (1) |  Imprimer

04/03/2019

Favre Alexis-Georges

Favre-couverture.JPGLe Vélocipède, sa structure, ses accessoires indispensables
Le moyen d'apprendre à s'en servir en une heure

Auteur : Alexis-Georges Favre

 

Extraits de l'avant-propos rédigé par l'auteur

Lorsqu'en janvier 1868 j'écrivis mon opuscule sur le Vélocipède, j'étais encore sous la pénible impression que m'avait produite la quantité de badauds, qui les uns me prenant pour un fou, attendaient, pour rire davantage, de me voir rompre le cou ; les autres se contentant de me lancer du haut de leur dédain quelques phrases qui témoignaient de leur profond mépris pour un instrument aussi ridicule.
J'écrivis donc pour me faire juger par l'opinion publique ainsi que l'instrument dont je m'étais affolé. Le résultat, je peux le dire, a dépassé mon attente et il m'a été permis de constater, non sans une vive satisfaction, que le nombre des hommes qui pensent et jugent avec réflexion n'est pas aussi restreint qu'on pourrait bien le croire. […]

 

186868 pagesBarlatier-Feisat Père et Fils Marseille

 

Cette deuxième édition faisant connaître les modifications apportées au Vélocipède fait suite à une brochure de 23 pages in-16 du même titre parue en janvier 1868.
Ce livre est disponible en téléchargement sur le site Gallica de la BNF. Favre-couvertureBNF.jpeg

 

 

 

Il est également disponible en version papier chez Hachette BNF au prix de 8,70 €.

22:09 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Histoire, Vélocipédie | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

Aymard Pierre

Aymard-couverture.jpgVercingétorix et le cycliste

Auteur : Pierre Aymard

 

Une photo prise à la gare de Paris-Lyon a suggéré à l’auteur de présenter la bataille d’Alésia sous la forme d’un dialogue entre le chef gaulois et un cycliste d’aujourd’hui. Ce “Candide” pose de nombreuses questions sur le déroulement des évènements et cherche à en extraire tous les indices permettant de déterminer le lieu de la bataille... Alise-Sainte-Reine ou Chaux-des-Crotenay ? Le “Candide” se révèle être très au fait de toutes les argumentations qui ont pu se confronter sur le sujet. Ce dialogue improbable amène à faire pencher très logiquement la balance en faveur de la thèse jurassienne.
À travers les 204 pages de cet imparable plaidoyer, Pierre Aymard replace les historiens devant leur responsabilité : agir et penser en faveur de la vérité historique.

 

2015204 pagesAuto-édition disponible auprès de l'association « ArchéoJuraSites »

Prix : 20 €

21:22 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Histoire | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer