Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Rechercher : seray

De Perrodil Édouard

cyclotourisme

À travers les cactus
Traversée de l’Algérie à bicyclette (1895)

Auteur : Édouard De Perrodil
Préface de Jacques Seray

 

Volontiers désigné comme le poète à bicyclette, Édouard de Perrodil, rédacteur-cycliste au Petit Journal et au Figaro, était, à l’instar de Jarry, un inconditionnel de la « petite reine ». On lui doit d’autres ouvrages sur ses pérégrinations cyclistes dont le très remarqué Vélo ! Toro ! De Paris à Madrid à bicyclette, en 1893.
À travers les Cactus, le récit de sa traversée de l’Algérie en duo, à la fin du XIXe siècle, est intéressant à plus d’un titre. D’abord, par le côté sportif et la performance indiscutable consistant à parcourir le pays d’ouest en est, dans le sirocco et la chaleur étouffante de la campagne et des plateaux algériens, sur des machines qui étaient loin à l’époque d’avoir les atouts de nos bicyclettes contemporaines. Ensuite, par le côté pittoresque, exotique. Première traversée de l’Algérie en 1895 par deux Occidentaux, ce récit, met en scène deux individus atypiques : Van Marke, jeune belge atteint d’une foudroyante métamorphose - il devient alors totalement amorphe - dès qu’il descend de machine, et son mentor Édouard de Perrodil, espèce de reporter-gentleman à bicyclette, catholique et bien élevé, qui nous fait découvrir une Algérie où les colons sont légions et l’indigène encore loin d’avoir acquis l’estime à laquelle il pourrait prétendre. Enfin, l’ouvrage a beau être un récit d’aventures divertissant, c’est aussi un récit avec la vision étroite et peu reluisante d’un métropolitain découvrant l’indigène arabe dans la France coloniale. Et même si l’on reconnaît à Perrodil ses diverses qualités d’aventurier et de littérateur voyageur, on ne peut que regretter sa vision teintée d’un antisémitisme détestable et d’un racisme primaire face à l’Arabe autochtone, certains passages, avec notre vision éclairée d’Européen du XXIe siècle, pouvant sembler d’une impardonnable légèreté.
C’est donc à double titre que ce livre est un document intéressant : il ravira à la fois les amoureux de la « petite reine », les amateurs de voyages originaux au long cours et ceux qui estiment qu’un récit, fût-il, d’un vélocipédiste naguère célébré, peut parfois en dire long sur les mœurs et les idées d’une époque révolue.


Commentaire de Jean-Yves MOUNIER
Il faut avant tout voir ce récit comme un témoignage de l'époque, comme la vision d'un Français bien français confronté à d'autres réalités, à d'autres valeurs mais sûr de sa supériorité, de la vérité de ses pensées et de ses valeurs humaines. 

Alors que les cyclos voyageurs actuels partent pour la plupart à la recherche des différences, ont soif de découvertes et d'enrichissement mutuel, Édouard de Perrodil parcourt les routes – ou ce qui pourrait s'en rapprocher – du haut de sa supériorité d’occidental – en jetant un regard méprisant sur les êtres rencontrés, forcément différents, forcément inférieurs, oubliant par trop que cette « infériorité » était entretenue par le pouvoir en place dans un souci d'hégémonie dont l'Histoire montrera qu'il ne pouvait que conduire à une impasse.

Comme Hergé dans « Tintin au Congo », l'auteur se fait le témoin des erreurs de son époque, il en est même le porte-parole et il pourra toujours lui être reproché de ne pas avoir véhiculé dans ses textes, fort lus à son époque, une vision plus positive des autres, juifs et musulmans en tête.
Reste ce témoignage qu'il aurait été dommage de ne pas connaître, ne serait-ce que pour mieux mesurer combien l'Homme peut être un loup pour l'Homme.

 

2011 - 232 pages - Jacques Flament Éditions

Prix : 16,90 €

Livre lu et apprécié par le comité de lecture du blog

Lire la suite

23/01/2016 | Lien permanent

Collectif

cyclotourisme

Histoire du cycle - 26e conférence internationale de l'histoire du cycle
Cycle history 26 - Proceeding of the 26th international cycling history conference

Auteurs :
Henri Bosc : Cyclotouriste, membre de la commission Éthique, Culture et Patrimoine de la FFCT – 33400 Talence – France.
Alain Bouchet : Cyclotouriste et collectionneur FFCT – 86000 Poitiers – France.
Una Brogan : Doctorante en philosophie – Université de Paris – France et Belfast – UK.
Dr. Jean-François Brun : Historien, président du Conservatoire du Patrimoine Sportif – 84200 Carpentras – France.
Nicholas Clayton : Historien, éditeur, Alderley Edge – Cheshire – UK.
Bob Damper : Historien et cycliste – Chandler’s Ford, Eastleigh, Hampshire – UK.
Gérard De Smaele : Restaurateur d’art, auteur, - 7120 Fauroeulx – Belgique.
François D’Hubert : Étudiant en master, Université de Paris 1/CHS, cycliste – Paris – France.
Paul Fabre : Prof. Émérite, linguiste, écrivain, cyclotouriste, FFCT – 30100 Alès – France.
John Green : Historien, collectionneur – Cambridge – UK.
Raymond Henry : Cyclotouriste, collectionneur, membre de la commission Éthique, Culture et Patrimoine de la FFCT – 84320 Entraigues-sur-la-Sorgue – France.
David Herlihy : Historien, auteur – Boston – Massachusetts – USA.
Keizo Kobayashi : Historien, vélocipédiste, FFCT – Paris – France.
Jan Kralik : Historien, auteur, National technical museum de Prague – Rép. Tchèque.
Christophe Lagrange : Collectionneur, historien spécialiste du Capitaine Gerard – Paris – France.
Dr. Hans-Erhard Lessing : Historien et auteur, - D-56068 Koblenz – Allemagne.
Chris Morris : Historien, ingénieur en mécanique – Vancouver, BC – Canada.
Glen Norcliffe : Prof. Émérite, géographe, écrivain, cycliste - IVCA Kincardine, On – Canada.
François Portet : Ethnologue, cyclotouriste – Lyon – France.
Stephen Ransom : Historien – D-28816 Stuhr – Allemagne.
Claude Reynaud : Historien, auteur, collectionneur. Musée vélo-moto – 30390 Domazan – France.
Francis Robin : Historien, Président de Paris Vélocipedia – Paris – France.
Gary W. Sanderson : Historien, collectionneur, cyclotouriste – IVCA Verona, NJ – USA.
Helge Schultz : Historien et collectionneur – Ludwigsburg – Allemagne.
Jacques Seray : Historien, écrivain et collectionneur, FFCT – 78140 Vélizy – France.
Lorne Shields : Historien, collectionneur – Thornhill, ON – Canada.
Roger Street : Historien, écrivain – Christchurch, Dorset - UK.
Christopher Sweet : Historien, Illinois Wesleyan University – Illinois – USA.
Ron Thompson : Historien, collectionneur, organisations – Cape Town – South Africa.
Carey Williams : Historien, collectionneur – Chicago, Illinois – USA.

 

cyclotourisme Préface : L’organisation de la 26e Conférence internationale d’histoire du cycle par la Fédération française de cyclotourisme a sans nul doute marqué les participants : pour la première fois, les acteurs de cette conférence, réunis dans la petite cité provençale d’Entraigues-sur-la-Sorgue, représentaient treize pays et les cinq continents.
En prélude à cette conférence, sept courageux (un Canadien, un Américain, un Japonais, un Anglais et trois Français) ont reconstitué le voyage à vélocipède des frères Olivier qui rallièrent Paris à Avignon en 1865.
La Fédération française de cyclotourisme et sa commission Éthique, Culture et Patrimoine ont été heureuses et fières de célébrer cet événement et d’accueillir plus de quatre-vingts congressistes venus échanger leurs connaissances de l’histoire du cycle et témoigner des dernières recherches en la matière. Ce n’est pas d’ailleurs un hasard si cette conférence s’est déroulée à quelques coups de pédale de la maison natale de Vélocio ; le programme qui accompagnait les conférences a cherché, quant à lui, à satisfaire les désirs d’histoire, de tourisme, de sport et de gastronomie.
En apportant sa contribution à la publication des actes, la FFCT est fidèle à sa vocation, elle marque son attachement à l’histoire du cyclotourisme, à ses aspects à la fois culturels et sportifs ainsi qu’aux échanges internationaux.

Martine Cano : Vice-présidente de la FFCT.
Dominique Lamouller : Président de la FFCT.

2016 – 321 pages – Fédération Française de CycloTourisme

Prix : 45 € + frais de port.

Bilingue : Français-Anglais

 

Les actes des deuxième (1991), dix-neuvième (2008) et vingt-deuxième (2011) conférences sur l'histoire du cycle ont également été publiés en France, en version bilingue pour ceux de 1991 et 2011, en anglais pour 2008.

Image (36).jpgImage (42).jpgImage (44).jpg

Lire la suite

Page : 1 2 3 4