Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/12/2019

Jouenne Noël

Jouenne-couverture.jpgNotes sur le vélo et la bicyclette
Regard ethnologique sur une pratique culturelle

Auteur : Noël Jouenne

 

 La pratique de la bicyclette relève-t-elle quelque chose de notre monde ? C'est un peu sous cet angle que ce livre souhaite aborder cette thématique originale à travers des notes et des écrits, dont certains trouvent leur origine à partir de 2005, avec l'arrivée des vélos de location à Lyon. L'ethnologue nous livre ici un recueil de ses réflexions qu'il accompagne de récits autobiographiques et de textes inédits, dont un traduit en anglais afin d'ouvrir le dialogue à l'international. Si le vélo se distingue de la bicyclette, c'est qu'à travers son éloge ou l'histoire de la bicyclette pliante comme machine de stratégie militaire, l'engin est porteur de valeurs et de messages.
Noël Jouenne est ethnologue, maître de conférences en sciences de l'homme et de la société pour l'architecture à l'ENSA de Toulouse. À côté de ses recherches sur la pauvreté dans les sociétés post-modernes, sur les logements collectifs et les cités Castors, ou encore sur les instruments de calcul, l'ethnologue nous livre ici un regard aiguisé du côté d'un objet du quotidien porteur d'un message pour l'humanité.

 Commentaire de Jean-Yves MOUNIER

Partant d'un a priori positif « le vélo, c'est bien », l'auteur va confronter l'objet bicyclette (ou vélo, il ne fait pas de différence dans son étude) à sa propre expérience et aux écrits de nombreux auteurs qu'il cite abondamment pour étayer sa pensée ou, au contraire, la remettre en cause.
Avant de plonger plus avant dans ce « regard ethnologique », il ne faut négliger le titre de cet ouvrage qui précise qu'il s'agit ici de « notes », titre qui explique peut-être en partie le côté un peu fourre-tout du texte dans lequel il est parfois difficile de trouver une ligne directrice.
Pratiques urbaines, aménagements, remise en lumière actuelle des vertus de la bicyclette, beaucoup de thèmes sont abordés, certains originaux comme l'histoire de la bicyclette pliante ou la notion d'autisme social dans lequel serait enfermé le cycliste urbain, d'autres plus classiques mais abordés avec un regard neuf, tel le casque cycliste ersatz de l'habitacle automobile pour les VAE...
Malgré ce caractère un peu confus et l'utilisation de statistiques pas toujours très actuelles, cette étude mérite d'être lue, ne serait-ce que pour les évidences qu'elle remet en cause et celles qu'elle conforte avec conviction !

Une analyse de cet ouvrage est également à lire sur le blog d'Isabelle Lesens.

 

2019208 pagesL’Harmattan

Prix : 21.50 €

16:46 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Anthologie - Traités-Essais-Biographies | Lien permanent | Commentaires (1) |  Imprimer

Doladille Éric

Couverture Tour de France dans le Gard.JPGLe Tour de France dans le Gard

Auteur : Éric Doladille

 

De 1903 à nos jours, le département du Gard a été l’hôte du Tour de France à soixante-dix-huit reprises. Nîmes et Alès ont accueilli dix-neuf arrivées d’étape.
Éric Doladille s’est attelé à la lourde tâche de retrouver tous les itinéraires empruntés par le peloton du Tour en mettant en avant, outre le vainqueur de l’étape, le porteur du Maillot Jaune dont nous fêterons le centenaire de la création cette année.
Vous saurez pourquoi un coureur alaisien faillit compromettre la suite de l’aventure dès 1904, vous découvrirez la mésaventure d’Abdelkader Zaaf aux portes de Sommières en 1950, vous revivrez la fantastique chevauchée d’Oscar Pereiro en 2006, etc...
Les plus grands n’ont fait que passer vêtu de jaune comme Eddy Merckx dont on célèbrera le 50e anniversaire de sa première victoire en 1969 et Fausto Coppi, né il y a tout juste 100 ans.
2019 marquera une date indélébile dans la grande Histoire d’amour entre notre département et la Grande Boucle, puisque gardoises et gardois auront le privilège de pouvoir côtoyer les coureurs pendant trois jours.
Cet ouvrage s’adresse aux amateurs de la « petite reine » et aux milliers de touristes qui viendront nous rendre visite pour admirer les exploits des coureurs, mais aussi découvrir les merveilles historiques et naturelles d’un département aux mille facettes.

 

2019272 pagesÉditions de la Fenestrelle 

Prix : 20 €

10:03 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Anthologie - Traités-Essais-Biographies, Tour de France cycliste | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

19/12/2019

Gasnier Thibault

GASNIER couverture du livre.jpgLa rue, une guerre de rou(t)es
Les entraves urbaines aux mobilités alternatives

Auteur : Thibault Gasnier

  

En partant de la notion de distance, l'auteur cherche à comprendre, selon différents espaces, ce qui contrarie un piéton, un cycliste ou un usager du bus à se mouvoir en toute sécurité dans la ville. À partir de ce travail universitaire, ce livre nous entraîne dans l'histoire de Pau et de ses mobilités. Grâce à des entretiens, des recherches, des observations et un questionnaire, ce livre nous procure un regard sociologique sur les entraves aux mobilités alternatives. À l'heure de la transition énergétique et de la redynamisation du centre-ville, nous sommes tous prompts à revoir nos lieux d'habitat, notre consommation, nos pratiques sociales et donc nos modes de déplacements urbains.

Thibault Gasnier a suivi sa formation de sociologie entre les universités de Brest, Nantes et Pau. Son approche s'intègre dans le courant de la phénoménologie. Il s'intéresse aux questions de mobilités urbaines et plus largement aux développements des villes de demain.

  

2019244 pagesAutoédition disponible sur Rakuten ou à la librairie L’escampette de Pau 

Prix : 12 €

10:37 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Anthologie - Traités-Essais-Biographies, Pratiques urbaines | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

18/12/2019

Mestres Camille Sylvie

Camille Sylvie-couverture.jpgLignes vives
Balade sur la piste cyclable entre Doussard et Duingt

Auteure : Camille Sylvie Mestres

  

Tout au bord
Ou en dehors
Dans les herbes
Et sur le ciel
Se dessinent
En lignes vives
Des instants

 Qui suis-je ?
Mestres est mon nom de naissance. Camille mon premier prénom, Sylvie le deuxième.
En 1997 j'ai quarante ans et me lance dans l'écriture d'un premier roman, intitulé Pour les enfants. J'envoie le manuscrit à des éditeurs. Sans succès.
Dix ans plus tard j’écris mon deuxième roman, aujourd'hui intitulé J’ai tué la mère parfaite, et j’adresse également le manuscrit à plusieurs éditeurs. L’un d’eux m’appelle trois semaines plus tard. Il me dit qu'il aime le style et l’histoire, mais il voudrait supprimer certains passages. Je refuse, et continue à écrire. Et aussi à faire des photographies.
Dix ans plus tard j'autoédite mes ouvrages.

  

2018160 pagesAutoédition disponible auprès de l’auteure

Prix : 20,04 €

11:19 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Photographies | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

17/12/2019

Supié Jean-François

Supié-51-couverture.jpg51 avenue Jean Jaurès

Auteur : Jean-François Supiè

  

« 51 avenue Jean Jaurès, c’est l’odeur du café, les discussions animées, les rencontres d’une vie. 51 avenue Jean Jaurès, c’est chez moi, je vous invite, entrez. »
À travers ses souvenirs, Jean-François Supié vous conduit dans la France des années 60/70, celles de sa jeunesse, mais vous invite aussi à découvrir une foule d’anecdotes sur l’histoire locale de Bourg-en-Bresse.
Cet ouvrage est celui d’un témoin de son temps, qui ouvre sa mémoire et vous emmène dans l’intimité des multiples personnages qu’il a rencontrés, dans le monde sportif ou ailleurs.

Commentaire de Jean-Yves MOUNIER
Par petites touches sensibles et teintées d'une nostalgie à fleur de peau, Jean-François Supié nous fait revivre, dans une première partie délectable, le Bourg-en-Bresse de son enfance, une petite ville de province où les commerces de proximité étaient des lieux de rencontres et de découvertes quotidiennes, où les fanfares égayaient une bourgade animée par les casernes et les petits bistrots.
Un temps où les enfants allaient à l'école à pied et rêvaient de devenir instituteur, un temps des kermesses et des critériums cyclistes de village qui feront découvrir à l'auteur le cyclisme et le prédisposeront à cet amour de la bicyclette dont il témoigne désormais à travers ces ouvrages, et ici dans la seconde partie du récit.
Pratique du cyclisme, évolution du sport à travers les décennies, aura du Tour de France et de ses champions, dopage, Jean-François n'élude rien et porte un regard sans concession mais toujours empreint d'affection, sur ce sport qui lui a apporté tant, du point de vue personnel et professionnel.
Un très beau témoignage qui se lit avec un énorme plaisir et nous fait découvrir un écrivain d'une grande sensibilité.

 

2016250 pages – Autoédition disponible en contactant l’auteur

Prix : 15 €

Livre lu et apprécié par le comité de lecture du blog

Passionné de cyclisme, Jean-François Supié a publié en 2018 « Roger Pingeon, entre grâce et tourments »  aux Éditions Mareuil et l’excellent « Le Tour de France Au temps des forçats et des ténébreux » en 2019 chez Amphora, que nous recommandons.

16:23 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Autobiographie | Lien permanent | Commentaires (1) |  Imprimer

Supié Jean-François

Pingeon-couverture.jpgRoger Pingeon, entre grâce et tourments

Auteur : Jean-François Supié
Préface : Bernard Thévenet

  

Roger Pingeon appartient au cercle prestigieux des vainqueurs du Tour de France. Entre l'ère Anquetil et la période de domination de Merckx, ils sont quatre à avoir porté le maillot jaune : Felice Gimondi, Lucien Aimar, Roger Pingeon et Jan Janssen. Le journaliste Jean-François Supié, qui a rencontré plusieurs fois « Pinpin », nous livre ici une biographie riche et très documentée. L'auteur a croisé de multiples témoignages, a revisité ses plus belles courses (le Tour 1967, la Vuelta 1969, etc.), planté le décor de ces années 1960 qui ont marqué une transition entre le cyclisme à l'ancienne, porté par Bobet ou Coppi et l'avènement de l'ère moderne personnifiée par le Cannibale Eddy Merckx. Entre grâce et tourments, Pingeon apparaît au travers de ce livre comme un coureur généreux et sensible au caractère bien trempé. Un vrai champion auquel ce livre rend hommage.

  

2018206 pagesMareuil Éditions

Prix : 18 €

16:17 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Anthologie - Traités-Essais-Biographies, Sport cycliste | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

Soubielle Claude

Velo en Roussillon Couverture a.JPGVélo en Roussillon

Auteur : Claude Soubielle

 

Ce livre est le fruit de recherches auprès d’archives, d’entretiens avec d’anciens coureurs, ou leurs familles qui ont écrit l’histoire de Vélo en Roussillon. L’auteur a voulu faire partager le bonheur ressenti en feuilletant les riches épisodes du cyclisme des Pyrénées-Orientales.
Le Tour de France en 1910 rend visite pour la première fois à Perpignan et à notre département. Il devient le révélateur du progrès, en pays catalan. Il s’agit là d’une grande avancée. Un Tour qui permettra à Rière de s’épanouir dans la souffrance, sur ses routes de 1921 à 1925. Un nouveau pas est franchi. Le cyclisme de cette époque connaîtra un engouement certain et deviendra le sport majeur du département.
Autre bond avec le vélodrome de Perpignan bâti en 1934. Ce grand stade de sport permettra l’éclosion de jeunes pousses catalanes. Nombreux seront ceux qui progresseront sur l’anneau de béton, même si André Boher s’avèrera le plus talentueux d’entre eux ?
Les coureurs écrivent l’histoire des courses, que la presse s’efforce de véhiculer. Comme partout ailleurs, le vélo en Roussillon évolue avec le temps et cet ouvrage en rapporte quelques faits.

 

2005254 pagesLes Presses littéraires disponible auprès de l’auteur

Prix : 25 €

13:58 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Anthologie - Traités-Essais-Biographies, Sport cycliste | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

Robin Pierre

Couv carnet reve de Norvege.jpg

Chemins d’un cyclopède
Rêves de Norvège

Auteur : Pierre Robin

 

 Mon rêve naît après Ushuaia, en Tierra de Fuego. À Lapataïa, les eaux glacées du canal de Beagle engloutissent la route n°3 et marquent la « fin del mundo » Remonter le méridien et atteindre au bout de l’arc norvégien le Cap Nord s’est imposé à moi comme un équilibre évident. Mon rêve inscrit sur le front, attiré par la lumière magique des fjords et le soleil de minuit, je m’élance de Hambourg, le 2 juillet 2012 à la conquête des plus vieilles terres d’Europe, La route est le lien entre voyageurs. Au hasard de ses détours, elle me conduit vers de belles rencontres. Ensemble nous échangeons nos rêves. Je suis heureux aujourd’hui de les partager avec vous. En vous les confiant, ils deviendront vôtres, insaisissables voiles de lumière fluorescente des aurores boréales.
« Les plus beaux voyages sont ceux dont on rêve » Paul Morand

 

2019 – 96 pages - Auto-édition disponible sur le site de l'auteur

Prix : 15 €


Pierre Robin a déjà publié quatre carnets de voyage, tous présentés sur ce blog.

12:22 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Carnet de voyage, Norvège | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

Robin Pierre

Couv carnet sur la route des Andes.jpg

Chemins d’un cyclopède
Carnets de voyage sur la route des Andes

Auteur : Pierre Robin

 

 « La beauté n’est pas dans les choses, mais dans les yeux qui les regardent » assure le poète chilien Francisco Coloane, chantre de la Patagonie éternelle. Le vélo ajoute une autre dimension au voyage. Il immerge le cyclopède dans l’espace et livre à tous ses sens cette magnificence.
Jamais continent n’a gravé autant d’images d’espaces, de couleurs et de liberté dans ma mémoire. J’ai fléchi sous le vent impitoyable de la Patagonie, enduré la chaleur des déserts de Lipez et d’Atacama. J’ai roulé plus haut que le Mont Blanc, traversé les plateaux de l’altiplano, admiré les sommets enneigés des volcans de l’Illimani, du Licancabur et de l’Aconcagua. J’ai aimé les lamas et les vigognes libres dans la pampa, le vol majestueux des condors, la course des lièvres, le pas souple des guanacos. J’ai observé les manchots, les lions de mer et les cormorans de la faune australe. J’ai respiré l’odeur des notros et des lupins sauvages, bu l’eau vive des cascades, campé dans le val des « rios ». J’ai contemplé le bleu turquoise des lacs, le rouge brûlé des « quebradas », le blanc immaculé du salar d’Uyuni, la glace sidérale du Perito Moreno et le fauve des lagunes boliviennes. Je me suis fondu dans la foule bruyante des marchés et perdu dans celle des capitales, Lima, La Paz et Santiago. J’ai goûté au charme désuet de Valparaiso et à la nature sauvage d’Ushuaia.
Si les siècles passés témoignent encore de l’histoire des conquistadores, des civilisations disparues et de l’oppression des indigènes amérindiens, le partage simple de la vie quotidienne de mes rencontres m’a révélé la violence d’une société sud-américaine capable d’engendrer la dictature Pinochet, les favelas, les « cartonnes », l’esclavage de la mine et les bandits de tous poils.
Ma route des Andes a ainsi relié les hommes, la géographie, l’histoire. De cycliste je suis devenu « cyclonaute », colporteur de rêves, à la fois acteur et spectateur. Ce carnet de voyage retrace mon aventure. Il témoigne de la beauté des paysages mais aussi de la grandeur et de la décadence de l’homme. Que de sa lecture naissent vos propres rêves. Car, comme l’écrivait Paul Morand : « Aucun voyage n’est aussi beau que ceux dont on rêve »

 

2011 – 96 pages - Auto-édition disponible sur le site de l'auteur

Prix : 15 €

12:18 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Amérique latine, Carnet de voyage | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

16/12/2019

Blau Ulysse

Blau-couverture.jpgLes maires et la transition écologique
État des lieux dans un département français à l’usage des citoyens

Auteur : Ulysse Blau

 

Ulysse Blau est ingénieur en bioressources. Pendant trois mois, à vélo, il a interviewé 64 maires tirés au sort sur la gestion des ressources (eau, énergie, agriculture) et l’implication des habitants dans leur commune.
Le but : faire un état des lieux de la transition écologique dans les communes.
Une étude libre et indépendante, auto-organisée et auto-financée.
La synthèse de cette étude est disponible gratuitement sur le site « La route en communes ».

 

201950 pagesAutoédition disponible sur le site de l’auteur 

Prix : 7 € version papier, gratuit en pdf via le site

14:22 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Anthologie - Traités-Essais-Biographies, Pratiques urbaines | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer