Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29/05/2020

Chautard Romain

Chautard-couverture.jpgVoyage entre les lignes

Auteur : Romain Chautard

 

Au début de l'année 2013, j'ai choisi de quitter mon travail ainsi que mon logement, j'ai aussi vendu ou donné la plupart de mes biens. Je n'ai que vingt-cinq ans et rêve d'une nouvelle vie, une vie d'aventures.
J'effectue mon premier voyage à vélo pour me rendre en Laponie finlandaise. C'est tout nouveau pour moi. La plupart des gens se font toute une montagne du voyage à vélo. Après quarante-cinq jours de route, c'est la révélation : je n'avais jamais connu une telle liberté.
Quinze mille kilomètres plus loin et après plus de dix mois de voyage, me voilà au milieu du désert d'Anatolie. Entre-temps, j'ai traversé tout un continent. Du cercle polaire jusqu'aux rives du Bosphore, j'ai pédalé dans le froid et l'obscurité, j'ai atteint le Cap Nord en plein hiver, j'ai visité l'Ukraine en crise, j'ai connu l'émerveillement mais aussi parfois la déception...

Passionné d’aventure depuis son plus jeune âge, Romain Chautard a passé les premières années de sa vie active sous les drapeaux. Il a désormais un diplôme d’éducateur sportif et possède plusieurs niveaux de plongée sous-marine. Sportif, passionné de survie, de photographie et d’écriture, il aime s’aventurer sur les hauts sommets, dans les contrées les plus froides et les plus reculées, sous les climats les plus extrêmes.

 

2020258 pagesÉditions Maïa

Prix : 23 €

14:22 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Europe | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

Guenel David

Guenel-couverture.jpgPetit-Breton, gentleman cycliste

Auteur : David Guenel

 

Rares sont les coureurs de la Belle Époque dont la renommée a franchi tous les écueils du XXe siècle pour parvenir jusqu’à nous. Combien sont-ils, ces pionniers dont le nom semble familier même au profane ? Trois, peut-être quatre : Eugène Christophe, qui s’est offert l’éternité en réparant sa fourche à Sainte-Marie-de-Campan, François Faber et Octave Lapize, vainqueurs du Tour de France morts au champ d’honneur.
Et, bien sûr, Lucien Petit-Breton. Ce nom, qui n’était d’ailleurs pas le sien, résonne encore voluptueusement à l’oreille des amateurs de cyclisme. Une volupté qui doit autant au charme de l’époque qu’à la vie et à la personnalité de l’homme. Pourtant, que savons-nous de lui ? Pas grand-chose…
Pour beaucoup, Petit-Breton n’est qu’un nom vaguement familier auquel il est difficile d’accoler une image ou des faits. Le cycliste cachait pourtant un homme aux qualités remarquables. Photographe éclairé, aviateur, polyglotte, mécanicien hors-pair, amoureux des belles-lettres, le Breton multipliait les talents. Outre sa carrière bien remplie - l’un des plus beaux palmarès d’avant-guerre - cet ouvrage a pour vocation de faire découvrir les autres facettes de Lucien Petit-Breton, qui font de lui un archétype de son temps.
Sa mort, survenue au cours de la Première Guerre Mondiale, participe de sa légende et contribue à l’inclure dans une époque qu’il aura marquée de son empreinte, rayonnant au-delà du seul sport cycliste.

 

2020 275 pagesPublishroom Factory

Également disponible auprès de l'auteur.

Prix : 19 €

 

Sur Petit-Breton, voir également « Comment je cours sur route » et « Petit-Breton, la belle époque du cyclisme » présentés sur ce blog.

14:19 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Anthologie - Traités-Essais-Biographies, Sport cycliste | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

Chauvet Benjamin et Chauvet Didier

Dictionnaire-T1.jpgDictionnaire des coureurs cyclistes sur route
Tous les palmarès (1876-2019)
Tome 1 (A-J)
Tome 2 (K-Z)

Auteurs : Benjamin Chauvet et Didier Chauvet

 

Ce dictionnaire des coureurs cyclistes sur route (1876-2019) est un outil exceptionnel et complètement inédit, mis à la disposition de tous les passionnés de cyclisme et de sport en général. Appuyé sur une somme considérable d'archives, ce livre regorge d'informations.
Il dresse un panorama complet de l'histoire du cyclisme sur route à travers les fiches des palmarès de 3 000 coureurs cyclistes de tous horizons sur une période de plus de 140 ans.
Des plus grandes aux plus petites courses, des classiques aux grands tours, le lecteur trouvera ici la totalité de ce qui fait l'univers des compétitions du cyclisme sur route.

Tome 1
2020434 pagesL'Harmattan

Prix : 39 € Dictionnaire-T2.jpg

 

 

Tome 2
2020468 pagesL'Harmattan

Prix : 42 €

14:14 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Anthologie - Traités-Essais-Biographies, Sport cycliste | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

Marchand Jacques

Marchand-couverture.jpgLe cyclisme

Auteur : Jacques Marchand

 

Le cyclisme dont le développement prodigieux, à la fin du XIXe siècle et au début du XXe avec la création du Tour de France, fut à l'origine du mouvement sportif en France, entre, à son tour, dans la collection « Domaine du sport »... […]
Ce volume rassemble, sous une forme commode, la somme de tout ce qu'il faut savoir sur le développement de la bicyclette , en tant qu'engin de sport, tant du point de vue historique, anecdotique, que du point de vue biographique et technique.

 

1963256 pagesLa Table ronde

14:09 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Anthologie - Traités-Essais-Biographies, Sport cycliste | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

26/05/2020

Ahmad Rana

Ahmad-couverture.jpgIci, les femmes ne rêvent pas
Récit d'une évasion

Auteure : Rana Ahmad

 

Rana, dix ans, fonce sur son vélo flambant neuf. Heureuse, insouciante, choyée par son père, un vent de liberté lui caresse le visage.
Quinze jours plus tard, c’est terminé. Son vélo est donné à l’un de ses oncles. Encore quelques mois et elle devra, pour être une bonne musulmane aimée d’Allah, porter l’abaya noire sur son corps, le niqab sur son visage et le tarha sur sa tête et ses épaules. Ensuite, ses parents lui trouveront un mari et elle sera condamnée à ne plus rien faire que la cuisine, le ménage et ses cinq prières par jour. C’est la loi.
Il ne reste à Rana que ses yeux pour pleurer et contempler son monde : l’Arabie saoudite des années 2000. Mais sur ce monde, elle porte un regard impitoyable. La frustration sexuelle fabrique des obsédés et des hypocrites. L’obsession et l’hypocrisie transforment les hommes en ennemis de leurs propres sœurs, filles ou épouses. Les agressions et les violences quotidiennes donnent aux femmes l’envie de fuir. Très peu réalisent ce rêve fou.
Rana sera l’une d’elles. Elle n’a jamais oublié le vent de liberté de ses dix ans, elle est prête à tout pour le retrouver et en jouir, et, cette fois, en adulte.

 

2018304 pagesGlobe

Prix : 22 €

 

Pour en savoir plus sur l'histoire vraie de cette auteure, lire l'article que lui a consacré « L'Obs » en novembre 2018.

10:45 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Autobiographie | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

Viollette Marcel, Petit-Breton Lucien, Ellegaard Thornwald, Darragon Louis, Rivierre Gaston, Meyan Paul et Mousset Ernest

Viollette-couverture3.jpgLe cyclisme

Auteurs : Marcel Viollette, Lucien Petit-Breton, Thornwald Ellegaard, Louis Darragon, Gaston Rivierre, Paul Meyan et Ernest Mousset
Préface : Henri Desgrange

 

Extrait de la préface
Mon cher ami,
Vous voulez faire un volume exclusivement consacré au cyclisme. Que voilà une idée de poète ! Et que voilà aussi une riche idée ! Et comme je vais m'efforcer de faire de mon moins mal la préface par quoi vous voulez que votre nouveau-né soit présenté aux lecteurs.
Que voilà une idée de poète ! Conçoit-on, mon cher ami, qu'en l'an de locomotion 1912, en une époque où il n'est plus question que de pistons, de cyclindres, de puissance massique, d'H.P., où les racines cubiques ont « bouffé », et comment ! les racines grecques, conçoit-on qu'il puisse se trouver quelqu'un et qui pense, pour parler du temps si lointain déjà – vingt ans, n'est-ce pas ? – où la bicyclette apporta des ailes à nos volontés défaillantes et à nos muscles sans souplesse ? Conçoit-on qu'il soit un rêveur pour chercher dans ce passé si pâle et pour faire revivre nos premières énergies réveillées, nos premiers enthousiasmes surgis d'un « Bordeaux-Paris » ou d'un « Paris-Brest » et retour en 1891 ? […]

 

1912388 pagesPierre Laffitte & Cie

Viollette-couverture-1980.jpg

 

 

Ce livre a été réédité en 1980 aux Éditions Slatkine.

 

De Lucien Petit-Breton, lire aussi « Comment je cours sur route » présenté sur ce blog.

10:41 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Anthologie - Traités-Essais-Biographies | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

Taverner Henri

Couv-Arg-Cyc.JPGL'Ariège cycliste
dans l’histoire... et sur les routes

Auteur : Henri Taverner

 

À travers les archives de la presse locale et la rencontre d’anciens coureurs, l’Ariège livre ici cent vingt ans de son histoire cycliste, de la création de son premier club, à Pamiers en 1886, au 10e anniversaire de l’Ariégeoise en 2005.
Le Tour de France avait 7 ans quand il traversa pour la première fois l’Ariège, en 1910. L’histoire de ses fréquents passages accompagne l’évolution du département, qui en retour a donné à la Grande Boucle sa part de légende et de drames.
Au fil de ses ascensions prestigieuses ou de ses cols discrets, la géographie ariégeoise se révèle d’une richesse insoupçonnée, prête à combler les cyclistes en quête de parcours à la fois exigeants et grandioses.

L’auteur : journaliste indépendant, Henri Taverner est avant tout un cycliste à qui les routes de l’Ariège se sont offertes en cadeau qu’il a choisi de partager ici.

Prix du document sportif 2005

 

2005184 pagesLe Pas d'oiseau

Prix : 17 €

10:35 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Anthologie - Traités-Essais-Biographies | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

Richefort Jean-Michel

Cyclotourisme-1990.jpgLe cyclotourisme

Auteur : Jean-Michel Richefort

 

Extraits de l'introduction

[…] Le cyclotourisme se pratique partout, mais de préférence sur des routes calmes aux tracés pittoresques. Que ce soit pour une courte sortie d'une demi-journée ou pour une randonnée itinérante de plusieurs jours, il est toujours possible de choisir son itinéraire. Le cyclotourisme se pratique toujours, quels que soient la saison et le temps, le jour et l'heure... Tout de même, les beaux jours sont bien agréables.
Le cyclotourisme se pratique par tous. Il n'est pas réservé à une catégorie particulière d'individus, au contraire, c'est un sport pour tous par excellence. Enfin, il peut se pratiquer seul, mais il est encore plus enrichissant au sein d'un club. Les amoureux du tourisme à bicyclette savent bien qu'il n'existe pas de meilleur moyen pour découvrir une région... Tout en se faisant une belle santé. […]

 

199080 pagesÉditions Bornemann, collection Découvrir et pratiquer

Dans cette même collection, Jean-Michel Richefort a également publié « Le cyclisme », 1990.

Cyclotourisme-1996.jpg

 

 

Du même auteur, signalons :

  • Le cyclotourisme, 1996, Ulisse Éditions.

  • Le vélo pour tous, 2003, Désiris (avec Jean Le Bivic), nouvelle édition en 2008.

10:26 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Anthologie - Traités-Essais-Biographies | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

25/05/2020

Gauthier Yves

Gauthier-couverture.jpgLe Centaure de l'Arctique

Auteur : Yves Gauthier

 

De 1928 à 1931, un ouvrier soviétique, idéaliste, espérantiste et militant du « tourisme prolétarien », réalise le grand rêve de sa jeunesse comme un « défi aux règles établies et aux idées reçues » : un tour du monde. Dévoué corps et âme à « la propagande du vélo », il choisit de pédaler. Sans argent : la route le nourrira, car, quand on connaît bien la nature, « on trouve toujours à manger sous son pied ». Ses trois héros sont Faust, pour sa soif de connaissance, Ulysse, pour sa résistance aux mauvais coups du sort, et Don Quichotte, serviteur de la beauté et de la justice. Faute d’un passeport pour sortir de son pays, il fera le tour de l’Union soviétique, soit plus de 80 000 kilomètres au départ du Kamtchatka à travers la taïga sibérienne, les sables et les rochers centre-asiatiques, les monts du Caucase, les plaines de la Russie centrale, et, surtout – théâtre d’une épopée boréale inouïe –, le littoral de l’océan Glacial Arctique. Les gens du Grand Nord le baptiseront le Centaure : un tronc d’homme vissé sur un renne de fer.
Le récit qu’on va lire accompagne Gleb Travine (1902-1979) au fil d’un périple à deux roues qui restera comme le plus héroïque à ce jour avéré. La base documentaire de cet exploit s’étant notablement enrichie depuis la première parution du livre (Actes Sud, 2001, épuisé), l’auteur apporte à la présente édition des faits tirés d’archives récemment redécouvertes, et notamment d’un livre-portrait de Travine en son temps interdit et détruit, écrit par Vivian Itin qui le paiera de sa vie (fusillé en 1938).
Il apparaît à la lecture que la nature, le froid et la faune sauvage n’ont pas été le pire ennemi du cycliste : les autorités de l’époque le menacèrent davantage en qualifiant sa prouesse de « socialement inutile ». Le Centaure connut donc, après l’exploit, le drame de la persécution.

 

2020288 pagesTransboréal

Prix : 12,90 €

Livre lu et apprécié par le comité de lecture du blog

Ce récit est une nouvelle édition enrichie du titre paru en 2001 chez Actes Sud et présenté sur ce blog.

Lire l'interview qu'a accordée Yves Gauthier à Transboréal.

Voir l'article de Claude Marthaler pour le journal "La liberté".

Sur Gleb Travine, voir la fiche Wikipédia dédiée et le coup de chapeau que lui a consacré "Le Petit Braquet".

10:43 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Anthologie - Traités-Essais-Biographies, Russie | Lien permanent | Commentaires (2) |  Imprimer

Seray Jacques

   3.jpgDe l'art et du sport
Un regard de quatre millénaires

Auteur : Jacques Seray

 

Jacques Seray est historien du sport mais aussi grand amateur d'art. L'envie lui vint – à la suite de quelques auteurs – de débusquer les œuvres des peintres et des sculpteurs qui donnèrent image au souffle et au muscle. Et cela depuis la plus haute Antiquité. Il lui restait à fréquenter les musées et les collections privées s'ouvrant à la gestuelle de l'athlète, parfois même à sa parodie. Un marathon en soi...
Pierre de Coubertin entre alors en scène, enthousiaste et visionnaire parce que doté d'un fameux rétroviseur. Dès l'origine, son idée de la rénovation des Jeux Olympiques associait les concours sportifs aux concours d'art. Il dut cependant attendre 1912 pour convaincre ses partenaires. Mais cette association n'eut qu'un temps, lequel s'acheva à la fin des Jeux de 1948. Apollon, du haut de l'Olympe, en versa une larme. Lui qui, par son exemple, prônait l'imbrication ultime de l'art et du sport.

Avec soixante illustrations cyclistes.

2015208 pagesAutoédition disponible auprès de l'auteur

Prix : 40 €

Jacques Seray est l'auteur de nombreux autres ouvrages sur la bicyclette à retrouver sur ce blog.

10:37 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Arts, Jacques Seray | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

Bastide Roger

Bastide-couverture.jpgPetit-Breton
La Belle Époque du cyclisme

Auteur : Roger Bastide
Préface : Yves Petit-Breton
Avant-propos : Bernard Hinault

 

La carrière de Lucien Petit-Breton fait revivre l'histoire de la naissance du sport cycliste sur fond de Belle Époque.
De son vrai nom Lucien Mazan, il fut le champion le plus populaire de son temps (1902-1914) et l'un de ceux qui, les premiers, contribuèrent à donner au Tour de France son caractère d'épopée.
Ses deux victoires consécutives en 1907 et 1908 provoquèrent l'enthousiasme général du public tant son panache pour vaincre forçait l'admiration.
L'extraordinaire qualité de sa personnalité, son élégance physique et morale, s'exprimaient jusque dans les embûches de la course où son courage et son énergie firent de lui un être de légende, à l'image de toux ceux qui, depuis 80 ans, bâtissent la longue tradition de drames et d'exploits du Tour de France.
Avec passion et rigueur historique, Roger Bastide reconstitue cette « Belle Époque du cyclisme » pour les profanes et pour tous ceux qui, comme l'écrivait Marcel Aymé, « croient que Dieu s'intéresse aux courses de bicyclettes et qui ont raison ».

 

1985270 pagesDenoël

De Lucien Petit-Breton, lire aussi « Comment je cours sur route » présenté sur ce blog.

10:21 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Anthologie - Traités-Essais-Biographies, Sport cycliste | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

Lafargue Francis

Maye-couverture.jpgPaul Maye
Le volcan basque

Auteur : Francis Lafargue
Préface : Serge Laget

 

« Cuisses fortes, chevilles fines, et œil pétillant, Paul Maye enjamba la guerre et la vie à Paris, charmes et avatars mêlés. Le temps – entre 1936 et 1949 – de se construire un palmarès où Paris-Roubaix joue des coudes avec trois Paris-Tours et deux maillots tricolores. Si le Tour ne lui réussit pas, il y revint de l’autre côté du comptoir pour manager avec talent et truculence l’équipe du Sud-Ouest dans les années 50. Il a bien eu neuf vies notre Paul Maye (1913-1987), comme les chats, les laminak, et les Basques qui se respectent. »

Serge Laget

En metteur en selle avisé, Francis Lafargue, ce Basque ami des pelotons qui fut confident et porte-parole du grand Indurain, fait danser avec bonheur l’épopée d’un cyclisme encore à visage humain, approximatif, chaleureux…

 

201196 pagesLe Pas d'oiseau

Prix : 15 €

Sur Paul Maye, lire la fiche Wikipédia dédiée.

10:17 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Anthologie - Traités-Essais-Biographies, Sport cycliste | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

Bougon Norbert

Bougon-couverture.jpgMémoires autour d'un vélo

Auteur : Norbert Bougon

 

« Me voici sur ma machine à écrire, « les cahiers roses » à portée de ma main, entassés les uns sur les autres... Je suis heureux de les retrouver là, avec leurs pages jaunies par les années, car ils vont m’aider à me souvenir de ce passé qui m’apparaît aujourd’hui si lointain...
- J’éprouve toujours la même émotion quand, par hasard, je les feuillette, car on peut y trouver à la fois mes propres impressions, écrites à la hâte au lendemain d’une course et des articles de journaux collées tant bien que mal, relatant mes "exploits" de la veille.
- Ces cahiers sont les témoins de nombreux épisodes de ma vie, durant une période qui prit fin avec la déclaration de la guerre ... Période dont il m’est impossible de me souvenir sans la nostalgie que l’on peut imaginer. C’est avec la passion que donne l’espérance que j’y avais consigné tous les faits importants vécus au cours de mon existence, pendant laquelle je ne poursuivis qu’un seul but : devenir Champion Cycliste Professionnel... […]
- Je veux donc écrire désormais pour mon fils, pour ma fille, pour mon petit-fils, pour mes petites filles, ou qui sait, pour un lointain descendant... . »

D'après le blog « La Dordogne cycliste »

2005230 pagesAutoédition

10:11 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Anthologie - Traités-Essais-Biographies | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer