Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/12/2008

Bruneton

Bruneton Simone324 - copie.jpgMémoire d’un vélo

 Auteur : Simone Bruneton

 Je suis né dans une usine Peugeot en 1937 et ne suis pas resté longtemps entreposé dans un magasin de cycles ; j’ai vu un jour, près de moi, une dame qui discutait avec le marchant ; j’entends encore ces paroles : “bien adaptée au travail qu’elle aura à fournir en Afrique.“ En Afrique, qu’est-ce que cela veut dire ? J’étais intrigué. « Je désire un frein torpédo, un porte-bagages très fort, une selle bien suspendue. » Puis je n’entendis plus rien ; mais je fus conduit à l’atelier, on me fit subir quelques transformations, je fus caché dans une fort caisse.

Oui, quelle destinée ! je suis actuellement au repos, huit année ont passé ; ma maîtresse, mon amie plutôt, m’a quitté avec un regret, bien partagé ; j’espère la revoir et en attendant, pour tromper mon ennui, je veux essayer de raconter à ses neveux quelques souvenirs de ma vie si mouvementée.

Ma vie active a commencé en septembre 1937 ; un long voyage de plus d’un mois devait me conduire à Oyem, Gabon, A.E.F.......

 -1946- 76 pages. Carte en frontispice du Gabon, illustrations et photos hors texte - Société des missions évangéliques - Paris.

 

 

 

 

 

20:02 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Afrique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : cyclotourisme |  Imprimer

Renaud

      Renaud de Sinery - copie.jpgVoyage au pays des CHLEUHS   (Maroc, début du 21ème siècle)

       Auteur : Renaud de Sinety

 Vivant pour la plupart dans de lointaines vallées perdues ou sur les hauts plateaux de l’Anti-Atlas et du Haut Atlas occidental, les Chleuhs, ces Berbères marocains sont en général bien loin des circuits fréquentés par les touristes. L’auteur, ici, préfère emprunter à bicyclette les pistes caillouteuses et les chemins de traverse pour nous faire pénétrer dans ce singulier pays, y recueille témoignages et anecdotes sur l’histoire, la culture, le mode de vie et les tradition de ce peuple dont le nom a connu un bien curieux destin sémantique, avant même l’heure de la globalisation.

 

-2007- 113 pages - Éditions Cartouche - Paris.

Prix : 12 € -

 

 

(Livre lu et apprécié par le comité de lecture du blog)

15:57 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Afrique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : cyclotourisme |  Imprimer

Perrot

    Perrot J-C et Audemard D255 - copie.jpgTandems africains   (Du Sahara au Kilimandjaro guidés par des non-voyants)

    Auteurs : Jean-Christophe Perrot et Diego Audemard

 Jean-Christophe Perrot, 27 ans, est  consultant et vit à Paris. Passionné de photos, de montagne et voile, il est engagé dans le secteur associatif en tant que pilote de tandem et guide de ski pour non-voyants.

Diego Audemard, 26 ans, est responsable commercial à Barcelone. Ce violoniste de talent a aussi parcouru 1.000 kms en tandem en Chine centrale et traversé le Haut-Atlas à pieds.

 C’est en tandem que Jean-Christophe et Diego ont choisi de réaliser leur « Raconte-moi la Terre » : découvrir l’Afrique, pendant toute une année, guidés par des personnes non et mal-voyantes.

 Avec 27 copilotes, ils ont pédalé sur 13.500 km à travers douze pays, gravi à pied quatre sommets de plus de 4.000 mètres d’altitude.

 Au fil de cette aventure étonnante, nous découvrons avec eux les ambiances des villes et villages de brousse, partageons le repas des personnes croisées, vivons au rythme des familles qui les accueillent chaque soir, vibrons au son du violon de Diego et des tam-tam africains...

 Le témoignage d’une expérience authentique, mené pour le plaisir de voir avec d’autres yeux. Une aventure humaine et culturelle, faite de rencontres inoubliables... Une aventure où il faut être deux pour avancer, un aveugle et un voyant, un autochtone et un étranger.

 -2007- 352 pages - Éditions : Presse de la renaissance, Paris.

Prix : 21 € - Les droits d’auteurs sont reversés au profit d’associations.

(Livre lu et apprécié par le comité de lecture du blog)

 

15:54 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Afrique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : cyclotourisme |  Imprimer

Naud Jean

 Naud Jean115 - copie.jpgTrois roues pour Tombouctou
3200 km à vélo à travers le Sahara

 Auteur : Jean Naud

 

Jean Naud est né aux portes du Sahara. Après l’avoir traversé plusieurs fois en voiture, il décide un beau jour de s’y lancer seul, à bicyclette. Pari fou, et cependant gagné. Un premier raid, sur une bicyclette de série le mène d’Alger jusqu’au sud de Gardhaïa.
Quelques  années plus tard, avec un véhicule équipé de deux roues spéciales, il remonte de Zinder, au Niger, jusqu’à Tamanrasset, alors que la route n’était encore qu’une piste. Et en 1986, la grande expédition : Alger-Tombouctou, 3200 kilomètres dont plus de 2000 de piste et de sable, trois mois de volonté, d’audace et de courage.
Mais avant de se lancer dans une telle aventure, Jean Naud, en bon ingénieur, aura pensé, dessiné, construit un véhicule hors du commun, ce tricycle monotrace, unique en son genre, lui permettant de passer là même où un 4x4 n’oserait s’aventurer. En contrepartie, 180 kilogrammes à hisser au haut des cols, à tirer dans le creux des dunes. Mais surtout un rythme de voyage totalement accordé à celui du désert.
Et c’est le désert dans toute sa plénitude que livre ici Jean Naud : son silence, sa dureté, les vents de sable, le froid, le soleil écrasant et cette lumière indéfinissable si difficile à saisir et à décrire.
Un exploit, certainement, mais aussi une volonté forcenée d’arriver, de vaincre le désert comme le découragement, de se prouver à soi-même que rien n’est impossible. Voici un beau livre qui entraîne le lecteur vers les horizons infinis, bien loin des fureurs des moteurs et de la fièvre des rallyes !

 

1987 - 274 pages - Albin Michel

Livre lu et apprécié par le comité de lecture du blog

15:43 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Afrique | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : cyclotourisme |  Imprimer

Lavanceau

1200 km à vélo en plein été à la découverte du T.F.A.I.

              (Le tour de Djibouti du 18 juin au 17 septembre 1973)

 

Lavanceau J. M151 - copie.jpgAuteur : J. M. Lavanceau

« Je rêve de voyages et je voudrais savoir où vont les grands nuages que l’on voit passer le soir ».

Je quitte DJIBOUTI le 18 juin vers 18 h 30, avec un vélo pesant plus de 40 kg. Avec un tel poids, je dois escalader à pied toutes les sévères grimpées jalonnant la route DJIBOUTI-OUEA et au-delà. De surcroît, je roule contre un vent très fort.

Au hasard des courbes et des grimpées de la piste, m’apparaît la vaste plaine du HANLE, encaissée entre les massifs du YAGER, du BABA ALOU, et des GAMMARIS (montagnes atteignant ou dépassant l’altitude de 1000 mètres). Sur cette plaine, couleur verte de gazelle et voilée par la luminosité aveuglante, des dizaines d’animaux fabuleux déambulent. Ils se dirigent vers d’immenses lacs miroitants et bordés de vastes forêts.

Un peu plus loin, ces animaux se transforment en cailloux noirs, les forêts en buissons et les lacs, subitement asséchés, n’ont plus qu’un fond de terre ocre et poudreuse.

Ce n’était qu’un mirage ! un phénomène d’hallucination visuelle dû à la réfraction de la lumière du jour...

 Proverbe ISSA : Si tu viens au pays des aveugles ferme un œil.

 

-1974- 163 pages - Auto-édité

 

 

15:09 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Afrique | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : cyclotourisme |  Imprimer

Gisselaire 1

Gisselaire-2349 - copie.jpgAuteur: Gisselaire Bernard 

Égypte-Sinaï-Israel - Cyclotourisme -

          (Illustrations de G. Drymael)

 Lorsque Bernard Gisselaire me demanda d’illustrer son livre, je ne me doutais pas que cet ouvrage serait à la fois la relation d’un voyage et celle des contacts vécus avec la population rencontrée.

Deux courants s’enchevêtrent tout au long d’une lecture dont l’intérêt ne faiblit jamais.

L’un reflète le constant souci du randonneur de veiller au respect de son itinéraire, de pointer ses moyennes kilométriques et de s’assumer seul en toutes circonstances. Lorsque la tempête et la route défoncée obligèrent le cyclotouriste à accepter l’offre de prise en charge par un automobiliste compatissant, il fut contraint, encore qu’il lui en coûtât, de s’y résigner !

L’autre relate les réactions sincères et humaines d’un voyageur confronté avec une population pauvre en Égypte... les appréhensions et les dangers encourus dans les déserts... la découverte de la fantastique civilisation pharaonique... le mystère du Mont Moïse... les réalisations kibboutziennes et l’impact des lieux Saints en Israël sur l’esprit des croyants et des incroyants... la misère régnante dans la termitière deltaïque.

L’auteur clôture son ouvrage par une vision prospective du sport cycliste et par la description minutieuse des phases de l’entraînement préalable à toute randonnée, en concours avec la mise au point de la bicyclette qui justifie une fois de plus sa renommée de :

 Petite reine de la route.

                           G. Drymael

 

-1987- 192 pages - Autoédité.

 

 

14:47 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Afrique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : cyclotourisme |  Imprimer

Gisselaire

Gisselaire-1348 - copie.jpg

Alger - Verdun

Auteur : Bernard Gisselaire

 Il  y a plus de vingt-cinq ans, l’uniforme sur le dos, je parcourais la campagne algérienne. J’ai fait la connaissance de l’Afrique du nord dans des circonstances particulières. Nous n’étions pas des touristes !...

J’ai voyagé plus d’une année à travers ce magnifique pays et j’ai accumulé une multitude de souvenirs. Je suis surtout attaché aux meilleurs, ce sont ceux que l’on n’oublie jamais.

Les années ont passé, mais cette envie de retour est resté profondément ancrée en moi. Inévitablement, mon goût pour la bicyclette devait m’amener à choisir ce moyen de locomotion pour réaliser un projet qui commençait à prendre forme dans mon esprit. Il y a quelques années, j’en parlais pour la première fois à ma famille, mais c’est seulement au cours de l’année 1981 que j’ai commencé la préparation concrète de ce qui est devenu en 1982

 “Ma course Alger-Verdun“.

 

-1982- 41 pages, A4, reliure spirale - Autoédité.

 

 

14:33 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Afrique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : cyclotourisme |  Imprimer

Bourguet

Bourguet Cath et Oli bis.jpgTitre : Vél’horizons Afrique

(11.664 km à vélo au Moyen-Orient et en Afrique de l’Est)

Auteur : Catherine et Olivier Bourguet

Rejoindre Madagascar ! Un projet un peu fou, aboutissement d’un rêve d’enfant, a mené Catherine et Olivier sur les routes du Moyen-Orient et de l’Afrique de l’EST.

Leurs petites reines ont été un moyen et non une fin en soi. Un moyen pour prendre le pouls de la terre à un moment crucial de son existence.

11.664 km à vélo, un an et demi de voyage. Catherine et Olivier ont rassemblé en un livre tous les courriels envoyés au cours de leurs 18 mois de voyage. Raconte sans tabous leurs peines, leurs épuisements, mais surtout leurs formidables rencontres sur ces chemins de traverse. Le quotidien d’un tel voyage est sans cesse source d’étonnement, de surprises, d’émotions.

-2006- 212 pages. Auto-Édité. Reliure spirale.

Pour commander ce livre sur Internet : www.velhorizons.be   .

Prix 15 €.

 

 

12:53 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Afrique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : cyclotourisme |  Imprimer

Bernies Jean-François

Bernies Jean-François209bis.jpg

Pigeon Volant
L’Afrique vue d’un vélo

Auteur : Jean-François Bernies

 

<<  Dès que j’arrive de l’autre côté du désert, je vends la voiture et j’achète un vélo. >>

Ainsi commence l’exceptionnel voyage de Jean-François Bernies à travers le continent africain, cette région du monde que le jeu des grandes puissances place au premier plan de l’actualité. Bernies, en effet, roulant sur son “ Pigeon volant “ - un robuste vélo chinois - va parcourir des milliers de kilomètres du Togo au Tchad, du Zaïre à l’Ouganda, du Nigéria à l’Angola, de la Rhodésie à Djibouti. Ce qu’il raconte, ce n’est pas l’Afrique superficielle pour touristes pressés ou grands reporters, mais l’Afrique profonde des villages, de la savane ou de la forêt. Il rencontre une Afrique sensuelle, changeante, attachante et brutale. Ce qu’il voit, parce qu’il va lentement par des sentiers ignorés, c’est la réalité africaine d’aujourd’hui. Ce continent contradictoire se révèle à Jean-François Bernies parce qu’il le vit avec sa fatigue et sa peau. Et qu’il la risque cette peau, à chaque instant, Blanc isolé fouillé par les douaniers d’Amin Dada ou interrogé par des policiers corrompus.
Ainsi l’aventure surgit-elle à chaque page dans ce récit. Mais aussi la réflexion, car Jean-François Bernies - qui publia, au cours de son voyage, de nombreux articles dans la presse française - est un observateur perspicace. Il voit, ressent, analyse. Et il écrit avec la force que donne l’expérience vraie.
Aussi jamais le continent africain n’avait-il été si présent dans un livre que dans celui-ci.

 

1977 - 330 pages - Éditions : Robert Laffont.

Livre lu et apprécié par le comité de lecture du blog

12:45 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Afrique | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer