Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29/05/2020

Chautard Romain

Chautard-couverture.jpgVoyage entre les lignes

Auteur : Romain Chautard

 

Au début de l'année 2013, j'ai choisi de quitter mon travail ainsi que mon logement, j'ai aussi vendu ou donné la plupart de mes biens. Je n'ai que vingt-cinq ans et rêve d'une nouvelle vie, une vie d'aventures.
J'effectue mon premier voyage à vélo pour me rendre en Laponie finlandaise. C'est tout nouveau pour moi. La plupart des gens se font toute une montagne du voyage à vélo. Après quarante-cinq jours de route, c'est la révélation : je n'avais jamais connu une telle liberté.
Quinze mille kilomètres plus loin et après plus de dix mois de voyage, me voilà au milieu du désert d'Anatolie. Entre-temps, j'ai traversé tout un continent. Du cercle polaire jusqu'aux rives du Bosphore, j'ai pédalé dans le froid et l'obscurité, j'ai atteint le Cap Nord en plein hiver, j'ai visité l'Ukraine en crise, j'ai connu l'émerveillement mais aussi parfois la déception...

Passionné d’aventure depuis son plus jeune âge, Romain Chautard a passé les premières années de sa vie active sous les drapeaux. Il a désormais un diplôme d’éducateur sportif et possède plusieurs niveaux de plongée sous-marine. Sportif, passionné de survie, de photographie et d’écriture, il aime s’aventurer sur les hauts sommets, dans les contrées les plus froides et les plus reculées, sous les climats les plus extrêmes.

 

2020258 pagesÉditions Maïa

Prix : 23 €

14:22 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Europe | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

Guenel David

Guenel-couverture.jpgPetit-Breton, gentleman cycliste

Auteur : David Guenel

 

Rares sont les coureurs de la Belle Époque dont la renommée a franchi tous les écueils du XXe siècle pour parvenir jusqu’à nous. Combien sont-ils, ces pionniers dont le nom semble familier même au profane ? Trois, peut-être quatre : Eugène Christophe, qui s’est offert l’éternité en réparant sa fourche à Sainte-Marie-de-Campan, François Faber et Octave Lapize, vainqueurs du Tour de France morts au champ d’honneur.
Et, bien sûr, Lucien Petit-Breton. Ce nom, qui n’était d’ailleurs pas le sien, résonne encore voluptueusement à l’oreille des amateurs de cyclisme. Une volupté qui doit autant au charme de l’époque qu’à la vie et à la personnalité de l’homme. Pourtant, que savons-nous de lui ? Pas grand-chose…
Pour beaucoup, Petit-Breton n’est qu’un nom vaguement familier auquel il est difficile d’accoler une image ou des faits. Le cycliste cachait pourtant un homme aux qualités remarquables. Photographe éclairé, aviateur, polyglotte, mécanicien hors-pair, amoureux des belles-lettres, le Breton multipliait les talents. Outre sa carrière bien remplie - l’un des plus beaux palmarès d’avant-guerre - cet ouvrage a pour vocation de faire découvrir les autres facettes de Lucien Petit-Breton, qui font de lui un archétype de son temps.
Sa mort, survenue au cours de la Première Guerre Mondiale, participe de sa légende et contribue à l’inclure dans une époque qu’il aura marquée de son empreinte, rayonnant au-delà du seul sport cycliste.

 

2020 275 pagesPublishroom Factory

Également disponible auprès de l'auteur.

Prix : 19 €

 

Sur Petit-Breton, voir également « Comment je cours sur route » et « Petit-Breton, la belle époque du cyclisme » présentés sur ce blog.

14:19 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Anthologie - Traités-Essais-Biographies, Sport cycliste | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

Chauvet Benjamin et Chauvet Didier

Dictionnaire-T1.jpgDictionnaire des coureurs cyclistes sur route
Tous les palmarès (1876-2019)
Tome 1 (A-J)
Tome 2 (K-Z)

Auteurs : Benjamin Chauvet et Didier Chauvet

 

Ce dictionnaire des coureurs cyclistes sur route (1876-2019) est un outil exceptionnel et complètement inédit, mis à la disposition de tous les passionnés de cyclisme et de sport en général. Appuyé sur une somme considérable d'archives, ce livre regorge d'informations.
Il dresse un panorama complet de l'histoire du cyclisme sur route à travers les fiches des palmarès de 3 000 coureurs cyclistes de tous horizons sur une période de plus de 140 ans.
Des plus grandes aux plus petites courses, des classiques aux grands tours, le lecteur trouvera ici la totalité de ce qui fait l'univers des compétitions du cyclisme sur route.

Tome 1
2020434 pagesL'Harmattan

Prix : 39 € Dictionnaire-T2.jpg

 

 

Tome 2
2020468 pagesL'Harmattan

Prix : 42 €

14:14 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Anthologie - Traités-Essais-Biographies, Sport cycliste | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

Marchand Jacques

Marchand-couverture.jpgLe cyclisme

Auteur : Jacques Marchand

 

Le cyclisme dont le développement prodigieux, à la fin du XIXe siècle et au début du XXe avec la création du Tour de France, fut à l'origine du mouvement sportif en France, entre, à son tour, dans la collection « Domaine du sport »... […]
Ce volume rassemble, sous une forme commode, la somme de tout ce qu'il faut savoir sur le développement de la bicyclette , en tant qu'engin de sport, tant du point de vue historique, anecdotique, que du point de vue biographique et technique.

 

1963256 pagesLa Table ronde

14:09 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Anthologie - Traités-Essais-Biographies, Sport cycliste | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

26/05/2020

Ahmad Rana

Ahmad-couverture.jpgIci, les femmes ne rêvent pas
Récit d'une évasion

Auteure : Rana Ahmad

 

Rana, dix ans, fonce sur son vélo flambant neuf. Heureuse, insouciante, choyée par son père, un vent de liberté lui caresse le visage.
Quinze jours plus tard, c’est terminé. Son vélo est donné à l’un de ses oncles. Encore quelques mois et elle devra, pour être une bonne musulmane aimée d’Allah, porter l’abaya noire sur son corps, le niqab sur son visage et le tarha sur sa tête et ses épaules. Ensuite, ses parents lui trouveront un mari et elle sera condamnée à ne plus rien faire que la cuisine, le ménage et ses cinq prières par jour. C’est la loi.
Il ne reste à Rana que ses yeux pour pleurer et contempler son monde : l’Arabie saoudite des années 2000. Mais sur ce monde, elle porte un regard impitoyable. La frustration sexuelle fabrique des obsédés et des hypocrites. L’obsession et l’hypocrisie transforment les hommes en ennemis de leurs propres sœurs, filles ou épouses. Les agressions et les violences quotidiennes donnent aux femmes l’envie de fuir. Très peu réalisent ce rêve fou.
Rana sera l’une d’elles. Elle n’a jamais oublié le vent de liberté de ses dix ans, elle est prête à tout pour le retrouver et en jouir, et, cette fois, en adulte.

 

2018304 pagesGlobe

Prix : 22 €

 

Pour en savoir plus sur l'histoire vraie de cette auteure, lire l'article que lui a consacré « L'Obs » en novembre 2018.

10:45 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Autobiographie | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

Viollette Marcel, Petit-Breton Lucien, Ellegaard Thornwald, Darragon Louis, Rivierre Gaston, Meyan Paul et Mousset Ernest

Viollette-couverture3.jpgLe cyclisme

Auteurs : Marcel Viollette, Lucien Petit-Breton, Thornwald Ellegaard, Louis Darragon, Gaston Rivierre, Paul Meyan et Ernest Mousset
Préface : Henri Desgrange

 

Extrait de la préface
Mon cher ami,
Vous voulez faire un volume exclusivement consacré au cyclisme. Que voilà une idée de poète ! Et que voilà aussi une riche idée ! Et comme je vais m'efforcer de faire de mon moins mal la préface par quoi vous voulez que votre nouveau-né soit présenté aux lecteurs.
Que voilà une idée de poète ! Conçoit-on, mon cher ami, qu'en l'an de locomotion 1912, en une époque où il n'est plus question que de pistons, de cyclindres, de puissance massique, d'H.P., où les racines cubiques ont « bouffé », et comment ! les racines grecques, conçoit-on qu'il puisse se trouver quelqu'un et qui pense, pour parler du temps si lointain déjà – vingt ans, n'est-ce pas ? – où la bicyclette apporta des ailes à nos volontés défaillantes et à nos muscles sans souplesse ? Conçoit-on qu'il soit un rêveur pour chercher dans ce passé si pâle et pour faire revivre nos premières énergies réveillées, nos premiers enthousiasmes surgis d'un « Bordeaux-Paris » ou d'un « Paris-Brest » et retour en 1891 ? […]

 

1912388 pagesPierre Laffitte & Cie

Viollette-couverture-1980.jpg

 

 

Ce livre a été réédité en 1980 aux Éditions Slatkine.

 

De Lucien Petit-Breton, lire aussi « Comment je cours sur route » présenté sur ce blog.

10:41 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Anthologie - Traités-Essais-Biographies | Lien permanent | Commentaires (1) |  Imprimer

Taverner Henri

Couv-Arg-Cyc.JPGL'Ariège cycliste
dans l’histoire... et sur les routes

Auteur : Henri Taverner

 

À travers les archives de la presse locale et la rencontre d’anciens coureurs, l’Ariège livre ici cent vingt ans de son histoire cycliste, de la création de son premier club, à Pamiers en 1886, au 10e anniversaire de l’Ariégeoise en 2005.
Le Tour de France avait 7 ans quand il traversa pour la première fois l’Ariège, en 1910. L’histoire de ses fréquents passages accompagne l’évolution du département, qui en retour a donné à la Grande Boucle sa part de légende et de drames.
Au fil de ses ascensions prestigieuses ou de ses cols discrets, la géographie ariégeoise se révèle d’une richesse insoupçonnée, prête à combler les cyclistes en quête de parcours à la fois exigeants et grandioses.

L’auteur : journaliste indépendant, Henri Taverner est avant tout un cycliste à qui les routes de l’Ariège se sont offertes en cadeau qu’il a choisi de partager ici.

Prix du document sportif 2005

 

2005184 pagesLe Pas d'oiseau

Prix : 17 €

10:35 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Anthologie - Traités-Essais-Biographies | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

Richefort Jean-Michel

Cyclotourisme-1990.jpgLe cyclotourisme

Auteur : Jean-Michel Richefort

 

Extraits de l'introduction

[…] Le cyclotourisme se pratique partout, mais de préférence sur des routes calmes aux tracés pittoresques. Que ce soit pour une courte sortie d'une demi-journée ou pour une randonnée itinérante de plusieurs jours, il est toujours possible de choisir son itinéraire. Le cyclotourisme se pratique toujours, quels que soient la saison et le temps, le jour et l'heure... Tout de même, les beaux jours sont bien agréables.
Le cyclotourisme se pratique par tous. Il n'est pas réservé à une catégorie particulière d'individus, au contraire, c'est un sport pour tous par excellence. Enfin, il peut se pratiquer seul, mais il est encore plus enrichissant au sein d'un club. Les amoureux du tourisme à bicyclette savent bien qu'il n'existe pas de meilleur moyen pour découvrir une région... Tout en se faisant une belle santé. […]

 

199080 pagesÉditions Bornemann, collection Découvrir et pratiquer

Dans cette même collection, Jean-Michel Richefort a également publié « Le cyclisme », 1990.

Cyclotourisme-1996.jpg

 

 

Du même auteur, signalons :

  • Le cyclotourisme, 1996, Ulisse Éditions.

  • Le vélo pour tous, 2003, Désiris (avec Jean Le Bivic), nouvelle édition en 2008.

10:26 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Anthologie - Traités-Essais-Biographies | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

25/05/2020

Gauthier Yves

Gauthier-couverture.jpgLe Centaure de l'Arctique

Auteur : Yves Gauthier

 

De 1928 à 1931, un ouvrier soviétique, idéaliste, espérantiste et militant du « tourisme prolétarien », réalise le grand rêve de sa jeunesse comme un « défi aux règles établies et aux idées reçues » : un tour du monde. Dévoué corps et âme à « la propagande du vélo », il choisit de pédaler. Sans argent : la route le nourrira, car, quand on connaît bien la nature, « on trouve toujours à manger sous son pied ». Ses trois héros sont Faust, pour sa soif de connaissance, Ulysse, pour sa résistance aux mauvais coups du sort, et Don Quichotte, serviteur de la beauté et de la justice. Faute d’un passeport pour sortir de son pays, il fera le tour de l’Union soviétique, soit plus de 80 000 kilomètres au départ du Kamtchatka à travers la taïga sibérienne, les sables et les rochers centre-asiatiques, les monts du Caucase, les plaines de la Russie centrale, et, surtout – théâtre d’une épopée boréale inouïe –, le littoral de l’océan Glacial Arctique. Les gens du Grand Nord le baptiseront le Centaure : un tronc d’homme vissé sur un renne de fer.
Le récit qu’on va lire accompagne Gleb Travine (1902-1979) au fil d’un périple à deux roues qui restera comme le plus héroïque à ce jour avéré. La base documentaire de cet exploit s’étant notablement enrichie depuis la première parution du livre (Actes Sud, 2001, épuisé), l’auteur apporte à la présente édition des faits tirés d’archives récemment redécouvertes, et notamment d’un livre-portrait de Travine en son temps interdit et détruit, écrit par Vivian Itin qui le paiera de sa vie (fusillé en 1938).
Il apparaît à la lecture que la nature, le froid et la faune sauvage n’ont pas été le pire ennemi du cycliste : les autorités de l’époque le menacèrent davantage en qualifiant sa prouesse de « socialement inutile ». Le Centaure connut donc, après l’exploit, le drame de la persécution.

 

2020288 pagesTransboréal

Prix : 12,90 €

Livre lu et apprécié par le comité de lecture du blog

Ce récit est une nouvelle édition enrichie du titre paru en 2001 chez Actes Sud et présenté sur ce blog.

Lire l'interview qu'a accordée Yves Gauthier à Transboréal.

Voir l'article de Claude Marthaler pour le journal "La liberté".

Sur Gleb Travine, voir la fiche Wikipédia dédiée et le coup de chapeau que lui a consacré "Le Petit Braquet".

10:43 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Anthologie - Traités-Essais-Biographies, Russie | Lien permanent | Commentaires (2) |  Imprimer

Seray Jacques

   3.jpgDe l'art et du sport
Un regard de quatre millénaires

Auteur : Jacques Seray

 

Jacques Seray est historien du sport mais aussi grand amateur d'art. L'envie lui vint – à la suite de quelques auteurs – de débusquer les œuvres des peintres et des sculpteurs qui donnèrent image au souffle et au muscle. Et cela depuis la plus haute Antiquité. Il lui restait à fréquenter les musées et les collections privées s'ouvrant à la gestuelle de l'athlète, parfois même à sa parodie. Un marathon en soi...
Pierre de Coubertin entre alors en scène, enthousiaste et visionnaire parce que doté d'un fameux rétroviseur. Dès l'origine, son idée de la rénovation des Jeux Olympiques associait les concours sportifs aux concours d'art. Il dut cependant attendre 1912 pour convaincre ses partenaires. Mais cette association n'eut qu'un temps, lequel s'acheva à la fin des Jeux de 1948. Apollon, du haut de l'Olympe, en versa une larme. Lui qui, par son exemple, prônait l'imbrication ultime de l'art et du sport.

Avec soixante illustrations cyclistes.

2015208 pagesAutoédition disponible auprès de l'auteur

Prix : 40 €

Jacques Seray est l'auteur de nombreux autres ouvrages sur la bicyclette à retrouver sur ce blog.

10:37 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Arts, Jacques Seray | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

Bastide Roger

Bastide-couverture.jpgPetit-Breton
La Belle Époque du cyclisme

Auteur : Roger Bastide
Préface : Yves Petit-Breton
Avant-propos : Bernard Hinault

 

La carrière de Lucien Petit-Breton fait revivre l'histoire de la naissance du sport cycliste sur fond de Belle Époque.
De son vrai nom Lucien Mazan, il fut le champion le plus populaire de son temps (1902-1914) et l'un de ceux qui, les premiers, contribuèrent à donner au Tour de France son caractère d'épopée.
Ses deux victoires consécutives en 1907 et 1908 provoquèrent l'enthousiasme général du public tant son panache pour vaincre forçait l'admiration.
L'extraordinaire qualité de sa personnalité, son élégance physique et morale, s'exprimaient jusque dans les embûches de la course où son courage et son énergie firent de lui un être de légende, à l'image de toux ceux qui, depuis 80 ans, bâtissent la longue tradition de drames et d'exploits du Tour de France.
Avec passion et rigueur historique, Roger Bastide reconstitue cette « Belle Époque du cyclisme » pour les profanes et pour tous ceux qui, comme l'écrivait Marcel Aymé, « croient que Dieu s'intéresse aux courses de bicyclettes et qui ont raison ».

 

1985270 pagesDenoël

De Lucien Petit-Breton, lire aussi « Comment je cours sur route » présenté sur ce blog.

10:21 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Anthologie - Traités-Essais-Biographies, Sport cycliste | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

Lafargue Francis

Maye-couverture.jpgPaul Maye
Le volcan basque

Auteur : Francis Lafargue
Préface : Serge Laget

 

« Cuisses fortes, chevilles fines, et œil pétillant, Paul Maye enjamba la guerre et la vie à Paris, charmes et avatars mêlés. Le temps – entre 1936 et 1949 – de se construire un palmarès où Paris-Roubaix joue des coudes avec trois Paris-Tours et deux maillots tricolores. Si le Tour ne lui réussit pas, il y revint de l’autre côté du comptoir pour manager avec talent et truculence l’équipe du Sud-Ouest dans les années 50. Il a bien eu neuf vies notre Paul Maye (1913-1987), comme les chats, les laminak, et les Basques qui se respectent. »

Serge Laget

En metteur en selle avisé, Francis Lafargue, ce Basque ami des pelotons qui fut confident et porte-parole du grand Indurain, fait danser avec bonheur l’épopée d’un cyclisme encore à visage humain, approximatif, chaleureux…

 

201196 pagesLe Pas d'oiseau

Prix : 15 €

Sur Paul Maye, lire la fiche Wikipédia dédiée.

10:17 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Anthologie - Traités-Essais-Biographies, Sport cycliste | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

Bougon Norbert

Bougon-couverture.jpgMémoires autour d'un vélo

Auteur : Norbert Bougon

 

« Me voici sur ma machine à écrire, « les cahiers roses » à portée de ma main, entassés les uns sur les autres... Je suis heureux de les retrouver là, avec leurs pages jaunies par les années, car ils vont m’aider à me souvenir de ce passé qui m’apparaît aujourd’hui si lointain...
- J’éprouve toujours la même émotion quand, par hasard, je les feuillette, car on peut y trouver à la fois mes propres impressions, écrites à la hâte au lendemain d’une course et des articles de journaux collées tant bien que mal, relatant mes "exploits" de la veille.
- Ces cahiers sont les témoins de nombreux épisodes de ma vie, durant une période qui prit fin avec la déclaration de la guerre ... Période dont il m’est impossible de me souvenir sans la nostalgie que l’on peut imaginer. C’est avec la passion que donne l’espérance que j’y avais consigné tous les faits importants vécus au cours de mon existence, pendant laquelle je ne poursuivis qu’un seul but : devenir Champion Cycliste Professionnel... […]
- Je veux donc écrire désormais pour mon fils, pour ma fille, pour mon petit-fils, pour mes petites filles, ou qui sait, pour un lointain descendant... . »

D'après le blog « La Dordogne cycliste »

2005230 pagesAutoédition

10:11 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Anthologie - Traités-Essais-Biographies | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

21/05/2020

Seray Jacques

Reine-couverture.jpgLa Reine bicyclette
Plus d'un siècle d'images, de films et de chansons

Auteur : Jacques Seray

 

Jacques Seray, par le texte et par l’image, nous sert de guide pour visiter, tout en fredonnant, l’âge d’or de la Reine Bicyclette.
Il nous glisse même deux premières : une discographie et une filmographie cyclistes qui nous mènent au vélo d’aujourd’hui.
Visite guidée dans le Paris cycliste de la fin du XIXe siècle, quand la capitale comptait neuf vélodromes, pendant que l’avenue de la Grande-Armée avait des airs de permanent salon du cycle. Quand, au bois de Boulogne, les Chalets du Cycle rassemblaient toutes les élégances… souvent fraîchement sorties des manèges de leurs premières pédalées.
Très vite, les arts populaires s’emparent du phénomène : chromos naïfs, chansonnettes et films d’humeur cycliste bordent sa route enchantée avant de célébrer la gloire de ses champions. Et bientôt le disque et la BD se joignent au cortège de louanges qui prendront même la forme durable de la pierre et du bronze quand il s’agira d’en marquer le souvenir.

 

2009160 pagesLe Pas d'oiseau

Prix : 30 €

Livre lu et apprécié par le comité de lecture du blog

13:57 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Anthologie - Traités-Essais-Biographies, Jacques Seray | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

Petit-Breton

Comment-couverture.jpegComment je cours sur route

Auteur : Petit-Breton
Préface : Henri Desgrange

 

Extrait de la préface
[…] Vous êtes surprenant, Petit-Breton. Que de fois avons-nous pu assister à cette scène.
Vous vous trouvez dans le groupe de tête. Une crevaison survient, vous arrête.Vous descendez de machine, vite, mais sans précipitation, mais vite, vous voici réparant. Nous, nous partons avec le peloton, vous laissant à votre ennuyeux ouvrage.
Et au contrôle suivant, quelle n'est pas notre stupéfaction de reconnaître, parmi les ombres errantes du peloton dirigeant, le calme et placide Petit-Breton, qui, travail terminé, a voulu rattraper, et a pu, en effet rattraper. […]

 

190832 pagesLibrairie de l'Auto

 

Ce livre est disponible en téléchargement sur Gallica, la librairie numérique de la BNF.
Sur Lucien Petit-Breton, voir la fiche Wikipédia dédiée.

13:54 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Anthologie - Traités-Essais-Biographies, Sport cycliste | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

Gay Jean-Marc

Gay-couverture.jpgBalades à vélo en Charente-Maritime

Auteur : Jean-Marc Gay
Préface : Jacques Bossis

 

Dans ce premier ouvrage, Jean-Marc Gay a sélectionné trois balades qu'il affectionne particulièrement.
La beauté et la diversité des paysages ont été ses deux premiers critères.
Il donne à tous les amateurs de la « petite reine » mille et un conseils techniques, pour que chacun puisse savourer avec grand plaisir ces « échappées ».
Curieux de nature, l'auteur s'est attaché, pour toutes les bourgs traversés, à remonter leur histoire et à signaler ce qu'il y a d'intéressant à voir ou à visiter.
Une autre façon de pratiquer ce sport si populaire.

 

201132 pagesLes Chemins de la mémoire

Prix : 6 €

13:50 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans France, Guides | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

Seray Jacques

Presse-couverture.jpgLa presse et le sport sous l'Occupation

Auteur : Jacques Seray
Préface : Pierre Albert

 

Jacques Seray, mène ici une enquête inédite.
Il nous montre combien le sport et la presse furent des enjeux majeurs, l’un pour Vichy, l’autre pour l’occupant.
Entre les mains de Jean Borotra puis de Jep Pascot, les deux ministres des Sports de Pétain, le sport devint un outil de propagande privilégié. Ils vont cadenasser l’organisation du sport pour mieux le mettre au service d’une idéologie : « la révolution nationale » chère au Maréchal.
Une pathétique chimère !

 

2011320 pagesLe Pas d'oiseau

Prix : 23 €

Livre lu et apprécié par le comité de lecture du blog

13:47 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Anthologie - Traités-Essais-Biographies, Histoire, Jacques Seray | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

Marchand Jacques

Quel Tour-couverture.jpgQuel Tour pour demain ?

Auteur : Jacques Marchand
Préface : Jean-Marie Leblanc

 

« Le Tour de France 2013 ne sera pas un Tour comme les autres… Il sera le « Centour ». Le centième Tour. Après ce passage à une notoriété séculaire, quel sera son destin ?
Aujourd’hui, il faut cesser l’hypocrisie entretenue et précieusement rentabilisée et se poser loyalement la question : notre Tour de France, qu’est-il devenu et quel est son avenir ? A-t-il même un avenir ?  »
Dans sa préface Jean-Marie Leblanc, directeur du Tour de France entre 1989 et 2006, s’adresse directement à celui en qui il voit « une conscience qui a toujours voué au journalisme et au cyclisme une tendresse mélangée » :
« Cher Jacques, comme vous la persistance du dopage m’atterre et les dérives médiatiques me désolent . […] Je suis sûr que vous cherchiez surtout [avec ce livre] à faire partager une inquiétude, à susciter le débat, à tisonner dans les arguments des uns et des autres. À faire réagir.
Vous y avez réussi ! »

Jacques Marchand, journaliste puis historien du sport, est né en 1921. Il fut chargé par Jacques Goddet d’organiser dès 1961 le Tour de l’Avenir, épreuve destinée à ouvrir l’horizon du cyclisme au-delà du Vieux Continent.
Entré au journal L’équipe en 1955, il fut durant quinze ans la « Voix du Tour » sur Radio-Tour et contribua, en 1958, à la naissance de l’Union syndicale des Journalistes sportifs (USJSF).
Il est aussi le créateur de Sport-Com à l’INSEP, filiale du Centre de formation des journalistes pour les sportifs de haut niveau.

 

201392 pagesLe Pas d'oiseau

Prix : 12 €

13:42 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Anthologie - Traités-Essais-Biographies, Tour de France cycliste | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

20/05/2020

Márquez Gabriel García

Marquez-couverture.jpegLe triple champion dévoile ses secrets

Auteur : Gabriel García Márquez

 

Ramon Hoyos demeure l’un des plus grands cyclistes colombiens de l’histoire.
Adoré, il remporte 5 tours de Colombie consécutifs, remportant même 12 des 18 étapes de l’édition 1955.
Ce triomphe interpelle Gabriel García Márquez qui décide d’écrire 14 articles sur la vie du coureur d’abord pour le compte du journal El Espectador, articles qui se transforment ensuite en livre. À partir d’entretiens réalisés en face à face, il écrit la vie du champion à la première personne du singulier.

Gabriel García Márquez a reçu le prix Nobel de Littérature en 1982, il est notamment l’auteur de Cent ans de solitude, Chronique d’une mort annoncée, L’Amour au temps du choléra. Avant de devenir romancier et novelliste, il fut journaliste.

Texte inédit d’une des plus grands romanciers de l’histoire de la littérature, ce texte consacré au cyclisme inaugure la collection de trésors oubliés de la littérature sportive que So Lonely déniche pour notre plus grand plaisir 

 

2020192 pages Marabout

Prix : 17,90 €

La page Wikipédia « El triple campeón revela sus secretos » permet d'accéder aux articles originaux en espagnol.

Sur Ramon Hoyos, voir la fiche Wikipédia dédiée.

10:27 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Anthologie - Traités-Essais-Biographies, Littérature - Poésie., Sport cycliste | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

Chasse-Goupille Collectif

CG15-couverture.jpgChasse-Goupille n° 15

Auteur : Collectif Chasse-Goupille

 

Extrait du sommaire transmis par Richard F.
[…] L'édito fulmine contre les environnementalistes de pacotilles qui essayent de tout saupoudrer de vert et ferment les yeux sur toutes les autres injustices. […]
La vélorution en chaussons raconte une vélorution victorieuse dans une petite bourgade de Charente-Limousine.
Gra a imaginé une cyclo-machine à débrayer capable en quelques coups de pédales de hisser haut et sans effort un subversif et magnifique drapeau « grève ».
Marco a rédigé A bas les pistes cyclables et les vélos-routes.
Après c'est le tour d'Héloïse qui signe Le voyage à vélo dépressif, critique féroce, et trop rare, des récits de « voyages à vélos merveilleux » authentiques).
Le clou est écrabouillé par l'Hymne cycliste à l'hiver de la poétesse vélorutionnaire Claire Morissette. […]
Gra a réalisé, à partir d'un mémoire d’Éducation Populaire, une bédé sur l'utopie infernale d'un atelier de vélos d'auto-réparation. Dans la même lignée, le texte Dix ans plus tard de B. revient sur le métier de mécanicien dans un atelier d'auto-réparation. […]
François raconte comment il a bravé toutes les interdictions et réussi à voyager avec son vélo dans le train.
Pour finir Margotte exilée en Bretagne, entre deux averses et trois cafés, s'amuse poétiquement avec les mots et leurs sens.

Commentaire de Jean-Yves MOUNIER
Encore un numéro bien garni et d'une grande diversité dans lequel tout le Collectif affirme haut et fort ses opinions sur le vélo, la ville, la société et ses tendances actuelles, le tout magnifié par un graphisme qui peut dérouter dans un premier temps mais qui traduit parfaitement ce que Chasse-Goupille veut promouvoir, en matière de bicyclette bien sûr mais aussi en terme de relations humaines.
Absolument indispensable en cette période de grande uniformité de pensées.

 

2020 – 72 pagesChasse-Goupille

Prix libre

 

Plus d’infos sur Wiclou, le Wiki du biclou et sur ce blog.

 

Livre lu et apprécié par le comité de lecture du blog

10:08 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Écologie-Politique-Économie, Pratiques urbaines, Revue | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

Julien Dominique

Fignon-couverture.jpgFignon !
Exercices d'admiration

Auteur : Dominique Julien
Préface : Paul Fournel

 

« Laurent Fignon était un pas pareil, un intello, un diplômé, un quant à soi. Il était plus intelligent que le peloton, il se faisait une tête avec ses lunettes de quartier latin, son catogan, son bandeau blanc.
C’était avant le temps du casque obligatoire et sa crinière blonde était à elle seule la marque de sa liberté.
C’est à Fignon dans la course que Dominique Julien s’attaque, il le fait voler en éclats pour mieux nous le rendre en entier… vivant en quelque sorte. »

Paul Fournel

Mis au monde dans l’arrière-boutique d’un magasin de cycles Peugeot, Dominique Julien est un cycliste de naissance. Rien n’effraie ce professeur de philosophie en terre bretonne, pour qui chaque ascension est un nouveau festin.

Les droits d’auteur de ce livre seront intégralement reversés à la Ligue anti-crabe.

 

2011168 pagesLe Pas d'oiseau http://lepasdoiseau.fr/fignon/

Prix : 10 €

10:00 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Anthologie - Traités-Essais-Biographies, Sport cycliste | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

Guénard Charles

Panorama cycliste-couverture.jpgPanorama cycliste
Les années Miroir-Sprint 1950-1960

Auteur : Charles Guénard

 

La célèbre revue Miroir-Sprint édita à part des cartes postales de coureurs. Charles Guénard fait appel à 340 de ces images pour nous présenter 183 coureurs qui animèrent les pelotons internationaux des années 1950-1960, ces Vingt Glorieuses de l’histoire du cyclisme.
Occasion rêvée de revisiter les grandes lignes de leurs palmarès riches de courses aujourd’hui disparues et de se replonger dans le joyeux bric-à-brac fait de noms d’apéritifs ou de marques d’électro-ménager qui signaient alors les maillots de l’élite.
Ou d’apprendre encore qu’avant d’être coureurs, certains furent aiguiseur de diamants, berger ou polisseur de pare-chocs, pour finalement se reconvertir comme livreur de juke-box ou directeur sportif.

L’auteur, Charles Guénard, est un collectionneur passionné de sport, régulièrement sollicité pour enrichir de sa phénoménale documentation les ouvrages consacrés au cyclisme.

 

2010 144 pagesLe Pas d'oiseau

Prix : 23 €

De Charles Guénard, voir également "Images et Objets du Tour de France" présenté sur ce blog.

09:55 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Anthologie - Traités-Essais-Biographies, Sport cycliste | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

18/05/2020

Tronchet

petitTraiteDeVelosophie.jpgPetit traité de vélosophie
Réinventer la ville à vélo !

Auteur : Tronchet

 

Cycliste convaincu et baladeur invétéré depuis l’enfance, Didier Tronchet fait l’apologie du vélo et de ses bienfaits sur l’humanité.
54 planches d’humour bon enfant et un tantinet provocateur.
Didier Tronchet fait l’éloge du vélo, ce moyen de transport salvateur. Car le vélo, c’est la liberté, c’est le goût de l’effort et l’abnégation. La dissolution du stress et la paix intérieure, sans compter le gain écologique.
Mais qui dit vélo dit aussi crevaisons, vent de face, transpiration et concurrence motorisée. Qu’à cela ne tienne, Petit traité de Vélosophie propose des réponses spirituelles à tous ces aléas.


C'est en 1984 que Tronchet réalise son premier album aux éditions Bédéfil, Calbuth : ma vie est une jungle, introuvable aujourd'hui !
Deux ans plus tard via Pilote, cet anti-héros apparaît pour la première fois dans la presse BD. Tronchet est aujourd'hui un auteur comblé avec près de trente albums à son actif, trois Alph-Art Humour remportés à Angoulême (1990 pour Raoul Fulgurex, 1993 pour le tome 4 de Calbuth et 1998 pour le tome 6 de Tergal) et d'innombrables parutions dans la presse spécialisée, notamment dans Fluide Glacial et L'Écho des Savanes.Début des années 2000, il crée un one-man-show avec le personnage de J. C. Tergal. Depuis 2003 et la parution de Là-bas, il a publié plusieurs auto-fictions, principalement dans la collection Aire Libre de Dupuis, mais aussi Casterman.

Tronchet-poche-couverture.jpg

 

202056 pagesDelcourt

Prix : 12,50 €

Livre lu et apprécié par le comité de lecture du blog

Cet album est la version illustrée et actualisée de Petit traité de vélosophie paru en 2000 puis réédité en 2014. Il existe également une version poche parue en 2008 chez "J'ai lu".

10:41 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans BD - Roman graphique, Pratiques urbaines | Lien permanent | Commentaires (1) |  Imprimer

Schmitt Maxime

Schmitt-couverture.jpgJe me souviens de Maître Jacques

Auteur : Maxime Schmitt
Préface : Antoine de Caunes

 

« Aucun gras dans l’écriture de Maxime Schmitt, aucune fioriture flatteuse.
L’essentiel.
Un délicat mélange d’aphorismes, de haïkus, ou d’informations brutes, la somme des trois composant au final un précieux collector.
Un Tour d’enfance, comme il le dit si bien.
Un monument tout en finesse pour Jacques Anquetil, un champion qui ne fut rien moins que l’incarnation de la Grâce. »

Antoine de Caunes

Maxime Schmitt, en rocker passionné de cyclisme, – il est le parolier de l’album culte « Tour de France » de Kraftwerk – se souvient de Jacques Anquetil.
Et c’est toute une époque qui ressurgit dans la roue de son champion adulé.
En 2007, il a obtenu le prix Louis Nucera pour « Vélo volé ».

 

2012112 pagesLe Pas d'oiseau

Prix : 10 €

10:31 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Anthologie - Traités-Essais-Biographies, Sport cycliste | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

Ena Christophe et Doucet Louis

Faso-couverture.jpg

Au Tour du Faso

Auteurs : Christophe Ena (photo) et Louis Doucet (texte)

 

Christophe Éna*, reporter photographe, a couvert le Tour du Burkina Faso 2008 avec beaucoup de sensibilité et de talent. Ses photos a la fois très esthétiques et poétiques nous présentent une Afrique insolite.
Ici, dans un décor tout neuf, nul besoin d’ascensions vertigineuses pour donner corps et âme au sport cycliste. Au Tour du Faso, la légende s’écrit dans la poussière, sous une chaleur extrême et devant une foule enthousiaste qui s’est approprié l’épreuve phare du cyclisme africain comme un joyau du patrimoine national.
Fausto Coppi, qui disputa ici sa dernière course en 1959, aurait-il laissé au pays des hommes intègres un peu de son esprit en héritage ?
Le Tour du Faso, laboratoire des ambitions africaines depuis 1987, fait naître l’espoir de voir un jour se mêler Blancs et Noirs dans les plus belles batailles du vélo. Quand ce rêve deviendra réalité, on pourra dire que c’est du côté de Ouagadougou que l’histoire a commencé.

*Christophe Ena, reporter photographe né à Pau en 1965, travaille pour Associated Press depuis 1996. Cet habitué des plus grands événements sportifs a couvert plusieurs Tours du Faso.
Ce travail a été primé par la National Press Photographers Association.Louis Doucet, rédacteur au service de presse d’Amaury Sport Organisation, a suivi à cinq reprises le Tour du Faso dans les équipes d’organisation de la course.

 

200996 pagesLe Pas d'oiseau

Prix : 25 €

10:26 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Afrique, Anthologie - Traités-Essais-Biographies, Photographies, Sport cycliste | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

Vicart Jacques

Cyclotourisme-couverture.jpgEssai sur le cyclotourisme en France
Supplément au numéro de novembre 1972 de Cyclotourisme

Auteur : Jacques Vicart

 

« Le cyclotouriste n'est pas un client qui exige, mais un partenaire qui donne et qui reçoit.
Son club, sa ligue, sa fédération : toute cette structure n'existe pas en fonction de ce qu'il lui demande, mais en fonction de ce qu'il lui apporte ; elle ne peut donc lui offrir en définitive que ce qu'il lui a préalablement donné. »

(D'après l' « Essai de doctrine du Sport » publié en 1965 par le Haut Comité des Sports.)

 

197232 pagesFédération Française de Cyclotourisme Vicart-couverture1992.jpg

 


De Jacques Vicart, signalons également « Vélo et sécurité routière », 1992, 56 pages, Ligue Aquitaine de Cyclotourisme FFCT.
Ce document a fait l'objet d'une synthèse en 1994 « La sécurité du cycliste », non paginée, Ligue Aquitaine de Cyclotourisme FFCT.

10:21 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Anthologie - Traités-Essais-Biographies | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

16/05/2020

Greenfield Rob

Greenfield-couverture.jpgLe drôle de voyage de Mister Green
Comment traverser les États-Unis sans polluer, zéro déchet, en comptant sur la nature... et les poubelles

Auteur : Rob Greenfield

 

Rob Greenfield s’est donné pour projet de vie d’être le changement qu’il veut voir dans le monde. Tout dans sa vie est fait pour limiter son impact sur l’environnement et sensibiliser le plus de gens possible à un mode de vie plus écoresponsable.
Sa méthode : se lancer des défis extrêmes pour frapper les consciences. Par exemple ? Vivre à New-York comme un Américain moyen, tout en portant sur lui les déchets accumulés dans cette vie dite normale. Ou s’installer dans un jardin de Floride, dans une maison de 10 m2, et vivre un an uniquement des produits du potager et de la Nature. Ou encore, avec d’autres volontaires, plonger dans les poubelles des grandes surfaces pour constater le formidable gâchis alimentaire.
Ce livre est le récit de la première de ses aventures : traverser les États-Unis sur un vélo en bambou sans jamais se connecter aux réseaux d’électricité ou de distribution d’eau, en mangeant bio et local, quasiment zéro déchet, et en comptant, pour subvenir au reste de ses besoins, sur la Nature… et les poubelles.
Plus qu’un récit de voyage, ce livre est aussi une réflexion profonde sur la place de l’homme dans son environnement, et la philosophie d’un humaniste qui a décidé d’être heureux, simplement, grâce à la Nature.

 

2020258 pagesNautilus Éditions

Prix : 17,90 €

Sur Rob Greenfield, lire la fiche Wikipédia dédiée.

10:36 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans États-Unis | Lien permanent | Commentaires (1) |  Imprimer

Gault Olivier

Gault-couverture.jpg1919, le Tour le plus long

Auteur : Olivier Gault

 

Alors que le parcours du Tour de France devenu centenaire se fait de plus en plus court, le retour, plus de 80 ans en arrière, sur la treizième édition de la Grande Boucle, nous replonge dans l'époque héroïque des forçats de la route.
Au lendemain de la Grande Guerre de 14-18, dans un pays détruit qui peine à se relevre, le Tour de France 1919, long de 5560 kilomètres, parcourt toutes les frontières de France, empruntant pour la première fois les routes d'Alsace et de Lorraine. Bravant les pénuries, les routes défoncées et les conditions météorologiques pénibles, les coureurs du « Tour le plus long » enchaînent les records d'endurance.
Ce récit chronologique nous fait revivre, dans le contexte de l'époque, l'incroyable dureté, les rebondissements, les drames et les joies d'un Tour oublié qui eut pour héros les frères Pélissier, le vieux Gaulois Eugène Christophe, Firmin Lambot, le gars Jean Alavoine, Buysse, Masson, Scieur, Barthélémy et... Henri Desgrange. Très critiqué pour avoir relancé son épreuve si tôt après l'Armistice, le patron de l'Auto en renforcera la notoriété cette année-là et apportera à la course des améliorations préfigurant les Tours de France modernes.

Gareth-couverture.jpg

2002221 pagesTextes & Prétextes

 

Sur le Tour 1919, lire également le très bon livre de Jean-Paul Bourgier « 1919, le Tour renaît de l'enfer » présenté sur ce blog.

P
our les lecteurs anglophones, voir également « We Rode All Day: The Story of the 1919 Tour de France ».

 

10:32 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Tour de France cycliste | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

Schmitt Maxime

Vélo-couverture.jpgVélo volé

Auteur : Maxime Schmitt

 

«Je brûle mes ailes. Un agriculteur enflamme son champ de blé. La colline, réputée pour ses vieux ceps, s'embrase des deux côtés de la route.
Dans le feu roulant, je carbure avec la rapidité d'un tigre entre des cerceaux d'acrobate. Pas question de me lignifier !
Dans la tranchée, mes roues font un bruit de succion sur le goudron qui fond. Je suis une étincelle, mes muscles et ma poitrine dans l'état inflammatoire, mais tant que mon cœur battra, je vivra.
Les coureurs ne perdent pas de temps à dire correctement infarctus, ils prononcent infractus. Comme eux, je pense avec mes jambes.»

 

2006174 pagesGallimard, l'Arpenteur

Prix : 19,30 €

 

Ce livre a obtenu le Prix Louis Nucéra en 2007.

10:28 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Littérature - Poésie. | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

Pélissier Charles et Brunel Noré

Brunel-couverture.jpgLes mémoires d'un vélo

Auteurs : Charles Pélissier et Noré Brunel

 

« Nous étions partis. Nous avions montré nos soixante dos à toutes les célébrités de la finance, du café-concert, du music-hall et de la politique ; à toutes les petites dames qui avaient apporté des fleurs ; à tous les gosses qui avaient « séché » à l’école ; à tous les petits télégraphistes, les saute-ruisseau, les apprentis pâtissiers, les chasseurs d’hôtels, les dactylos qui avaient inventé par avance mille prétextes pour arriver en retard à leur travail ; à tous les photographes, les conducteurs d’autobus, les mécanos, les vieux messieurs, les vieilles dames qui auraient bien voulu, je gage, être coureurs ou être vélos, pour vivre, pendant près d’un mois, la plus belle des aventures, pour voir les plaines, les monts, les rivières, les ruisseaux, les prairies, les bois, les villes, les villages du pays de France que nous allions ceindre d’une magnifique ceinture multicolore.
Quel poète, quel homme, quel sot enfin a-t-il dit que partir c’est mourir un peu ? Partir c’est vivre, au contraire. Vivre par avance les heures d’un voyage qui finira peut-être mal, mais qui demeurera beau, quoi qu’il en soit. »

Informations tirées du blog « La croisée des 3 Provinces ».

 

1936126 pagesDelagrave

 

Sur Charles Pélissier, voir la fiche Wikipédia dédiée.

Un bon article sur les frères Pélissier est à lire sur « Le petit braquet ».

10:24 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Sport cycliste | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer