Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/12/2013

Ladet Véronique

cyclotourisme

                               LAUSANNE – PÉKIN À VÉLO

Auteur : Véronique Ladet

Pays traversé : Suisse, Italie, Slovénie, Croatie, Bosnie, Monténégro, Albanie, Macédoine, Turquie, Iran, Turkménistan, Ouzbékistan, Kazakhstan, Chine.

-2010- 120 pages – Grand format - Album de photos – http://www.blurb.fr

Prix : 75,77 € + 4,50 € de frais de port

 

17:00 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Arts et photographies, Asie, Eurasie, Europe | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

10/12/2013

Arafet Ben Marzou

cyclotourismeA vélo... Cap sur ma Chine

Chroniques illustrées d'un voyageur de fortune

Auteur : Arafet Ben Marzou

 Dans la très belle préface de Youssef Seddik, anthropologue et philosophe tunisien, tout est dit : « ce texte tendre, amoureusement discret à force de nous suggérer plus qu'il ne nous renseigne (…) douce et fraîche rosée des mots... ».

Il ne reste plus au lecteur qu'à se laisser aller au fil des pages, la plupart riches en photos et au texte rare et sobre et à accompagner Arafet sur sa bicyclette entre la Turquie et la Chine pour vivre avec lui « corps et âme des expériences qui marqueront à jamais ma vie ».

Entre déclaration d'amour à l'éternel féminin (une des plus belles chroniques du livre), rencontre avec 2 ours, dangereuses péripéties afghanes dont il se sortira grâce au Coran emporté dans ses bagages ou encore entrée en Ouzbékistan racontée par le douanier lui-même (une belle touche d'humour), l'auteur nous entraîne dans son sillage en toute modestie, il ne cherche pas à en imposer, il ne raconte pas tout, il est comme un peintre qui procède par petites touches, laissant le soin à son invité d'imaginer ce qui n'est pas dit, de vivre en quelque sorte sa propre aventure.

Une petite carte et quelques détails temporels et kilométriques agrémentent l'entrée dans chaque pays, les photos très présentes sont comme le texte toute en délicatesse et en refermant ce petit livre qui se dévore d'une traite, le lecteur continue à sentir passer en lui la sensibilité distillée à travers ces pages.  

                                                                    Jean-Yves MOUNIER

-2013- 96 pages – Auto-édition

Prix :15 € frais de port inclus (depuis la Tunisie)

Pour contacter l'auteur : tabba3ni@gmail.com

22:44 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Asie, Eurasie, Europe, Proche-Orient | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

10/11/2013

Guilhamon Charles

cyclotourismeSur les traces des chrétiens oubliés                                      

Carnet de route de deux amis pèlerins

Auteur : Charles Guilhamon

À peine leur diplôme en poche, Charles et Gabriel décident de faire le tour du monde à vélo. Ils se donnent un an ; leur budget est serré : un euro par personne et par jour. Ils chercheront asile parmi des chrétiens quel que soit l’endroit où ils se trouverons. Partis de Paris, ils parcourront 11.000 Km, n’hésitant pas à traverser des pays où l’Église est minoritaire, les chrétiens à peine tolérés et parfois persécutés.

 

Il est des voyageurs qui partent pour des motifs strictement personnels – envie de faire un break, de vivre une aventure avant de plonger dans le monde du travail ou au contraire de profiter de la retraite en fin arrivé – il en est d’autres qui placent leur voyage sous le signe de l’humanitaire, du témoignage personnel ou à portée plus universelle, la tendance actuelle allant en ce moment nettement vers le handicap. Le projet de départ de Charles, accompagné de son ami Gabriel est plus original : partir à vélo couché, pour mettre à l’épreuve leur foi, à la rencontre des chrétiens présents à travers le monde où ils sont minoritaires et forment des communautés aux fortes motivations religieuses et humaine. En ouvrant ce carnet de route, il faut accepter le postulat de départ que l’auteur est croyant et va nous le montrer tout au long du récit, il faut aussi savoir que finalement assez peu de pages sont consacrées à la bicyclette,

cyclotourisme









Les 2 pèlerins se sont arrêtés de nombreuses semaines dans des villages isolés sur chaque continent, ils n’hésitent pas non plus à emprunter d’autres moyens de transport, au gré du temps disponible et de leur envie de pédaler... Une fois ceci posé, le lecteur découvrira un récit très vivant et en apprendra beaucoup sur ces églises dispersées à travers le monde où la pratique religieuse sort bien souvent de l’orthodoxie romaine – télévangélisation au Brésil, rôle social de l’église en Inde et éducatif au Népal – où les relations avec les autres religions prennent des formes variées mais le plus souvent éloignées du cliché du prêtre « convertisseur » à l’esprit post-colonialiste. Des momenst forts aussi pendant cette année, racontées avec verve comme cette descente de l’Amazonie en pirogue artisanale ou le passage à Tibhirine village algérien encore marqué par les horreurs des années sombres. Tout ceci rend l’ouvrage agréable à lire et fort instrutif malgré les réserves exprimées ci-dessus

                                                                   Jean-Yves Mounier

-2012- 484 pages - Calmann-Lévy.

Prix :21,50 €

Livre lu et apprécié par le comité de lecture du blug 


19:02 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Amériques, Asie, Eurasie, Europe, Tour du Monde | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

12/06/2013

Courtet Nathalie

cyclotourismeDe la jungle birmane à la taïga russe

  L’Asie à vélo couché, III

Auteur: Nathalie Courtet

C’est en novembre 2010, quelques mois seulement après être revenus de leur dernier périple, que Nathalie et Michel Courtet se remettent en selle en direction de l’Asie du Sud-Est. Le Myanmar sera le point de départ d’un voyage qui les mènera à Vladivostok, en passant par la Thaïlande, le Cambodge, le Vietnam, le Laos, puis la Chine avant de rallier la Russie en traversant l’immense désert de Gobi. Les deux cyclo-voyageurs vont en voir de toutes les couleurs au sens propre comme au figuré : les étendues vertes de la jungle sud-asiatique, les reflets miroitants des rizières en terrasses, l’altitude céleste des plateaux chinois, la steppe nue du désert mongol, les eaux bleues de lac Baïkal et les neiges sibériennes, mais aussi les crevaisons à répétition, et même la casse d’un vélo. Arrivés à Vladivostok, le voyage n’en sera pas pour autant terminé : à bord du transsibérien ils rejoindront Moscou puis Saint-Pétersbourg avant de regagner enfin, et à vélo, leur Jura natal. Treize mois sur la route, à changer de lieu tous les jours, à voir défiler les paysages à quinze kilomètres à l’heure, à improviser la vies, à accumuler des émotions extraordinaires. Trop court. Trop long. Trop de richesses. Trop de misère. Treize mois loin des leurs, treize mois proches des autres.

Narthalie Courtet est aujourd’hui accompagnatrice en moyenne montagne et Michel est menuisier-ébéniste. De 1992 à 2007, de courtes escapades à travers les cinq continents font naître chez eux une passion pour l’ailleurs. Le voyage à vélo s’impose comme une évidence. De 2008 à 2011 ils ont parcouru plus de 47.000 Km et traversé une trentaine de pays. Le premier tome de L’Asie à vélo couché a reçu le prix littéraire Curieux  Voyageurs 2013 du festival de films de Saint-Étienne.

-2013- 384 pages – Éditions FHÉBUS – www.editionsphebus.fr

Prix : 23 €    

09:20 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Asie, Europe | Lien permanent | Commentaires (1) |  Imprimer

01/05/2013

Valéra Chantal

cyclotourisme

                                LES RAYONS DE L’EXTREME

 Auteur : Chantal Valéra

- 1988 : Grande Synthe - Suwalki (Pologne) Grande Synthe - 4135 Kms : 35 jours.

- 1989 : Grande Synthe - Suwalki en prolongeant vers la Hongrie - 5532 Kms : 50 jours.

- 1990 : Grand Synthe - Cap Nord (Norvège) Finlande - Pologne - 7734 Kms : 58 jours.

- 1992 : Montréal (Québec) - Fairbanks (Alaska) - 6905 Kms :52 jours.

- 1993 : Buenos Aires (Argentine) - Ushuaïa - Général Conesa - 4228 Kms : 37 jours.

- 1995 : Australie - Tasmanie : Perth - Hobart - Sydney - 5661 Kms : 49 jours.

- 1997 :Mexico - USA - Vancouver (Canada) - 5217 Kms : 55 jours.

- 2002 : Japon - 2653 Kms : 31 jours.

- 2006 : Inde : New Delhi - Bharatpur - Sagar - Bénarès (Varanasi) - 1555 Kms : 20 jours.

- 2008 : Chine : Pékin - Shanghai - 1610 Kms : 19 jours.

- 2010 : Vietnam : Hanoï - Hô-Chi-Minh (Saigon) - 1545 Kms : 18 jours.

Recroquevillée dans ces 50 centimètres d’ombre, je réalise très mal que c’est bien moi qui me trouve ici, perdue sur une terre qui semble vouloir s’enflammer. Je fonds littéralement sur place. Il reste à peine une gorgée d’eau bouillante au fond de mon bidon. Soudain, les affres de la soif m’affolent. Je crains une déshydratation. J’ai peur de mourir de soif. Je ne sais pas si ce sont des minutes ou des heurs qui s’écoulent lentement.

Dans le silence profond, je perçois un bruit de moteur. Hâtivement, je prends mon bidon et je cours vers la route. C’est la police. Mais bon sang ! D’ou vient-elle ? Ils sont deux policiers à me regarder comme si je venais d’une autre planète. « Ben oui messieurs ! Je suis bien une femme... même si je n’en ai plus l’apparence ! ». De leur véhicule, ils regardent derrière moi, cherchant une autre personne -

«  Ne cherchez pas, je suis bien seule avec mon vélo ».Ils le constatent !

Ma parole, ils ne se rendent pas compte que je me transforme en mare, sur le point de s’assécher ! Tendant le bidon d’eau vers eux, je leur dis :

- please, water, I am soif (j’ai oublié comment se dit soif, en anglais).

Malheureusement, ils n’ont pas d’eau dans le véhicule. - « Madura pass, twenty », m’informe l’un d’eux avant de redémarrer. Je ne saisie pas très bien le mot twenty, twenteen, et, est-ce kilomètre ou miles ? Déçue, je réintègre mon coin d’ombre. Je me sens incapable de reprendre la route. Une longue réflexion me met au pied du mur : l’eau ne viendra pas à moi. A moi de la trouver...

-2012- 198 pages - Ouvrage limitée à 50 exemplaires.

Pour commander ce livre : chvalera59@gmail.com

Prix : 25 € + 3,50 € pour frais de port.

Livre lu et apprécié par le comité de lecture du blog


 

21:45 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Amériques, Asie, Canada, Europe, France, Inde | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

17/03/2013

Courtet Nathalie

cyclotourismeAux portes de l'Orient, L'Asie à vélo couché I

Les routes de la démesure,L'Asie à vélo couché I I

Auteure : Nathalie Courtet

Le premier tome de ce récit de voyage en couple sur vélo couché est la nouvelle édition du récit du même nom paru en 2010 et publié alors aux Éditions du Belvédère ; une présentation en est faite sur ce même blog.

La maquette en a été profondément modifiée et le texte en grande partie retravaillé, l'amateur de récits de voyage peut donc l'aborder comme une nouveauté et on y retrouve ce qui avait fait le charme de cette lecture originelle : humour, précision des descriptions des lieux ou des rencontres, réflexions sur le voyage et sur la vie afin que « chaque jour apporte sa dose de miel ».

cyclotourismeUn an après ce voyage inaugural, Nathalie et Michel, son mari, repartent pour 8 mois à travers les steppes kazakhes, histoire de se mettre en jambes gentiment, puis sur les routes parmi les plus hautes de la planète du côté du Tadjikistan, de la Chine, du Pakistan et du nord de l'Inde. Ce périple pour le moins original et physiquement éprouvant va être l'occasion pour le lecteur d'être entraîné au cœur de « l'action » et il est bien difficile pour lui de poser le livre une fois celui-ci ouvert... Grâce à la qualité de l'écriture de Nathalie, le lecteur évolue au rythme des voyageurs, lent, attentif et précis, une sensation de bien-être et de complicité s'installe, comme si Nathalie nous avait réservé une petite place dans ses sacoches « pour partir caresser la terre » !

Comme dans le premier tome, les galères et les hauts faits sont légion, l'auteure sait les aborder avec recul et humour même si, parfois, c'en est trop et le découragement gagne comme en Inde ou au contact du tourisme organisé qui pervertit les relations humaines. Ces moments difficiles sont en quelque sorte le carburant de Nathalie dans son écriture – « La galère et la souffrance sont une bonne source d'inspiration » - et en refermant le livre, le lecteur, tout étonné d'être déjà arrivé à bon port, se dit que ce carburant est vraiment du super de première qualité !

Un troisième tome de cette véritable saga familiale - « De la jungle birmane à la taïga russe » - est annoncé pour le 15 mai 2013 chez Phébus, gageons sans prendre trop de risque que ce nouveau récit inscrira définitivement Nathalie Courtet parmi les grandes écrivaines voyageuses.

                                                              Jean-Yves MOUNIER

http://www.migrationsenbent.fr/

 Tome I : 2012 – 348 pages – Phébus littérature française – 21 €

Tome II : 2012 – 387 pages - Phébus littérature française – 23 €

Livres lu et apprécié par le comité de lecturedu blog.

18:52 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Asie | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

14/11/2012

Ollier Bernard

cyclotourismePROMENADE - Marseille - Irkoutsk - Pékin

(12 000 Km à bicyclette par la route transsibérienne)

Auteur : Bernard Ollier

Bernard Ollier exerce le métier d’accompagnateur en montagne, emmenant à la découverte de la nature les adolescents des collèges des Bouches-du-Rhône.

Il a toujours aimé voyager à bicyclette et choisit cette fois de laisser les siens, pour partir seul en « promenade ». Son rêve est de parvenir jusqu’aux rives du lac Baïkal, joyau de la Russie. Il vous invite à le suivre, au long d’un périple extraordinaire. Vous traverserez l’Europe en direction de Moscou, puis la route transsibérienne vous mènera jusqu’à Irkoutsk  en Sibérie. L’aventure se poursuivra vers la Mongolie et le désert de Gobi pour atteindre la capitale chinoise.

 -2010- 328 pages - autoédition : Bernard Ollier - 6 rue Forest - 13007 Marseille. pragoulka@laposte.net

Prix : 25 € port compris.

livre lu et apprècié par le comité de lecture du blog

20:54 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Asie, Europe | Lien permanent | Commentaires (1) |  Imprimer

Moutinot Laurent

cyclotourismeLe Chameau véloce sur la route de la soie

Auteur : Laurent Moutinot

Carnet de route d’un cycliste solitaire sur la route de la soie, carnet de route d’un couple amoureux. « Ce voyage est multiple. » Les splendeurs d’Ispahan rivalisent avec Samarkand ; on suit les traces des caravanes à Boukhara, celles des cavaliers de Gengis Khan à Yazd. On rencontre des mollahs, des bergers, des marchands de tapis, des chauffeurs de taxi, des écolières en minijupe et d’autres en tchador.

Mélange d’histoire et de présent, de rencontres et de réflexion, de désert et d’oasis : le chameau véloce nous emmène sur la route de la soie depuis les montagnes enneigées jusqu’à la mer Caspienne, d’Ouzbékistan en Iran.

2010 - 94 pages - Éditions Slatkine - Genève. www.slatkine.com

Prix : 19 €

17:13 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Asie | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

01/06/2012

Garros Alexandre - Lepoutre Nicolas

cyclotourismeDES RUSTINES CONTRE LA ROUTINE

- L’Eurasie en long, en large et en galères -

Auteurs : Alexandre Garros - Nicolas Lepoutre

20.692 Km, 451 jours, 27 pays, 1 aventures...

À l’horizon, quinze étoiles jaunes entourent six lettres blanches sur un fond bleu azur. Nous sommes à dix mètres de la France. Nous prenons conscience de ce que nous venons d’achever et de ce qui nous attend. Ce bout de tôle anodin déclenche en nous tremblements et picotements des glandes lacrymales. Nous nous arrêtons. Nous ne parlons plus. Nous vivons chacun de notre côté ce moment qui fut le carburant de notre avancée. Nous sommes vidés, comme si nous venions de faire ces vingt mille kilomètres d’une seule traite. Les yeux pleins d’étoile, nous franchissons la douane et partons retrouver la terrasse d’un PMU de notre douce France.

Demain, c’est le 2 Mai. Demain, nous arrivons à la Roquebrussanne, au fin fond du Var, où nos parent, frères et amis nous attendent. Demain, notre compteur s’arrêtera et nous mettrons un terme à quinze mois de voyage sur les routes et sentiers de l’Eurasie.

Demain, nous descendons de nos vélos, les pieds sur terre... enfin, nous l’espérons !

-2008- 277 pages - Éditions RvsR - www.rustines-vs-routine.fr

14:20 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Asie, Europe, Inde | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

13/03/2012

Jouveau Jean-Pierre

cyclotourismeSUR LA ROUTE DE LA SOIE

Auteur : Jean-Pierre Jouveau

Comment est venue cette idée de la route de la soie ?

Par une lecture, des rêves de voyages... D’ailleurs, pourquoi cette destination ?

Tant de questions, peu de réponses. Peut-être tout simplement pour trouver son chemin à travers les multiples routes de la vie, se chercher, se trouver, se retrouver et retrouver les joies de l’aventure sur mon cheval. Peut-être aussi un désir d’éternité. Quand on voyage, on sort de la vie ordinaire, on est un peu hors frontières, un peu entre deux eaux, un peu entre deux mondes.

C’est le début de cette route de la soie que je vous invite à découvrir, cette route que j’ai tissée fil après fil, jour après jour, étape après étape, rencontre après rencontre, de Grenoble à Tashkent en passant par la France, l’Italie, la Grèce, la Turquie, la Géorgie, l’Arménie, l’Azerbaidjan, le Kazakhstan et l’Ouzbékistan : Roma, Delfi, Thessaloniki, Istanbul, Ankara, Capadoce, le mont Ararat à Dogubayazit, Yerevan, Tbilissi, Baku, Boukoro, Samarkand et de nombreuses autres étapes de ce lointain périple...

 De son Vaucluse natal. Jean-Pierre Jouveau a hérité de sa lumière mais aussi de son côté secret. Le symbole en est sa fontaine qui après un voyage souterrain resurgit de la terre puisant sa fougue dans les forces telluriques. Peut-être son écriture a-t-elle cheminé comme la rivière, de ses jardins intimes et poétiques à la lumière crue de sa vie à travers ses carnets de voyage. Simplement monté sur sa Vagabonde il devient, au fil de ses récits, un peu Don Quichotte parcourant le monde et rapportant ses aventures trempant sa plume dans ses innombrables rencontres pour peindre l’autre côté de la route et faire connaître l’autre versant des choses, tisser des liens et donner vie à tous ces personnages, si divers mais vrais, rencontrés sur la route de la soie, le roman de sa vie nomadique.

-2011- 232 pages - Mon petit Éditeur - 14, rue des Volontaires - 75015 Paris.

Site : http://www.monpetitediteur.com

Prix : 25 €

21:19 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Asie | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

19/02/2012

Moranduzzo Bernardo

 

cyclotourisme

                                    Dalla nebbia alle nuvole

                                     - Voyage entre Modène et le Tibet en 2009 -

Auteur : Bernardo Moranduzzo

13.923 Km de boue, de poussière, d’asphalte, à travers l’Italie, l’Albanie, la Grèce, la Turquie, l’Iran, le Turkménistan, l’Uzbekistân, le Tadjikistan, le Kirghizistan et finalement la Chine.

C’est un récit qui est sous la forme d’un roman, qui raconte les difficultés de  Riccardo et Tina (en réalité Bernardo et Marcella), le passage des frontières, les problèmes de langues, le froid , la pluie, le franchissement des cols, mais aussi les fabuleuses et chaleureuses rencontres avec les gens qu’ils n’oublieront jamais.

Nos voyageurs ne sont pas des héros, mais, au contraire, deux jeunes « normaux » qui se retrouve un peu prisonniers de leur voyage et de ce rêve, de rejoindre le Tibet.

C’est un récit passionnant qui transporte le lecteur dans cette merveilleuse aventure.

-2011- 214 pages - Autoédité - http://dallanebbiallenuvole.net/

Prix : 10 €

 

08:58 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Asie | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

16/02/2012

Briand Joseph

cyclotourismeLe Japon au bout du guidon

Auteur : Joseph Briand

 

 

Le rêve de Joseph Briand était de joindre Nagasaki, située au sud-ouest du Japon au bord de la mer de Chine orientale, à la mer d’Okhotsk à la pointe nord de l’Archipel. Il voulait accomplir ce voyage seul, à bicyclette, à la saison des cerisiers en fleur. Après 3 202 km d’efforts, de rencontres surprenantes, de découvertes spirituelles, d’émotion...

Prologue : Lettre du fils à son père

Japon au bout du guidon... Japon bonheur ! Après le tremblement de terre, le tsunami et l’accident nucléaire du 11 mars 2011, voilà un titre qui pourrait paraître fort peu approprié pour qualifier l’Archipel, le Japon que décrit mon père dans son récit n’a pourtant jamais été autant d’actualité. Car ce Japon bonheur, c’est bien un Japon de la vie, jusque dans les campagnes, jusque dans l’arrière-pays, où l’on prend le temps de vivre au rythme d’une nature, certes capricieuse, mais d’abord généreuse. Dans ce Japon contrasté et agricole, où mer et montagne se confondent en une végétation luxuriante, les habitants sont aussi prévenants qu’altruistes.

{...} Ce carnet de voyage offre ainsi un aperçu de ce qu’est le Japon profond, celui que l’on explore hors des sentiers battus. Une invitation à venir découvrir par soi-même l’un des plus beaux et des plus singuliers pays du monde, qui n’a jamais eu autant besoin de vivre et d’accueillir, voilà ce qu’est à mes yeux ce récit.

Merci papa.

 

 

2012 - 221 pages - Éditions Les Chantuseries

Prix : 18 €

23:13 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Asie | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

22/11/2011

Rozwadowski Antoine-Romain

 

cyclotourisme

L’Asie vue du sol, depuis notre tandem !
Douze mois, 16 495 kilomètres et dix pneus !

Auteur : Antoine-RomaIn Rozwadowski

 

« Douze mois, 16 495 km et dix pneus ! » peut-on lire sur la couverture,  « des centaines de rencontres et une aventure » aurait-on envie d’ajouter ! Une aventure humaine, c’est de cela qu’il s’agit. D’août 2006 à août 2007, Antoine-Romain Rozwadowski et Stéphanie Fond vont sillonner les routes d’Asie et d’Orient sur leur tandem. Ce récit est le témoignage de deux occidentaux qui vont tourner leur regard vers l’Est. De la Russie au Tibet, de l’Iran à l’Inde en passant par le Kirghizstan, la Syrie, ou les Balkans, ils vont poser un œil tantôt étonné, tantôt charmé, parfois incrédule ou dubitatif, souvent ému sur ce qui leur sera donné de vivre le long de ces routes, au gré de toutes ces rencontres.

Ce livres relate l’aventure de deux personnes qui n’ont pas les deux pieds dans le même soulier, pas vraiment les pieds sur terre non plus ni tout à fait la tête sur les épaules pour se lancer dans une pareille histoire, mais les pieds sur les pédales et le cœur sur la main.

Paul Piemontese - Les Cercopes

 

cyclotourismeNé à Paris en 1979, Antoine-Romain passe ses 18 premières années dans une banlieue plutôt tranquille du Val d’Oise, partageant son temps entre l’école et les bassins de natation. Après avoir raccroché le maillot, direction Saint-Étienne pour y suivre une formation d’ingénieur. C’est dans le Pilat et les monts du Forez que naît son amour de la petite reine ; c’est aussi le temps des premiers voyages lointains, avant de combiner les deux pour ce « Bike Trip ». Aujourd’hui, les ateliers d’industrie mécanique ne sont plus que des souvenirs, il est professeur de mathématique en Haute-Loire et papa du plus beau des petits des petits garçons...

 

2011 - 204 pages - Éditions Les Cercopes

Prix : 25 €

Disponible sur Tandazimut, le site de l'auteur

 

Livre lu et apprécié par le comité de lecture du blog 

21:34 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Asie | Lien permanent | Commentaires (3) |  Imprimer

03/02/2011

Gabet Keveen

cyclotourismeKORAKOR EN INDE

- Un vélo, une barbe, 5 mois, 25 euros et une soif de partage -

Auteur : Keveen Gabet

Keveen Gabet n’avait qu’une idée en tête : vivre au cœur du peuple indien. Afin de vivre son rêve, il partit à vélo sur les routes indiennes avec 25 € en poche. Cinq mois à jouir pleinement de l’hospitalité des Indiens qu’il retrace dans un récit humain, humoristique et poétique.

« Qu’il est bon de pédaler au soleil, sans but précis, avec seulement 25 € en poche, dans des chemins bordés de cocotiers, les cheveux au vent, humant des bouffées d’encens de-ci de-là, de voir des yeux tout ronds s’ouvrir et rester fixés à ma venue. ça étonne beaucoup de voir Jésus à bicyclette portant de grosses (bien trop grosses) lunettes de soleil, et un immense sourire aux lèvres. Ce sourire qui se reflète sur les visages que je croise. J’amuse les villageois et tant mieux... je suis en somme le train des vaches normandes, le client d’un pompiste du bush australien, bref un court moment de distraction dans une vie bien monotone. Alors je les laisse se rire de moi, et même je m’arrête pour leur laisser le temps de rire plus. »

-2008- 159 pages - On trouve ce livre chez : Georges Pagani - Maleval - 07240 Chalencon

http://www.korakor.org.fr

Prix : 8 € port compris    

19:06 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Asie | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

02/01/2011

Marthaler Claude

Marthaler Claude Afrique740.jpgEntre Selle et Terre

Auteur : Claude Marthaler

 

En 2005,Claude Marthaler reprend la route à vélo, cette fois avec sa compagne, pour un périple de trois ans.
Après avoir traversé le Sahara par la Tunisie, la Libye, l’Égypte, le Soudan, l’Éthiopie et Djibouti, ils embarquent pour le Yémen puis se dirigent vers l’Asie. Ils sillonnent l’Inde, le Népal, le Tibet, le Kirghizistan et le Tadjikistan, où ils se séparent.
En mars 2008, Claude Marthaler se trouve l’un des rares témoins occidentaux présents au Tibet au moment de la terrible répression chinoise à l’encontre de la population tibétaine et, quelques mois plus tard, en Birmanie lors du passage dévastateur du cyclone Nargis.
Pourtant, de la traversée du désert africain jusqu’aux piste les plus élevées de l’Himalaya, ce sont surtout les rencontres avec les populations des régions parcourues qui passionnent les deux cyclistes. Avec pertinence et humour, l’auteur décrit ces moments de partage, mais également ceux de découragement face à des conditions climatiques extrêmes ou des obstacles bureaucratiques ou policiers.

Claude Marthaler né à Genève en 1960, effectue ses premiers voyages à vélo dès son adolescence. Puis, de 1988 à 1991, il pédale jusqu’en Himalaya, et sillonne l’Inde durant un an et demi.

En 1994, il repart pour un tour du monde qui durera sept ans. A son retour en Suisse, il publie LE CHANT DES ROUES “Éditions Olizane“ et DANS LA ROUE DU MONDE “Éditions Glénat“. Il présente un diaporama relatant ce périple qui l’a conduit sur plus de 122.000 kilomètres, à travers 4 continent et 60 pays.

 

2009 - 346 pages - Éditions Olizane

Ce livre est disponible sur le site de Claude Marthaler 

Prix : 23 €

 

Livre lu et apprécié par le comité de lecture du blog  

15:13 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Afrique, Asie, Claude Marthaler | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

30/11/2010

Bailly Florian

Bailly Florian292 - copie.jpg

Sur la Route du Soleil Levant

Auteur : Florian Bailly

 

10 000 km à parcourir - 100 jours de voyage en solitaire - Une douzaine de pays à traverser - Trois roues surmontées d’un moteur à énergie solaire - Un homme seul, sans assistance -
Traverser L’Eurasie, de la France au Japon, en solitaire et en expérimentant les dernière technologies en matière de déplacement : c’est sur ces bases que Florian Bailly, jeune savoyard de 27 ans, est parti le 4 juin 2010. Un périple hors du commun, alimenté par une tripe énergie : humaine, électrique et solaire.
Sur la route du soleil Levant, le livre, vous emmène au cœur du voyage de Florian, une aventure à énergie renouvelable, un récit riche de sens, un défi humain et technologique à nul autre pareil...

 

2010 - 112 pages avec de nombreuses photos -  Altal Éditions

Prix : 20 € + frais de port

Livre lu et apprécié par le comité de lecture du blog

21:12 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Asie, Europe | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

04/08/2010

Vezin Lilian et Mucy Lucylle

Vezin L - Mucy L360 - copie.jpgASIE CENTRALE TERRE D’AVENTURES

 

Auteurs :Lilian Vezin - Lucylle Mucy

 

Lilian et Lucylle, dans ce récit fort et émouvant, nous emmènent à travers les steppes et les montagnes d’Asie centrale. Ils ont parcouru à vélo près de 5000 Km, soit un périple qui les a menés de l’Ouzbékistan aux vertes vallées des Tian-Shan chinois, en traversant le Pamir tadjik et le Kirghizstan.

Un voyage qui n’est pas de tout repos. Il faut passer des dizaines de cols enneigés, affronter le froid ou les vents brûlants du désert du Taklamakan, passer entre les mailles d’émeutes opposant le gouvernement de Pékin et les Ouighours islamiques. La police chinoise mettra un terme à leur aventure alors que la région du Xinjiang est en pleine ébullition.  « C’est avant tout pour provoquer des rencontres que nous voyageons  ». Par chance, tous les peuples sont merveilleux d’hospitalité.

Les deux jeunes gens se sont lancés dans ce pari sans préjugés ni certitudes. Ils parviennent à communiquer chaleureusement leur passion pour cette région du monde faite de longs déserts, de remparts rocheux et de montagnes indomptables.

Asie centrale Terre d’aventures n’est en rien l’évocation d’un exploit, simplement le récit émerveillé de voyageurs qui vont de rencontre en rencontre, avec la naïveté de ceux qui ne savent ce qu’ils cherchent.

 

2010 - 210 pages - Distribution : www.librairie.ventdularge.fr

Prix : 18,90 €

 

 

 

20:17 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Asie | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

08/02/2010

Piazza Antoine

Piazza Antoine176 - copie.jpgUN VOYAGE AU JAPON

Auteur : Antoine Piazza

« C’était la première fois que je partais aussi loin, la première fois, aussi, que je partais en plein hiver. En me dirigeant vers le guichet, je regardais mes sacoches qui suivaient en bagages à main et je pensais au vélo en pièces détachées que j’allais récupèrer à mon arrivée, à la lente séance de reconstruction qui m’attendait devant l’aérogare. Je ne connaissais personne au Japon. Je n’avais même pas un nom, une adresse, un numéro de téléphone. Les ponts à péage, les échangeurs autoroutiers, les voitures, la foule allaient m’empêcher de grimper sur mon vélo dès mon arrivée à Osaka, de m’enfoncer aussitôt dans le pays, comme je l’avais fait à Dublin, à Helsinki... Pourtant, au moment de l’embarquement, en me laissant porter par le flot paisible des passagers qui ne faisaient pas attention à moi, je compris que j’étais un voyageur comme un autre. Le Japon, l’hiver, le vélo, tout allait bien, pensai-je, il ne me restait plus qu’à me perdre. »

En février 2007, Antoine Piazza s’embarque pour le Japon ou, plus précisément, pour l’île de Shikoku, la plus petite des grandes îles de l’archipel et la plus sauvage. Bien plus qu’un récit de voyage, ce Voyage au Japon est d’abord une aventure intérieure et littéraire, par l’ampleur toute classique de son style.

Né en 1957, Antoine Piazza vit à Sète. Ses romans sont tous publiés dans la brune : Roman fleuve (1999), Mougaburu (2001), Les Ronces (2006), La Routede Tassiga (2008).


-2010- 155 pages - (La brune) Éditions : Le Rouergue. www.lerouerge.com

Prix : 15,50

(Livre lu et apprécié par le comité de lecture du blog)

 

14:53 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Asie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : cyclotourisme |  Imprimer

09/12/2009

Favrat Raphaël et Mathez Valérie

Favrat-Mathez - 730.jpgÀ vélo du Pacifique au Mont-Blanc

Auteurs : Raphaël Favrat et Valérie Mathez

Après plusieurs virées de quelques jours à quelques semaines en tant que cyclotouristes, Raphaël et Valérie comme tant d’autres, ont entendu le petit diablotin leur chuchoter sans cesse qu’il fallait larguer les amarres pendant qu’il en était encore temps. Les cyclotouristes, alors, deviennent cyclo campeurs. Ils sont totalement autonomes et indépendants. Là, pour eux, commence la liberté.

Il leur faut, bien entendu, un itinéraire pour concrétiser leurs rêves d’aventures. Ce sera : du Pacifique au Mont Blanc en partant de loin, du plus loin possible. Contrairement à ceux qui partent au bout du monde, ils choisissent, eux, de partir du bout du monde ! Ils partent donc de Nouvelle Calédonie, petit bout de la France des antipodes, « de l’autre côté » de leur Haute-Savoie d’origine.

À la rencontre des peuples et, peut-être, d’eux mêmes, Raphaël et Valérie pédalent en Australie, Indonésie, Malaisie, Thaïlande, Cambodge, Laos, Chine, Turquie, Grèce, Italie...

Au fil des pages, ils nous donnent une belle leçon d’humilité et d’humanité.

Joseph Jaunereau

Président de Cyclo-Camping International.

-2009- 240 pages - Artisans-Voyageurs Éditeur -

Route de Saint Augustin des bois - 49170 Saint Germain des Près.

www.artisans-voyageurs.com

Prix : 20 € + 3 € de frais de port. Port offert pour tous les abonnés au Cyclo-Camping International - La Draisienne - FFCT - Le Randonneur).

(Livre lu et apprécié par le comité de lecture du blog)

 

 

08:45 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Asie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : cyclotourisme |  Imprimer

changy De et Antomarchi-Lamé

Changy de. et Antomarchi647.jpgL’appel de la steppe

(D’Istanbul aux confins de la Mongolie, à la rencontre des nomades de l’Altaï)

Auteur : Antoine de Changy et Célina Antomarchi-Lamé

Notre histoire avait commencé par une belle soirée d’ivrognerie, le jour où je rentrais de quatre années d’exil. La suite, nous l’avions su dès le départ, serait le mariage puis un autre voyage, ensemble. Un voyage pour toucher le fond des choses, accéder aux gens par des chemins authentiques. Un départ à vélo à travers une Asie dont nous ignorions tout.

Nous partirions sans contrainte et sans limite de temps, sans date de retour précise. Il ne s’agirait pas de vélo mais de voyage, non d’une course envers et contre tout, pour boucler la boucle en avance, mais bien d’un voyage au fil du vent, au gré des marées. Le temps de la rencontre l’emporterait sur les impératifs de parcours et de distance à abattre.

À scruter une carte du monde, il n’y avait pas d’endroits où nous ne souhaitions aller. Mais l’Iran était l’idée fixe de l’un et la Mongolie un rêve d’enfance de l’autre. Nous avons donc choisi la Turquie, pour apprendre à voyager, puis l’Iran, l’Asie centrale parce que nous n’en savions rien, avant de rejoindre la Mongolie, c’est qu’un soir l’homme chez qui nous dormions nous a simplement proposé :

“Venez passer l’hiver chez moi si vous voulez.“

 

Après plusieurs années de vie professionnelle, respectivement dans les ressources humaines et la finance, à Paris et à New York, Célina Antomarchi-Lamé (34 ans) et Antoine de Changy (36 ans) se marient en 2003 et décident de partir par les chemins de traverse assouvir leur besoin de rencontres et leur curiosité pour ce monde.

-2008- 318 pages - Éditions : Presses de la Renaissance

www.presses-renaissance.com

Prix : 19,80 €

(Livre lu et apprécié par le comité de lecture du blog)

Changy de Antoine photos318 - copie.jpg


Livre photo

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

-2010- 330 pages - Éditions: Presse de la renaissance - Prix= 20 €

08:29 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Asie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : cyclotourisme |  Imprimer

15/10/2009

FFCT

FFCT033 - copie.jpgPARIS PÉKIN À VÉLO

16 mars 2008, Paris :150 cyclotouristes prennent le départ vers la Chine pour rallier Pékin à l’occasion des jeux Olympiques.

12 pays traversés, près de 13.000 Km parcourus et 120 étapes, 20 semaines de voyage...

Ce livre est le récit d’une aventure unique : un voyage dans des conditions climatiques parfois extrêmes, entre tempêtes de neige et chaleur étouffante, où le défi physique, avec des passages de cols à plus de 3.000 m d’altitude, alterne avec le plaisir de la contemplation lors de la traversée de paysages magnifiques.

Mais ce voyage est surtout l’occasion de rencontres humaines et d’échanges : la découverte de cultures et de modes de vie différents, marqués par la chaleur, l’hospitalité et la convivialité.

Un périple qui se veut un hymne à la tolérance et à la fraternité.

-2009- Format A4, 160 pages - KUBIK ÉDITIONS - FFCT. www.ffct.org

Prix : 24, 90 €

 

08:54 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Asie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : cyclotourisme |  Imprimer

21/04/2009

Masselis Philippe

l'École du Réel882.jpgl'École du881.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L’École du Réel

Auteur : Théo - Mickaël - Davy - Joëlle - Philippe

Une sacré expérience éducative pour Théo et Michaël 13 ans et Davy 15 ans, plus de 10 mois et journaux de voyage réunis dans ce recueil Nouvelle-Zélande, Tasmanie et Australie  - 20.269 Km à vélo.

En lisant les journaux, de tout ceci vous serez témoin. Sans fard et à la main, nous avons voulu vous écrire la vie telle que nous la vivions, au jour le jour, rencontres après rencontres. Allongés dans le désert central face au coucher de soleil, bercés par le chant des perruches arc-en-ciel du Nord, ou luttant contre les mouches-en-nuages du Sud.

Bourrées d’anecdotes, de vie, de traditions, des comptes du voyage, de recettes de cuisine, de jeux et de gens, de rires et de peine, et bien plus pour ceux capables de lire entre les lignes... Nous sommes conscients de vous envoyer près de 400 pages aux yeux, et plus encore nous voudrions qu’elle vous atteignent au cœur, aux tripes !

Aujourd’hui, ce merveilleux Grand Huit est bouclé. A jamais, il nous a changés. Et quels que soient nos chemins de vie, ils porteront toujours trace de la poussière ocre rouge du sol Austral, de ses fabuleux coins de ciel aux mille couleurs et du sourire serein de ses habitants.

Alors, simplement il me reste à remercier ceux, qui de près ou de loin ont échangé un moment de leur vécu avec nous.

Il me faut remercier les parents de Mickaël, de Davy et de Théo qui ont laissé vivre à leur enfant cette expérience pour qu’elle leur  soit pleinement profitable...

                                                                 Philippe Masselis

-1998- 370 pages non paginé - De nombreuses illustrations - Manuscrits photocopiées.

Éditions : ÉCOLE DU RÉEL - 26/24, rue Léo Lagrange  - 59160 Lomme.

22:46 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Asie | Lien permanent | Commentaires (6) | Tags : cyclotourisme |  Imprimer

14/04/2009

Desalmand Delphine - Baltassat Yvan

Desalmand - Baltassat812.jpgLe chant de la Terre

( Du toit de l’Europe au toit du monde en vélo)

Auteurs :Delphine Desalmand - Yvan Baltassat

Depuis toujours, un petit vélo trottait dans leurs têtes de sédentaires... Abandonner ses habitudes, se séparer de ceux qu’on aime et affronter l’inconnu, tout cela pour vivre un périple de six mois en vélo sur les routes du monde de la Haute Savoie au Tibet. C’est le défi que se sont lancés Delphine et Yvan. Un beau jour, le rêve est devenu réalité. Un beau jour, ils sont montés sur leurs petites reines avec des sacoches pleines de liberté et de curiosité pour prendre

Le temps d’écouter le chant de la Terre. Les Alpes, les Carpates, l’Anatolie, le Caucase, l’Asie Centrale et l’Himalaya leur ont offert des paysages contrastés, de merveilleuses rencontres et des histoires à raconter...

- France - Suisse - Italie - Autriche - Slovénie - Hongrie - Roumanie - Bulgarie - Turquie - Géorgie - Azerbaïdjan - Turkménistan - Tadjikistan - Kirghizstan Chine - Tibet - Népal -

-2008- 223 pages - de nombreuses photos - Éditions La Belle Terre - 975 route des Granges - 74800 Arenthon.

Prix :20 € 

13:01 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Asie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : cyclotourisme |  Imprimer

17/03/2009

Alexander Mickaël

Rolls jaune 1ère_2_1.jpgLa Rolls Jaune

Auteur : Mickaël Alexander

Quand nous quittâmes la Thaïlande pour la Malaisie, il était prévu que nous allions à Singapore pour y prendre un bateau pour l’île de Java en Indonésie, et ensuite un autre pour la Nouvelle Zélande.

J’avais prévu un mois pour les mille kilomètres. Ce que je n’avais pas prévu était l’accueil que nous réserveraient ces gens.

Dès notre entrée sur le sol malais, le temps n’existait plus, les semaines semblaient des jours, si bien que trois mois plus tard, nous n’étions pas encore arrivés à Singapore et que nos plans d’origines n’existaient plus.

Le charme, la gentillesse, l’accueil de ces gens avaient conquis notre cœur. Trois ans plus tard nous y étions encore et sommes impatients d’y retourner.

                                                                                              Mickaël Alexander

 -1999- Autoédition.  

 


 

20:44 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Asie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : cyclotourisme |  Imprimer

23/02/2009

Vezin Lilian et Mucy Lucylle

Vezin Lilian-Mucy Lucyl699.jpgMEKONG fleuve d’aventures

Auteur : Lilian Vezin et Lucylle Mucy

A la fois aventuriers des temps modernes, écrivains, photographes et réalisateurs, Lilian et Lucylle nous font vivre leur dernier périple sur les rives de MÉKONG. Ils sont notamment les fondateurs de l’association humanitaire Surya.

Nous partirons de la région des sources. Nous traverserons les hauts plateaux du Tibet Oriental, capant toujours vers le Sud, nous atteindrons la vieille province du Yunnan et la zone tropicale. Au Laos, nous suivrons au plus près l’axe du fleuve indomptable, jusqu’au Cambodge. Nous bifurquerons vers le lac magique Tonté Sap avant de rejoindre l’embouchure et le delta du Mékong. En chemin nous rencontrerons des nomades, des hommes libres et farouches, le formidable panaché ethnique qui peuple la péninsule indochinoise. Nous parcourrons environ 5 000 km que nous effectuerons sans aucun moyen mécanique, juste pour avoir le plaisir de ne devoir les kilomètres qu’à notre propre énergie. Nous voulons mesurer pas à pas un fil parallèle au fleuve. Profitant de cette avancée en solitaire, nous rendrons hommage aux explorateurs français et nous établirons un constat écologique du fleuve.

-2008- 216 pages - Ventdularge©Édition - 42 rue du Plumail - 79460 Magné.

Tél : 06.18.38.07.14  Courriel : unventdularge@yahoo.fr - Site : www.ventdularge.fr.cc

Prix : 20 €

 

22:18 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Asie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : cyclotourisme |  Imprimer

Vezin Lilian

Vezin. L et Mucy. L344 - copie.jpgLa Marche du Prince

Auteur : Lilian Vezin et Lucylle Mucy

2500 ans après la naissance du prince Siddhârta le Bouddha, Lilian Vezin et Lucylle Mucy s’engagent sur le chemin des légendes et des reliques bouddhistes. Un parcours initiatique de 4.500 km à travers le Sri Lanka, l’Inde et la province Himalayenne du Sikkim. Un prétexte formidable pour suivre une ligne longitudinale et traverser une multitude de paysages : plantations de thé, jardins d’épices, salines désertiques, rizières fertiles, jungles tropicales et reliefs vertigineux... Une exploration riche en aventures et en rencontres émouvantes. À pied et en vélo, Lilian et Lucylle vont connaître ce qu’ils ont cherché de leur plein gré : des vestiges du tsunami aux no man’s land de la guerre civile du Sri Lanka, les cyclones et les abondantes pluies de la mousson...

Bien loin des clichés occidentaux, « La marche du prince » est un récit et un portrait originaux du monde rural et spirituel Indien, un panaché de panorama et une série de péripéties.

Lilian Vezin et Lucylle Mucy ont respectivement suivi des études d’éducateurs sportifs et artistiques avant de sillonner le monde, de mission humanitaire en expédition aventureuse. Ils sont tous les deux passionnés d’ethnologie et de géographie, fondateurs de l’association humanitaire « Surya ».

-2007- 230 pages - Autoédité.

Pour commander ce livre : www.culture-aventure.fr

Prix : 20 €

 

22:16 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Asie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : cyclotourisme |  Imprimer

Devaux Pierre

Devaux Pierre Japon215 - copie 1.jpgJe suis né au Japon

Auteur : Pierre Devaux

En accompagnant l’auteur dans le tour du Japon à vélo, qu’il a réalisé avec sa femme, on rit parfois de bon cœur de ses mésaventures qui mettent en évidence le décalage saisissant entre des cultures et des modes de pensée différentes. Mais le comique flirte souvent avec l’absurde et le lecteur chemine sur la frontière incertaine qui sépare la fiction de la réalité. Le texte, sous sa forme anecdotique, nous entraîne progressivement dans les mécanismes complexes et vertigineux de la pensée collective.

L’ouvrage esquisse un portrait plein de sensibilité et d’ironie sur des comportements et un mode de pensée qui étonnent et déconcertent. L’auteur pose un regard candide sur la civilisation japonaise en contant des anecdotes pleines de fraîcheur et d’humour qui s’apparentent le plus souvent à une satire très réaliste.

-2006- 197 pages -Éditions Société des Écrivains-

Prix : 19.90€

 

 

21:31 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Asie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : cyclotourisme |  Imprimer

Picard François

 

Picard François.jpgMa Chine
Route de la Soie, Tibet, Hongkong à vélo

Auteur : François Picard
Illustrations : Denis Graveleine
Préface : Sylvain Tesson

 

François Picard nous fait vivre sa traversée cycliste de la Chine. Le propos n’est pas sportif : il s’agit pour l’auteur d’aller à la rencontre des Chinois dans leur diversité. Moine tibétain cachant ses photos du dalaï-lama, paysans des Routes de la soie rêvant d’une ascension sociale, urbains en révolte contre les injustices du système ou fascinés par la croissance de l’économie, jeunesse en perte de repères... C’est un portrait riche de la Chine loin de Pékin et de ses JO, que nous offre François Picard.
Au cours de tous ses voyages, François Picard s’intéresse aux notions de frontières : administratives, imaginaires, religieuses, culturelles, sociales. Ce passionné des rencontres du bout du monde ou du bout de la rue, aime à observer comment les hommes cohabitent avec leurs différences.
Né en 1976, François Picard prend goût au voyage dès 9 ans, quand sa mère lui fait quitter la banlieue parisienne pour le Texas. Il y vit deux ans, avant de franchir à nouveau l’océan et de s’installer 6 années au Cameroun.
À
partir de 2000, avant même d’avoir son diplôme de journaliste en poche, il vadrouille pour son métier. Il aime à partir sur les routes du monde pour réaliser des reportages en Irak, Albanie, Kosovo, Afrique du Sud, etc...
Il collabore avec de nombreux médias : France Culture, le Figaro, Radio France International, la Croix, Radio Suisse Romande, etc.
En 2004, il effectue son premier voyage au long cours à vélo : une traversée de l’Ukraine, de la Russie, du Kazakhstan et de l’Ouzbékistan.
En 2006, il traverse la Chine à vélo, du Xinjiang à Hong Kong, pendant presque 4 mois et sur plus de 5000 km.
En 2007, François enfourche à nouveau son vélo pour traverser l’ancienne Inde britannique : le Pakistan, l’Inde et le Bangladesh. L’idée est toujours de découvrir et de faire découvrir des cultures lointaines.
François Picard est à l’origine de l’association Culture-Aventure, dont le but est de promouvoir le travail de voyageurs qui sont allés au bout de leur rêves. Elle organise régulièrement des projections-rencontres sur le thème du voyage et tous les ans un Festival Culture-Aventure et gère une librairie de livres et DVD de voyage auto-édités.

 

2008 - 244 pages - Artisans-Voyageurs Éditions

Prix : 16,50 €

21:27 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Asie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : cyclotourisme |  Imprimer

05/01/2009

Pinoncelli

Pinoncelli Pierre666.jpgPinoncelli Pierre 2668.jpgMOURIR À PÉKIN

Auteur: Pierre Pinoncelli

 “LIBÉRATION“ - La bicyclette du peintre Pinoncelli, volé près d’Ankara.

Ankara, 3 juillet. - Des inconnus ont volé, mercredi, à cent kilomètres d’Ankara, la bicyclette du peintre niçois Pierre Pinoncelli qui, parti de France le 4 juin, tente de gagner Pékin par la route, a-t-il dit, remettre à Mao Tsé-toung, un message de paix du pasteur Martin Luther King.

Pierre Pinoncelli est arrivé jeudi à Ankara en auto-stop et compte continuer son voyage par ce moyen.

Dans le courrier qu’il a trouvé poste restante à Ankara, le peintre a trouvé une lettre l’informant que sa demande de visa chinois était rejetée, « la Chine ne laissant pas entrer de touristes en automobiles et à bicyclette ». Les fatigues du voyage depuis Nice jusqu’à Ankara et cette nouvelle n’ont nullement entamé ni ses forces ni sa détermination d’arriver jusqu’à la frontière chinoise au Népal -

 Pierre Pinoncelli artiste peintre. L'esprit dada, revendique -t-il, c’est l’irrespect, c’est un clin d’œil au dadaïsme.

Dès ses premières “actions“, il renverse la tisane tiède des performances institutionnelles, ses “happenings de rue“ sortent du cadre des lieux réservés : c’est de guérilla culturelle contre le carcan sémiologique qu’il faut parler. Il a fait du “happening de rue“ un mode de vie dangereuse, il plonge dans les abîmes dont les braves gens s’écartent prudemment. Par ses actions, Pierre Pinoncelli déborde la règle, hors la loi, il fait exploser les masques humanisto-ludiques de nos sociétés... le seul, peut-être, qui ne monnaye pas les traces filmées ou photographiées de ses actions...

                                                                                                  Patrick Vialle

-1974- In-folio, 254 pages - Auto-édité

 

 

19:15 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Asie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : cyclotourisme |  Imprimer

28/12/2008

Bettencourt

Bettencourt Pierre653.jpgL’Océanie à bicyclette

 Auteur : Pierre Bettencourt

 «  On est arrivé là-haut dans un autre monde. Une femme s’est trouvé sur le chemin avec sa grande perruque violette en fibres végétales, un enfant à califourchon sur sa hanche, les seins nus et une robe de fibres violettes lui tombant jusqu’aux chevilles ; puis sont apparus les grands narvals où ils logent, les hommes dans les uns, et les femmes dans d’autres avec les cochons. (...) Les narvals sont comme de grands toits posés par terre, on doit s’accroupir pour y entrer par une ouverture fate dans la façade triangulaire dominée par la tête sculptée de la poutre qui sert de faite à la maison. (...)  Au centre de la pièce un tas de pierre dont je ne m’explique pas l’utilité. Mais la nuit - je m’étais endormi - je suis réveillé brusquement par la lueur d’un feu et toute une bande d’indigènes qui tournent autour en s’activant frénétiquement : ils sont en train de faire chauffer les pierre où l’on va faire cuire le lap-lap. »

 -2003- 95 pages - Éditions : Collection entre 4 yeux .

 

23:50 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Asie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : cyclotourisme |  Imprimer