Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04/11/2015

Belando Laurent

cyclotourisme Vélos urbains
De la roue libre au fixie

Auteur : Laurent Belando

 

Le vélo en ville est un art de vivre ! De la roue libre au fixie, 192 pages de beaux vélos à offrir à tous les amoureux de cycles et de la pratique cycliste en ville. Depuis quelques années, le vélo s’est imposé dans les grandes villes et capitales du monde entier. Depuis l’apparition du Vélib’ à Paris, du Velov’ à Lyon etc, et des nombreuses pistes cyclables qui traversent désormais les grandes villes de France, les boutiques de vélo fleurissent et remportent un vif succès. Vélos électriques, vélos hollandais, vélos vintage, vélo de courses, fixie, et VTT, il y en a pour tous les goûts !
Plus que n’importe quel moyen de transport, il est surtout synonyme de plaisir ! Plaisir de se déplacer et plaisir d’avoir aussi le bon accessoire et le beau vélo ! Outre son caractère écologique, le vélo est aussi synonyme de liberté. Parmi le développement du vélo en ville de ces dernières années, il y a un phénomène qui a connu un grand essor et c’est sans conteste celui du fixie ou vélo à pignon fixe. Avec lui le vélo retrouve la côte, car on aime son design simple et épuré, son côté vintage et son style urbain.
C’est au fil des 4 chapitres largement illustrés que l’auteur Laurent Belando, souhaite faire partager sa passion pour le vélo urbain et nous présenter ceux qui ne pourraient plus se passer de leur vélo aujourd’hui ! En restant dans l’univers du vélo en ville, l’ouvrage s’articule autour de son histoire, de son esthétique Lifestyle véhiculé par ce mouvement et ses différentes pratiques, afin d’orienter le mieux, le lecteur dans le choix du type de vélo qui conviendra le mieux et lui proposer à la fin de l’ouvrage un chapitre technique pour restaurer lui même le vélo de son grand-père, pour en faire un authentique fixie de conversion !

 

2015 – 192 pagesÉditions Tana.

Prix : 15,99 €

20:31 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Catalogue, Écologie-Politique-Économie, Livre-catalogue | Lien permanent | Commentaires (1) |  Imprimer

25/10/2015

Pressicaud Nicolas

cyclotourisme Et le vélo, dans tout ça ?
Le territoire et la mobilité vus de ma selle
Chroniques cyclo-logiques 2

Auteur : Nicolas Pressicaud

 

Les aménagements cyclables ne cessent de se développer en France depuis la fin des années 1990. Cependant, à l’échelle de l’ensemble du pays, l’usage du vélo peine encore à s’accroître eu égard à son potentiel.
Affaire de qualité des aménagements, de cohérence des réseaux, de résistance aux changements... mais pas seulement.
La bicyclette comme moyen de transport a rapport à de nombreux domaines : urbanisme, construction, environnement, sécurité routière, insertion sociale, santé... Or, force est de constater que, dans ces différents secteurs, les professionnels agissent encore souvent en ignorant le vélo ou en le traitant par le mépris. Chacun peut observer autour de lui des zones commerciales sans accessibilité cycliste, des lycées, cinémas et autres équipements sans parkings vélo, des rénovations urbaines sans plus de local pour les bicyclettes après qu’avant opération. Comment s’étonner alors que ce mode de transport soit encore si faiblement utilisé !
L’auteur a réuni ici une trentaine d’articles traitant de différents domaines où le vélo devrait trouver sa place. Comptes rendus commentés de colloques, de lectures et d’expériences, ils en pointent le plus souvent un manque de considération. Ce faisant, par ces textes, l’auteur témoigne d’une certaine vision « cyclo-logique » de l’aménagement et de la mobilité, combinant préoccupation environnementale, sens de l’économie et souci d’équité sociale.
Cet ouvrage s’adresse notamment aux étudiants, chercheurs militants associables, professionnels et responsables politiques soucieux d’intégrer leurs démarches et leurs pratiques dans une vision globale écologiquement responsable où la bicyclette retrouverait la place qu’elle mérite.

 

2015 - 268 pages - L'Harmattan 

Prix : 27, 50 € 

21:17 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Écologie-Politique-Économie | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

Pressicaud Nicolas

cyclotourisme Du vélo dans la mobilité durable
Chroniques cyclo-logiques

Auteur : Nicolas Pressicaud

 

Depuis une quinzaine d’année, des politiques cyclables se mettent en place dans de nombreuses villes françaises, mais également les départements et les régions, avec des fortunes très diverses d’un territoire à l’autre.
Au travers de ces chroniques, l’auteur brosse un panorama de la situation actuelle du vélo en France, avec quelques incursions éclairantes à l’étranger et des plongées édifiantes dans l’histoire des débuts de la bicyclette.

 

2013 - 212 pages L’Harmattan

Prix : 20,90 €

21:13 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Écologie-Politique-Économie | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

11/09/2015

Duchêne François - Marchand Léa - Desaleux David

cyclotourisme Lyon, vallée de la chimie

Traversée d’un paysage industriel

Auteurs : François Duchêne – Léa Marchant

Photographe : David Desaleux

Elle était dénommée “couloir“, elle est aujourd’hui et depuis les années 1990 une “vallée“, terme plus évocateur d’un lieu de vie que d’un lieu de passage. La vallée lyonnaise de la chimie puise son identité dans la présence des infrastructures et des entreprises qui l’occupent.

Mais le lent processus de déconnexion des habitants avec les nouvelles usines issues de la mondialisation pousse à s’interroger sur la façon dont se (re)définit le travail industriel dans cette vallée.

Un voyage de proximité

Pour traquer ces mutations, un chercheur en géographie sociale, une experte de l’association Robins des Villes et un photographe ont exploré ensemble ce territoire du sud de Lyon. Au rythme délibérément lent de la marche et du vélo et au gré des rencontres, ils nous proposent une découverte inédite de la vallée de la chimie.

Entre Saint-Fons, Pierre-Bénite et Feyzin, Lyon, vallée de la chimie.

Traversée d’un paysage industriel revient sur les processus industriels, urbains et sociaux en cours et questionne la diversité des représentations d’un espace administré et planifié, mais aussi fortement vécu et approprié par ses habitants et ses salariés.

David Desaleux est photographe indépendant. Il travaille régulièrement avec des chercheurs en sciences sociales.

François Duchêne est chercheur en géographie sociale au sein de l’UMR EVS-RIVES à l’ENTPE où il étudie les liens entre villes et industries.

Léa Marchand est responsable pôle Sensibilisation au sein de l’association Robins des Villes. Elle a coordonné le programme participatif pluriannuel “Des rives et des rêves.

2015- 176 pages – Éditions LIBEL - http://dev.editions-libel.fr/agence-maison-edition/Catalogue/Lyon-vallee-de-la-chimie/flypage_new.tpl.html

Prix : 20€

 

10:57 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Architectures- graphiste, Arts et photographies, Écologie-Politique-Économie, Lyon, Photographies, Sociologie | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

31/05/2015

Alberny Renaud

cyclotourisme Des grands hommes à vélo.

Auteur : Renaud Alberny

La bicyclette aurait-elle quelque chose à voir avec le génie ?

Saviez-vous que Mark Twain, Arthur Conan Doyle, Emile Zola, Léon Tolstoï, Tristan Bernard, Colette, Henry de Monfreid, Pierre et Marie Curie, Alfred Jarry, Maurice de Vlaminck, Jack London, Aristide Bruant, Lénine, Nicolas II, Alain-Fournier, André Derain, Pu-Yi, Albert Einstein, Lawrence d'Arabie, et Maurice Leblanc avaient en commun, outre leur célébrité, d'être amoureux du vélocipède ?

Au tournant de ce siècle, alors que la bicyclette est en passe de devenir le moyen de locomotion le plus populaire de la planète, les figures du monde des arts et des lettres, des sciences, ou de la politique, pédalent. Adeptes de la petite reine ou maîtres du grand-bi, cyclistes frénétiques ou dilettantes, tous ont sillonné les chemins, écumé les rues, juchés sur une selle montée sur deux roues... A chacun ses motivations : escapade amoureuse, virée dominicale, hygiène sportive, locomotion à moindre frais, amusement...

Documents photographiques à l'appui, Renaud Alberny brosse les portraits vivants et originaux d'une vingtaine de personnages de la Belle Epoque, qui, dans leur pratique du vélo, nous apparaissent sous un jour étonnamment proche.

 

1998 – 139 pages – Photos noir et blanc - Éditions Glénat

08:04 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Anthologie - Traités-Essais-Biographies, Écologie-Politique-Économie, Histoire | Lien permanent | Commentaires (1) |  Imprimer

21/05/2015

303 Trimestriel - Mai 2015 - Vélo

cyclotourisme 303 Trimestriel N° 136 – Mai 2015 – Vélo.

Auteur invité : Julien Zerbone

 

Quel rapport y a-t-il entre la destinée d’une usine emblématique situé à la limite de la Vendée et de la Loir-Atlantique, Alfred Jarry, les problématiques de l’urbanisme contemporain, les mouvements politiques radicaux de l’après-guerre, Ai Weiwei, les enjeux du tourisme dans notre région, l’imaginaire littéraire et philosophique, les bobos et Krafwerk ?

Par son agilité et sa simplicité, le vélo est un révélateur de notre culture, de notre rapport à la technique, à l’espace et à l’environnement, au pouvoir et au temps : il circule entre les classes sociales, entre travail et loisirs, ville et campagne, entre les disciplines aussi. La diversité des articles réunis dans ce numéro de la revue 303 le montre bien : cet assemblage est un logiciel, il fertilise les imaginaires, il programme les pratiques et active la mémoire.

2015 Mai – N° 136 - http://revue303.com/produit/numero-136-velo/

Prix : 15 €

08:53 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Anthologie - Traités-Essais-Biographies, Écologie-Politique-Économie, Magazines, Revue | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

18/05/2015

Praire Jean-Claude

cyclotourisme Les plus beaux cyclotours de France

Auteur : Jean-Claude Praire

Au guidon, Jean-Claude Praire, l’un de ces nombreux vacanciers, presque huit millions par an, qui enfourchent la petite reine pour sillonner l’Hexagone à la belle saison. Son beau livre présente vingt-quatre itinéraires accessibles à tous les mollets, même peu musclés.

Le vélo, Jean-Claude Praire connaît. Voilà des années qu’il pédale sur les routes de France, dès qu’il en a le loisir. De ce sportif accroc de l’endurance, à ski nordique et en raquettes l’hiver, à pied l’été ou à bicyclette donc, on aurait pu craindre le pire : l’ascension au guidon des grands cols alpins et pyrénéens présentée comme des balades d’oxygénation. Il n’en est rien.

Bien qu’installé dans le Vercors, il n’offre à la montagne que quelques apparitions dans son livre. Une montagne, en outre, moins escarpée que celle des classiques musclé de la Grande Boucle. Elle se résume ici à quatre itinéraires, deux dans le Dauphiné, le tour du Vercors et celui de la Drôme provençale, plus deux en Provence, dans l’arrière-pays niçois (le plus costaud) et autour du Ventoux.

Paysages et patrimoine : Sur les vingt autres, on musarde à plat ou presque, de préférence en bord de mer, de fleuve ou de canal et, pour la plupart, sur des voies cyclables sécurisées. « Le clyclotourisme n’a rien de sportif, insiste Jean-Claude Praire. Le but , c’est de découvrir, à son rythme, la richesse des paysages et du patrimoine français. »

Abondamment illustré, chaque parcours est détaillé par le menu. Ce sont aussi des chemins à plusieurs vitesses dont la durée totale varie du simple au double pour une distance identique selon l’effort quotidien choisi. Intensité moyenne : 10 à 15 Km/h pour 30 Km à 50 Km par jour – « sur le plat, ça se fait très bien ».

On peut aussi enchaîner plusieurs itinéraires. Telle cette route atlantique au long cours, de la Vendée au Pays Basque. Elle se compose de trois tronçons : Noirmoutier-La Rochelle en quatre ou huit jours et/ou La Rochelle-Royan en quatre ou six jours et/ou Royan-Biarritz, en neuf, six et même douze jours (idéal en famille).

Avant de se lancer dans l’aventure, on lira attentivement les premières pages de conseils aux amateurs, sur le choix de la garde-robe appropriée et, bien sûr, du vélo. A ce sujet, Jean-Claude Praire ne tarit pas d’éloge sur le vélo à assistance électrique : « Son avènement, avec une autonomie des batteries de plus en plus importantes, ouvre des horizons considérables en diminuant de façon extraordinaire les difficultés éventuelles ».

2015- 223 pages – Éditeur Glénat  http://www.glenatlivres.com/

Prix : 35 € 

22:08 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Écologie-Politique-Économie, France, Guides, Photographies | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

D'Hubert François

cyclotourisme En quête d’évasion

Le voyage cyclotouriste dans la France de d’Entre-deux-guerres

Auteur : François D’HUBERT

Résumé du mémoire : À travers les récits d’excursion à bicyclette, ce mémoire analyse la manière dont le cyclotourisme se définit dans l’Entre-deux-guerres. Tandis que les « autoïstes » prennent la place des cyclistes dans les institutions touristiques et sur la chaussée, les cyclotouristes développent des valeurs propres en opposition à ce nouveau modèle dominant. Les récits de voyage servent à leur diffusion. Ils façonnent l’image d’un cycliste proche de la nature, soucieux de s’évader du quotidien de la ville pour partir en quête de pittoresque, loin des grands centres touristiques. Il s’agit de convaincre de la supériorité du voyage à bicyclette en garantissant une évasion plus complète et plus saine, des souvenirs plus marquants ainsi qu’une accessibilité à toutes les tranches de la population. Ainsi, non seulement le cyclotourisme évite la disparition prématurée qui le menaçait au début des années 1920, mais il parvient de plus à s’installer durablement dans le champ touristique français.

HAL archives-ouvertes.fr

. « dumas-01118684 »

HAL ID : dumas-01118684

http://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01118684

L’archive ouverte pluridisciplinaire HAL, est destinée au dépôt et à la diffusion de documents scientifiques de niveau recherche, publiés ou non, émanant des établissements d’enseignement et de recherche français ou étrangers, des laboratoires publics ou privés.

Vous pouvez télécharger cet ouvrage sur :

 pastel.archives-ouverte#1DDD694

 

22:01 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Anthologie - Traités-Essais-Biographies, Écologie-Politique-Économie, France | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

18/04/2015

Schwinn Bicycle Company

cyclourismeNO HANDS – The Rise and Fall of the Schwinn Bicycle Company, an American Institution

Auteurs : Judith Crown – Glenn Coleman

Langue : Anglais

Retour sur l'une des plus emblématiques marques américaines de vélo...

Pour des générations d'américains, il n'y avait pas de meilleur vélo qu'un Schwinn.

La compagnie, fondée en 1895 par Adolph Arnold et Ignaz Schwinn à Chicago (à l'époque nommée « The Arnold, Schwinn & Company of Chicago »), de par sa qualité de conception et son innovation, a eu une influence conséquente sur le marché du cycle nord-américain une bonne partie du XXe siècle.

Ignaz Schwinn, dont le nom de famille est devenu un acronyme de vélo là-bas, arriva aux États-Unis avec pour simple richesse son savoir-faire en terme de manufacture industrielle, acquis en tant qu'ouvrier immigrant apprenti machiniste dans les usines allemandes.

Entre 1900 et 1930, Schwinn a produit approximativement 45 000 vélos chaque année, dans un marché très fluctuant et dont la Grande Dépression a vu de nombreuses usines du secteur fermer leurs portes pour de bon.

L'influence de Frank W. Schwinn va définitivement façonner la manière dont on conçoit un vélo aux États-Unis. Il pousse les fabricants de composants à concevoir des pièces plus solides et plus durables, il introduit les gardes-boues ou encore les fameux pneus ballons.

En 1941, ce sont plus de 340 000 vélos qui sortent des lignes de production Schwinn, et en 1950, un vélo sur quatre fabriqué aux USA est un Schwinn ! Le modèle haut-de-gamme Black Phantom va vite devenir un must-have chez les minots de cette période, avec ses détails chromés et sa garantie à vie.

L'influence de Schwinn a également beaucoup changé la manière de vendre les vélos. En 1948, terminé les vélos vendus dans les grandes chaînes de magasin, Schwinn veut se servir de sa réputation pour vendre autrement. S'en suit alors une politique marketing et commerciale très agressive. La compagnie pousse les détaillants à faire allégeance à leur marque et à vendre exclusivement des modèles Schwinn à leur clientèle. Elle se concentre aussi sur le levier publicitaire, en utilisant les étoiles montantes du moment pour faire la promotion de leurs modèles

1963 voit l'introduction de l'iconique modèle Stingray, une réponse directe au non moins célèbre  Raleigh Chopper qui cartonne chez les jeunes, avec son guidon en hauteur et son siège banane.

 Mais ce succès se révélera malheureusement éphémère. Alors que Schwinn s'imposait comme la marque qui comptait dans les années 70, une usine vieillissante et une direction réticente à embrasser les tendances alors naissantes du BMX et du VTT, auront eu raison de cette réussite.

En 1993, la société est revendue et quittera le marché du vélo haut-de-gamme pour celui de la grande distribution. Pour autant, la marque semble depuis quelques années renaître petit à petit de ses cendres sur le sol US.

Extraits de l'article paru sur le site : Weelz.frhttp://www.weelz.fr/fr/velo-urbain/2015/04/14/histoire-sc...et avec son accord.

Des catalogues de cette marque sont également consultables ici : http://schwinncruisers.com/catalogs/

1996- 350 pages –Éditeur : Henry Holt & Co –

 

05/07/2014

Héran Frédéric

cyclotourismeLe retour de la bicyclette

Petite histoire des déplacements urbains en Europe de 1817 à 2050

Auteur : Frédéric Héran

Analyser la pratique de la bicyclette urbaine au fil des temps, aller au-delà des lieux communs qui voudraient que climat, relief ou bien encore culture nationale soient des facteurs déterminants dans l'usage du vélo en ville, tel est le projet de cet ambitieux livre très documenté qui se lit cependant avec une grande facilité, tant l'auteur exprime clairement sa pensée et sait mettre en avant de manière très convaincante ses arguments et ses choix en matière de déplacements doux.

À travers une étude historique très précise, l'auteur va montrer que l'histoire du vélo utilitaire est intimement liée à celles des autres modes de déplacements et que c'est la corrélation entre les uns et les autres qui expliquent pourquoi certains pays sont bien plus en avance que d'autres dans le domaine du cyclisme urbain.

Alors que la France découvre à peine – et avec grande réticence – les double-sens cyclables, les zones de rencontre et les tourne-à-droite aux feux, ces dispositifs existent dans d'autres pays depuis des décennies, grâce à une véritable volonté politique et une réflexion approfondie sur la cité et la vie sociale.

Reprenant un à un les arguments utilisés actuellement pour tenter de promouvoir l'usage du vélo en ville, l'auteur en remet certains en cause - le côté écologique n'est valable que si la bicyclette remplace la voiture et non la marche à pied comme c'est le plus souvent le cas – et en valorisent d'autres – le poids économique d'un aménagement cyclable est bien moindre pour une collectivité que le développement des transports en commun par exemple – et dans un essai de prospective, confrontent ses solutions à ce que pourrait être la ville en 2015.

Un livre fortement recommandé, à mettre entre les mains de tous les décideurs locaux qui hésitent encore à rendre leur ville plus apaisée et donc plus humaine.

Une présentation très complète est également à lire sur le blog d'Isabelle Lesens :  http://isabelleetlevelo.20minutes-blogs.fr/archive/2014/0...

Commentaire de Jean-Yves MOUNIER

-2014- Éditions La découverte - Collection libres.

Prix : 16 €

14:57 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Écologie-Politique-Économie | Lien permanent | Commentaires (2) |  Imprimer

03/07/2014

Vant André

cyclotourismeLe cycle en région stéphanoise, un siècle de savoir-faire

Auteur : André Vant

C’est à Saint-Étienne, « capitale française du cycle », qu’aurait été fabriquée la première bicyclette française, en 1886. L’essor de cette industrie, lié à une tradition métallurgique ancienne, doit beaucoup à l’armurier Étienne Mimard, fondateur de la société « Hirondelle » et précurseur de la production industrielle de cycles, et à Paul de Vivie , dit Vélocio, « apôtre » du cyclotourisme. Des années 1920 considérées comme l’âge d’or de l’industrie du cycle à Saint-Étienne, aux années 1970, on assiste au développement des grandes firmes telles que Manufrance, Ravat ou Automoto puis Mercier. Ces entreprises assoient leur notoriété grâce à des innovations techniques ou par le biais d’une implication active  dans les domaines phare de la pratique cycliste que sont la compétition sportive et le cyclotourisme.

 Renommée de Saint-Étienne auprès des constructeurs français : dérailleurs Cyclo, pédaliers Stronglight puis tubes et cadres Vitus...

Depuis plusieurs décennies, le musée collecte la mémoire de l’industrie du cycle à Saint-Étienne, sous toutes ses formes. Cet ouvrage de référence sur l’histoire du cycle accompagne l’exposition temporaire dédiée à l’industrie du cycle qui donnera un véritable coup de projecteur sur la richesse et l’unicité des collections de cycles stéphanois du musée. L’ouvrage et l’exposition offriront l’opportunité de dévoiler des objets et des documents jamais exposés.

-2014- 336 pages, format 25 X 17.5 cm – Librairie Le Failler -

http://www.librairielefailler.fr/9782849753378-le-cycle-en-region-stephanoise-un-siecle-de-savoir-faire-andre-vant/

Prix : 25 €

11:40 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Écologie-Politique-Économie, Histoire | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

16/05/2014

Giraud Hélène & Murris Chritine

cyclotourismeLE VÉLO pour LES NULS

 Auteurs :

Hélène Giraud – Christine Murris

Le fait retour en force incroyable dans nos villes et nos campagnes ces dernières années, le nombre de pratiquants réguliers a presque triplé en une décennie. Les grandes villes comme Paris, Lyon ou Strasbourg, pour ne citer qu’elles, offrent à leurs habitants un système de vélos en libre service et ont construit de nombreux kilomètres de pistes cyclables. Le vélo électrique termine de convaincre les derniers récalcitrants aux joies du deux roues et son achat est sponsorisé par de nombreuses municipalités. Bref, était temps de publier un Nuls dédié à la petite reine à sa pratique. Il permettra à tous les cyclistes, du débutant à l’amateur chevronné, de disposer d’une bible rassemblant toutes les informations utiles pour une pratique joyeuse et sans souci du vélo, avec entre autres :

Comment choisir son vélo (route, VTC, VTT , électrique, d’occasion etc) et le payer au meilleur prix ?

Comment l’entretenir ou le faire entretenir ?

Comme éviter le vol et bien s’assurer ?

Où pratiquer la bicyclette et comment adapter sa pratique à l’environnement dans lequel on se trouve ?

Organiser sorties à la journée, randonnées de plusieurs jours ou un voyage sur les pistes cyclables européennes.

-2014- 400 pages – Éditions : http://pourlesnuls.fr

Prix : 22,95 €

 

09:29 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Écologie-Politique-Économie, Guides | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

14/04/2014

Garnavault Céline / Hamonic Yann

cyclotourismeLes petites Reines de Bordeaux

Auteurs : Céline Garnavault – Yann Hamonic

Il fut un temps où la voiture dominait sans partage les artères bordelaises. Ces dernières années, Bordeaux a fait sa révolution des moyens de transport. Le tram est de retour, le piéton se réapproprie l’espace et un nombre grandissant de personnages s’invitent sur les pavés de Bordeaux, juchés en équilibre, le nez au vent : les cyclistes.

Certains ressortent leurs vielles « petites reines », d’autres investissent dans des engins plus modernes. Tous s’approprient le bitume bordelais à leur manière. Car, plus qu’un simple moyen de locomotion, le vélo modifie notre rapport à la ville et nous éveille à des découvertes parfois inattendues.

Yann Hamonic croise tous les jours ces anciens et nouveaux urbains. Il a figé ces instants vélocipédiques dans de superbes illustrations à la fois drôles et poétiques qui tracent, tout en finesse le portrait d’un Bordeaux en roue libre.

Céline Garnavault a complété les images par des nouvelles contant des histoires vécues, possibles et à venir, moments intimes pris sur le vif.

« Les petites Reines de Bordeaux » est un ouvrage où chacun et chacune pourront se retrouver et peut-être se reconnaître. Un livre qui vous permettra aussi d’apprécier le talent d’illustrateur de Yann Hamonic et d’écriture de Céline Garnavault, deux auteurs bordelais qui méritent que l’on pose son vélo pour mieux les apprécier.

-2010- 80 pages – Éditeur Sangam édition –

Prix : 14,50 €

 

09:45 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Anthologie - Traités-Essais-Biographies, Écologie-Politique-Économie | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

11/04/2014

Tronchet Didier

cyclotourismePetit traité de vélosophie
Réinventer la ville à vélo

 Auteur : Didier Tronchet

 

Et si le vélo était avant tout un moyen de déplacement intérieur ? Une formidable occasion de redécouvrir la ville, mais aussi soi-même... A travers une foule d’anecdotes savoureuses, d’envolées théoriques implacables et volontiers cocasses, sans oublier quelques bouffées d’indignation pamphlétaires contre la barbarie automobile, ce Traité de vélosophie démontre, par l’humour, que le vélo est un outil libérateur de la pensée. Sur un ton léger, mais percutant, l’auteur propose une manière inédite de penser la ville de demain, une ville enfin redevenue humaine après s’être vouée au totalitarisme motorisé. Aussi, quand vous verrez passer un cycliste, ne vous fiez pas à son allure inoffensive. À sa façon, il est en train de changer le monde...

 

2014 – 135 pages – Éditions Plon.

Prix : 12 €

09:32 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Anthologie - Traités-Essais-Biographies, Écologie-Politique-Économie | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

13/02/2014

brochier Myriam, Carpentier Ligéa, Lombardot Carole.

                                                                        Fenêtre ouverte sur l’Europecyclotourisme

QUELLE PÉRENNITÉ POUR NOTRE AGRICULTURE

Auteures : Myriam Brochier, Ligéa Carpentier, Carole Lombardot .

L’agriculture, socle de développement des sociétés humaines, est aujourd’hui à un tournant de son histoire. Elle doit d’adapter à une combinaison de contraintes de plus en plus nombreuses (concurrence sur le foncier, concurrence de marché entre régions européennes...) dans un contexte où les attentes évoluent.

Par ailleurs, la PAC (Politique agricole commune) est en mutation à l’élargissement de l’Union européenne, aux évolutions du marché mondial et aux enjeux environnementaux.

Dans ce contexte mouvant, il est légitime de s’interroger sur ce que sont aujourd’hui « les agricultures vécues » au sein de cette diversité de pays en Europe.

Fortes de ces constats, les auteures, trois jeunes ingénieures en agriculture, ont organisé puis réalisé à vélo un périple à travers vingt-cinq pays de l’UE pour aller à la rencontre des agriculteurs. D’octobres 2010 à mai 2012, elles ont sillonné les routes d’Italie, de Grèce, de Roumanie, de Pologne, d’Allemagne...,

Elles ont partagé leur quotidien avec ces hommes et ces femmes et nous retranscrivent ici ce qu’elles ont vu, entendu, gouté... Cet ouvrage, riche en témoignages divers, nous permet d’acquérir une connaissance systémique des agricultures européennes avec leur organisation et leur dynamique, mais aussi d’esquisser quelques pistes d’évolutions possibles.

cyclotourisme

Myriam Brochier, Ligéa Carpentier, Carole Lombardot sont ingénieures en agriculture dans les spécialisations différentes (agriculture, environnement – agriculture, territoire et développement – productions végétales).

La genèse de ce projet, baptisé Trait d’Union, et les péripéties du voyage sont consultables sur leur blog, toujours accessible en ligne à l’adresse suivante :       http://traidunioncheminsagricoles.over-blog.com

-2013- 103 pages – format : 17 X 24 cm – Éducagri éditions – 26, bd Docteur Petitjean – BP 87 999 – 21079 Dijon Cedex – www.editions.educagri.fr

Prix : 16 €

 

Livre lu et apprécié par le comité de lecture du blog 

09:56 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Anthologie - Traités-Essais-Biographies, Écologie-Politique-Économie, Europe | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

22/01/2014

Tissot Max

cyclotourismeL’ABC du vélo

Max Tissot, passionné de vélo depuis plus de 35 ans, nous transmet ses expériences cyclistes et son savoir-faire en la matière. Cet ouvrage à la fois technique et pédagogique, est un véritable manuel à l’usage de ceux qui veulent envisager le vélo comme un mode de déplacement doux, dans un monde préoccupé par les questions environnementales.

C’est la première publication de l’auteur. Au terme de sa  vie professionnelle dans une grande entreprise publique, Max Tissot s’est investi de façon active dans la vie associative. Artiste peintre aquarelliste, il s’inspire des paysages de son terroir d’adoption, principalement en Alsace, dans les Vosges et en Forêt Noire. Cycliste à la campagne, il est aussi devenu cycliste à la ville, partisan de la nécessité de s’adapter aux nouveaux modes de déplacements doux. L’auteur en est convaincu : le vélo est promis à un bel avenir !

-2011- 132 pages – Éditions Edilivre -  http://www.edilivre.com

Prix : 14,50 € 

08:36 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Anthologie - Traités-Essais-Biographies, Écologie-Politique-Économie, Sociologie | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

10/01/2014

Michaud Véronique

cyclotourismeÀ vélo, vite !

Auteur : Véronique Michaud

Le vélo s’invite de plus en plus dans notre quotidien. Quel que soit son usage, ludique ou utilitaire, son retour en force est bien plus que le succès d’un mode de déplacement ou d’une mode éphémère : c’est un mouvement de fond. Avec le vélo, nous changeons de modèle de mobilité et de modèle de société. Dans un style clair et sans concession, Véronique Michaud révèle toute la puissance du vélo pour aborder les nouveaux défis du XX1e siècle, et donne les clés pour créer les conditions de son usage. Outil d’émancipation, de partage et de transition énergétique, le vélo offre une alternative soutenable au « toujours plus » et montre la voie du « mieux » : mieux de transport, de proximité, d’autonomie, de santé, de bien-être, de justice sociale. C’est un remède anticrise, un outil de développement économique, de connaissance du territoire et de dynamique de création de services innovants. Véritable boîte à idées et boîte à outils, À vélo, vite ! s’adresse aussi bien à ceux qui pratiquent déjà le vélo, passionnés ou débutants , qu’à tous ceux qui souhaitent en commencer la pratique – dans la vie quotidienne, pour le travail -, ainsi qu’aux collectivités, entreprise et élus qui veulent mettre en place des actions en faveur du vélo.

Véronique Michaud est secrétaire générale du Club des villes et territoires cyclables, association qui rassemble 1300 collectivités pour le développement du vélo et de l’inter modalité. Diplômée d’un DESS en sciences de l’Information, elle a dirigé plusieurs services de communication dans  le domaine des mobilités et animé la recherche prospective de la RATP sur la marche urbaine. Elle est également rédactrice en chef du magazine Ville & Vélo.

-2014- 144 pages – Éditions : FYP –

Prix : 16 €


20:18 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Anthologie - Traités-Essais-Biographies, Écologie-Politique-Économie | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

21/12/2013

Marcel Robert

 

cyclotourisme

                                             VÉLOGISTIQUE

 Auteur : Marcel Robert

 

Un vélo ne coûte pas cher, ne pollue pas, n’émet pas de CO2 dans l’atmosphère, ne fait pas de bruit, ne prend pas beaucoup de place, n’est pas dangereux et va sensiblement à la vitesse moyenne d’un véhicule motorisé en milieu urbain, et parfois même plus vite !

Si la logistique du vélo possède un glorieux passé, elle est désormais tout à fait inscrite dans le présent et elle assurée d’occuper une bonne place dans le futur. Aujourd’hui, de plus en plus de gens utilisent le vélo pour transporter des marchandises ou créer une activité professionnelle. Depuis quelques années, on constate une explosion du nombre d’entreprises basées sur l’utilisation du vélo, et pas seulement dans le domaine de la livraison.

Le but de cet ouvrage est de donner à voir comment le transport de marchandises à vélo est tout à fait possible. Partout dans le monde, dans d’innombrables villes et situations et pour d’innombrables raisons, les gens utilisent quotidiennement le vélo pour le transport des enfants, des courses ou des marchandises, parfois lourdes et encombrantes.

Avec près de 400 photographies provenant de plus d’une centaine de villes situées sur les cinq continent, Marcel Robert nous montre ainsi comment la VÉLOGISTIQUE est non seulement possible, mais aussi plus que jamais nécessaire.

-2013- 166 pages, format paysage www.blurb.fr/.webloc

Prix : 53,33 € + 6,50 € de frais de port

 

 

14:59 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Écologie-Politique-Économie, Sociologie | Lien permanent | Commentaires (1) |  Imprimer

17/11/2011

Rohloff

cyclotourisme

                                      Des histoire des Rohloff

 Présentation traduite par : Édith Van Der Mijl

Un recueil d’histoires de cyclistes réveillant une passion pour le cyclisme.

Pour célébrer 10 ans de production de moyeux 14 vitesse, le 100.000ème exemplaire fut  fabriqué devant un public et à cette occasion la campagne “Recherché 100.000 Km“ fut lancée à la recherche de moyeux de vitesses ayant pour effectuer de très longues distances, partout dans le monde.

Le livre comporte de dizaines de récits d’aventures, de défis et de longues courses louant les qualités des produits Rohloff.

Il raconte également les défis et obstacles que la société a dû surmonter dans ces débuts pour devenir le leader dans son domaine qu’elle est actuellement, suivi d’un chapitre d’informations techniques sur leur produit.

Rohloff AG - Fondée par les époux Rohloff en 1986 comme “société pour le développement de systèmes de transmission“, la société s’est développée pour devenir une entreprise moderne et innovatrice .

Au début la société fabriquait sa chaîne dérailleur à la main. A la suite des succès du produit dans de grand événement sportifs, dont le Tour de France, l’essor de la demande nécessitait le développement d’une machine pour automatiser la production.

Pour répondre à des besoins, la société a développé des instruments pour la mesure, pour l’usure et pour l’entretien des chaînes.

Enfin, elle a mis au point un système de transmission qui comportait les avantages des anciens système de dérailleur sans en avoir les inconvénients. C’état le moyeu à 14 vitesses entièrement encapsulé qui ne nécessite aucun entretien.

Ce produit est devenu le produit principal de la société.

 

cyclotourismePhilosophie de la société “ Pas de slogan - que des faits !“

De grand moyens sont mis en œuvre pour le développement et le contrôle de qualité “ de la plus haute qualité“. Le tout basé sur un travail d’équipe et des relations de confiance et de longue durée avec les partenaires dans un souci permanent d’innovation et de progrès.

Les employés sont formés au sein de la société à l’aide d’un système de tutorat.

La société veille à l’égalité homme/femmes et tient compte des employés âgés ou handicapés.

Le souci pour  l’environnement se traduit par l’amélioration permanente des méthodes de production, des produits, des emballages et de la logistique ainsi que par la réduction des émissions de CO2.

Le fait d’être restée une société familiale lui permet d’être réactive dans ses décisions pour s’adapter rapidement aux exigences du marché.

-2009- Édition German -2010- Édition Englis - 256 pages - format 30x21 - relié pleine toile.

 Publisher : Rohloff AG - Mönchswiese 11 - D-34233 Fuldatal - Fon+ (0) 561.51.08.0-0

E-Mail : service@rohloff.de  - www.rohloff.de   

 

17:59 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Anthologie - Traités-Essais-Biographies, Écologie-Politique-Économie, Livre-catalogue | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

20/09/2011

Vanman Cécilia

cyclotourismeCYKLERNES BY COPENHAGEN - CYTY OF BICYCLES

 Auteur : Cécilia Vanman

Photography : Robin Maddock

Livre bilingue : Danois -Anglais

 Présentation traduite par Ulla Einersen.

 Au Danemark tout le monde se déplace à bicyclette. Même le prince héritier se promène souvent avec ses enfants dans un tricycle-livreur et c’est normal de voir un parlementaire parquer son vélo devant le parlement ou un acteur traverser le centre ville avec son filet à provisions suspendu au guidon. Les habitants de Copenhague expriment leur style et leur individualité dans leur choix de vélo. On pédale avec des chaussures à talon, côte à côte à sur la piste cyclable les amies mènent de longues conversations et avec une main sur le guidon on envoie des SMS avec l’autre, on parle au téléphone, boit du café, écoute la musique ou transporte les chiens, les enfants et d’innombrables filets de provisions - le tout sur deux roues. Les habitants de Copenhague vivent pratiquement sur leur vélo et la ville est pleine de vendeurs et de réparateurs de vélo, de gens qui fabriquent eux-mêmes leurs vélos, de collectionneurs et de toutes sortes de bicyclettes.

Avec la focalisation croissante sur la santé, l’exercice corporel et le développement durable, le monde focalise sur l’utilisation du vélo au Danemark.

cyclotourismeLes urbanistes du monde entier vont à Copenhague pour voir de leurs propres yeux comment la bicyclette peut s’intégrer d’une façon naturelle dans la vie d’une métropole.

Dans son livre - LA VILLE DES BICYCLETTES - (Cyklernes by) CéciliaVanman nous  donne une description engagée des multiples aspects de la cyclo-culture des Danois, en collaboration avec le photographe britannique Robin Maddock dont les photos ajoutent la fascination d’un étrange vis à vis de la capitale des bicyclettes.

 

 

 

cyclotourismeCécilia Vanman : Biologist and journalist. Her main boby of work focused on natural history and travel adventure. Amongst Other ways, she has conveyed these subject matters through reportage work on film expeditions in the Canadian High Arctic and travels in northeastern Greenland with the Danish elite unit Sirius Sledge Patrol. Cécilia lives in the Christianshavn quarter in Copenhagen and rides a vintage men’s bicycle, which will soon be joined by a custom-built racer.

 -2010- 195 pages  - format 21,50 X 25,50 - Nyt Nordisk Forlag Arnold Busck A/S - Landemaerket 11, 5. Sal - 1119 Kobenhavn K

www.nytnordiskforlag.dk   - nnf@nytnordiskforlag.dk 

Prix : 50 €

 

15:02 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Écologie-Politique-Économie, Livre en anglais | Lien permanent | Commentaires (1) |  Imprimer

04/12/2010

Serraf Hugues

Serraf Hugues295 - copie.jpgL’ANT-MANUEL DU CYCLISTE URBAIN

Auteur : Hugues Serraf

Les pistes cyclables ? Un truc inventé par le IIIe Reich ! Les feux rouges ? Une contrainte absurde, tout juste bonne à briser votre élan dans une montée difficile ! Les selles profilées ? Ok, mais seulement si l’amour du vélo a déjà remplacé l’amour tout court dans l’expression de votre libido... Le casque ? ça va pas la tête. S’il y a bien une idée sans aucun fondement, c’est que le cyclisme urbain soit un mode de transport « paisible », permettant essentiellement d’aller se fournir en légumes dans une boutique bio de l’Est parisien un bonnet péruvien sur la tête. Ces chroniques, tour d’horizon des pratiques détestables mais assumées d’un automobiliste repenti, en sont la meilleure preuve. À ne pas lire derrière un volant, même au cœur d’un embouteillage !

Hugues Serraf est journaliste, ancien rédacteur en chef dans la presse automobile, chronique à Rue89. Auteur de Commentaires & vaticinations ( www.com-vat.com ). L’un des blog politiques français les plus suivis. Il n’a plus de voiture, ne se déplace qu’à vélo, mais n’a demandé ni nouvelle identité ni protection de la police pour éviter les représailles de ses anciens confrères...

2010 - Berg International Éditeurs.

 Prix : 16 €

 

18:14 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Écologie-Politique-Économie | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

27/07/2009

Pressicaud Nicolas

Pressicaud Nicolas998 - copie.jpgLe vélo à la reconquête des villes
Bréviaire de vélorution tranquille 

Auteur : Nicolas Pressicaud

 

Depuis le milieu des années quatre-vingt-dix, les autorités publiques françaises nationales et locales redécouvrent les vertus de la bicyclette dans les déplacements urbains : élaboration d’un schéma directeur cyclable, réalisation d’aménagements, installation de parkings vélos... Quel est le bilan une décennie plus tard ? Si la pratique cycliste a fini par se réveiller, cela tient surtout, dans un contexte de montée de la sensibilité écologique, à l’effet Velov’ - Vélib’ etc... des préoccupations très prosaïques de pouvoir d’achat. Quant aux stratégies et aménagements mis en place, on constate encore souvent un manque de conviction et de professionnalisme dans leur définition comme dans leur mise en œuvre, de même qu’un défaut d’intégration dans les plans d’urbanisme et de déplacements. Si bien que, çà et là, on continue à aménager l’espace public «  comme avant » tandis qu’ailleurs on aurait mieux fait de s’abstenir...
Après avoir situé la bicyclette dans le contexte général de la mobilité urbaine (en consacrant, au passage, un chapitre aux deux-roues motorisés), l’auteur trace les grandes lignes d’une politique « vélo » efficace et décline un certain nombre d’idées pour redonner à ce mode de locomotion une place proportionnelle à son potentiel. Enfin, le sujet est replacé au sein de préoccupations écologiques plus larges. Le tout sans trop se prendre au sérieux.
S’adressant, entre autres, aux étudiants, l’ouvrage comporte une importante bibliographie et liste les principaux sites web francophones se rapportant au vélo et à la mobilité urbaine.

 

 2009 - 352 pages - L’Harmattan  

Prix : 32,50 €

19:01 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Écologie-Politique-Économie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : cyclotourisme |  Imprimer

18/01/2009

Morissette Claire

Morissette claire664.jpgDeux roues, un avenir
Le vélo en ville

Auteur : Claire Morissette

 

« Je verrouille mon vélo, mon cheval de bataille, mon fidèle compagnon de combat, le taureau que je prends par les guidons chaque matin… »

S’appuyant sur une solide documentation, voici l’œuvre passionnée d’une militante doté d’un humour qui ne se dément jamais. Dans ce livre, les informations abondent. L’auteure y raconte l’histoire du vélo, ses liens avec le féminisme, la renaissance du vélo en ville au cours des dernières décennies grâce  aux luttes militantes. On y retrouve aussi des conseils sur le choix de son vélo, tant pour l’hiver que pour l’été, pour le sport que pour le transport. Comment l’entretenir, le garer, le protéger du vol : techniques de conduite et conseils pratiques, tout y est. Elle propose une véritable  « vélorution » des transports.

Journaliste, Claire Morissette est née à Montréal en 1950 et décédée en 2007 d’un cancer. Femme militante exceptionnelle, fondatrice de l’association Cyclonordsud.
Depuis les années 1970, elle a été de toutes les luttes pour la promotion du cyclisme, particulièrement par son action au sein du Monde à Bicyclette.

 

1994 - 263 pages - Éditions Écosociété, Montréal ( Québec)

Livre lu et apprécié par le comité de lecture du blog cyclotourisme

 

 

 

La couverture de l'édition 2009

 

11:38 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Écologie-Politique-Économie | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : cyclotourisme |  Imprimer

02/01/2009

Durand Jacques

Durand Jacques663.jpgVIVE LE VÉLO

Auteur : Jacques Durand

 Le vélo était devenu un engin utilitaire. Remplacé depuis vingt  ans par la voiture ou la mobylette, il avait pratiquement disparu. Or le voilà qui resurgit, car notre société de consommation exacerbe des besoins qu’elle ne satisfait plus : la joie de l’effort physique, le besoin de silence, et la nostalgie de la nature.

Le vélo, discret, non polluant, permet à son utilisateur de glisser en ami sur les petites routes vertes.

Le Vélo est donc devenu le symbole d’une jeunesse passionnée d’écologie, et les grandes manifestations à vélo ont fait à Paris reculer les voitures.

Dans Vive le vélo, Jacques Durand après avoir fait une histoire de la « petite reine », et donné un certain nombre de recettes pratiques accompagnées d’illustrations, célèbre la liberté retrouvée grâce à cet instrument qui est le symbole parfait de la « techique douce ».

 -1974- 138 pages - Éditions Stock.

 

 

10:08 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Écologie-Politique-Économie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : cyclotourisme |  Imprimer

01/01/2009

Lambert Benoît

Lambert Benoît.jpg

Cyclopolis, ville nouvelle

(Contribution à l’histoire de l’écologie politique)

 Auteur : Benoît Lambert

 Cyclopolis retrace les sources idéologiques et les mouvements civiques des opposants au « tout à la voiture ». En effet, des citadins toujours plus nombreux s’opposent à la congestion croissante des villes et cherchent des solutions notamment dans un urbanisme plus convivial. Inspiré par les prises de position anticonformistes d’Ivan Illich, ce mouvement voit aujourd’hui ses efforts porter leurs fruits : retour des tramways dans de nombreuse villes ( Grenoble, Nantes, Strasbourg, bientôt Paris…), apparition de réseaux cyclables, organisation de la journée  « En ville sans ma voiture » dans 1300 villes, naissance en France du Club des villes cyclables, grands rassemblements contre l’omniprésence de l’automobile et pour un urbanisme moins motorisé.

Adopter Paris, Montréal ou Genève à l’automobile n’est plus de mise. Tandis que Copenhague, principale «  cyclopolis » occidentale, voit les voyages d’étude se multiplier sur ses pistes cyclables, les « vélorutionnaires » redéfinissent leur objectif : ils souhaitent contribuer à la maîtrise de l’aménagement régional du territoire, promu en son temps par Lewis Mumford. « L’automobilisme politique » est contesté par ce mouvement protéiforme, défenseur de l’écomobilité. De la naissance d’une Organisation internationale pour le partage de la voiture à celle du réseau européen Villes sans Voitures, en passant par Paris-Plage, les manifestations pour un rôle nouveau attribué à la voirie se multiplient.

 Cyclopolis est l’un des premiers ouvrages à traiter de l’urbanisme post-automobile.

 Benoît Lambert ( Québec, Canada), docteur ès sciences économique et sociales de l’Université de Genève ( mention science politique), est rédacteur en chef de L’État de la planète magazine, www.delaplanete.org, publié en collaboration avec le Worldwatch Institute.

 -2004- 284 pages - Georg Éditeur-  Collection Stratégies énergétiques. Boisphère et Société. 

Prix : 28€

 

20:05 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Écologie-Politique-Économie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : cyclotourisme |  Imprimer

29/12/2008

Mercat Nicolas

Mercat “groups de trav“629.jpgRÉUSSIR SA POLITIQUE VÉLO

(Outils pratiques pour une communication efficace)

 Auteurs : Groupe de travail de l’association des départements cyclables en collaboration avec Nicolas Mercat.

 Si être convaincu du bien-fondé d’une action cyclable est une chose, réussir à en convaincre autrui en est une autre. En France, c’est bien souvent ce qui freine ou arrête l’élu ou le technicien dans le lancement et la réussite d’une politique cyclable courageuse. Fort de ce constat, l’Association des départements cyclables a souhaité mettre à disposition des équipes et personnels des collectivités territoriales un document compilant toutes les raisons pour lesquelles une politique cyclable est pertinente.

 Thème par thème, l’ouvrage regroupe ainsi les documents statistiques, les arguments, les raisons, les justifications pour lesquelles le vélo apporte une vraie réponse qualitative et quantifiable. Ce n’est pas la première fois que pareil exercice est mené (la fédération des usagers de la bicyclette s’est déjà attelée à cette tâche). En revanche, c’est la première fois qu’en France un ouvrage de ce  type est réalisé directement à l’attention des collectivités, maîtres d’ouvrage et porteuses de projets. Grâce à ce support, ces dernières seront en mesure de contrer les idées reçues, de justifier et d’argumenter sur le bien-fondé de leur démarche cyclable. Elles pourront enfin avoir le courage de défendre leur action vélo.

 La réalisation de ce dossier d’expert a été pilotée et dirigée par un groupe de travail de l’association des départements cyclables en collaboration avec Nicolas Mercat du bureau d’étude Altermodal.

-2007- In-4, 164 pages - Territorial éditions - www.territorial.fr

prix :59 €

 (Livre lu et apprécié par le comité de lecture du blog)  

 

08:38 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Écologie-Politique-Économie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : cyclotourisme |  Imprimer