Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08/05/2020

Plantard Murielle

COUVERTURE_RECTO (1).jpgUne Odyssée à s'aimer
L'Asie

Auteure : Murielle Plantard

 

C'est l'histoire d'une femme, les fesses collées à la selle, casque scotché sur la tête, sacoche arrimée, juste une carte en guise de GPS et un tantinet branchée sur un incommensurable optimisme.Un matin, dans un face à face avec son miroir, elle sourit, c'est décidé, après des soins et des luttes, elle est debout, pieds bien ancrés, alors oui, elle part étancher cette soif de vivre, ce sursis après une récidive de cancer du sein et une opération du cœur, avec bonheur elle oublie ses peurs... Elle pousse une porte et réserve un billet d'avion sans annulation !
Chez le marchand de vélo du coin, elle récupère un carton, y dépose sa bicyclette. Oui, ce 1er novembre, elle décolle pour un coup de pédale après l'autre, à la rencontre de ces peuples et aux retrouvailles de soi.
Sur les chemins du Cambodge, du Laos, du Vietnam, elle respire dans un mouvement, 5 000 km dans l'amour intense, passionnément. Elle apprend à cultiver l'art de la lenteur, de la moiteur, de la douceur d'être. Suivez-la page après page dans un souffle, un sourire, dans cette impermanence, qu'est la vie.

 

2020208 pagesAutoédition disponible par SMS au 06 04 13 69 01, par courriel, ou via sa page Facebook

Prix : 16,50 € + frais de port

 

Pour en savoir plus, voir la vidéo de présentation du livre.

10:56 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Asie | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

Lacaille Henri, Forget Richard et Audrerie Magda

Boîte-couverture-recto.jpgChaumont à Paris

Auteur.e.s : Henri Lacaille, Richard Forget et Magda Audrerie

 

28 septembre 1891 // Sur le pont des Flâneurs à Chaumont (Haute-Marne), alors que la nuit est encore bien dense, Henri Lacaille enfourche sa bicyclette Clément modèle 1899 et s'apprête à rejoindre Paris où il partagera le dîner du lendemain avec des membres de sa famille.
Fin mars 2017 // au cours du festival de voyage à vélo à Chambéry « Vélo'osons », son arrière-petit fils me parle du carnet de voyage tiré de cet étonnant périple.
27 juin 2017 // Depuis le pont des Flâneurs, mon regard se perd le long des rails de chemin de fer. La photocopie dudit carnet bien en évidence sur ma sacoche de guidon, j'essaie, en ce petit matin encore frais d'imaginer ce qu'a pu ressentir Henri 126 ans plus tôt. Je parcourrai les mêmes routes que lui. Voyage dans le temps et dans l'espace.
7 février 2019 // Je rencontre Magda suite à son exposition « aux sommets » et lui parle de ce périple sillonnant les grandes plaines de l'Est parisien. Elle en est tout enthousiaste. Le fruit de son travail, tout en horizontalité cette fois-ci, vient sublimer la narration d'Henri en lui apportant comme un supplément d'âme.

En fait, c'est une boîte cartonnée dans laquelle se trouve un leporello ("livre" accordéon) de 1,80 m de long. Il est constitué de 15 tableaux avec des reproductions sérigraphiées de gravures sur bois associés aux textes du récit de voyage de 1891 et aux miens issus de mon voyage sur les traces.

Richard F.

2020Auto-édition disponible auprès de Richard

Prix libre

Apprécié et très chaudement recommandé par le comité de lecture du blog

Retrouvez les deux autres créations de Richard ici.
Pour en savoir plus sur Magda Audrerie, voir son site.
Sur les Établissements Lacaille à Chaumont, voir ici.

10:53 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans France | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

Ramel Florence

Ramel-couverture.jpgL'Europe à coups de pédales !

Auteure : Florence Ramel

 

Commentaire de Philippe ORGEBIN
Florence Ramel est partie à 24 ans faire un tour d’Europe à vélo, sans aucune expérience …
Son livre : les mots sont justes sans fioriture, une littérature douce qui glisse à la Georges Simenon.
Un récit parsemé de quelques poèmes qu'elle nous fait partager, dans ses instants émotionnels, et où à l’occasion elle évoque avec malice les dieux de la mythologie grecque et romaine, face à certaines situations qu’elle rencontre sur son chemin. Dommage que Florence ne croisât pas de forgerons et de moissonneurs elle nous aurait cité Héphaïstos le dieu du feu et Cérès déesse des moissons et de la fertilité.
Pendant son périple Florence emporta son ordinateur pour finir son mémoire qu’elle devait présenter au retour.
Sans expérience du voyage à vélo, Florence est partie sur un coup de tête. Avec un vélo d’occasion bas de gamme et un équipement fragile pas trop prévu pour affronter toutes les intempéries…
Elle nous invite à la suivre dans sa traversée de dix-huit pays des Alpes à la mer Noire, en passant par les Balkans, la côte Adriatique et les montagnes Carpates par des chemins rocailleux, sous la pluie, dans la boue, sous la canicule dans le sud… et souvent elle pratique le camping sauvage (le bivouac) et par beau temps elle dort à la belle étoile…
Elle nous raconte aussi ses merveilleuses rencontres au hasard des routes qui lui proposent hébergement, nourriture, eau, et de l’aide dans ses nombreuses crevaisons.
Avec sa fibre écologique elle étonne aussi les autochtones en ramassant sur le bord des routes canettes et bouteilles pour les déposer quelques 100 mètres plus loin dans un container à ordure…
4 mois, 8 000 km. À vélo. Seule à la débrouille.
À la fin de son récit, elle écrit : Les muscles se développeront, comme la confiance en soi ; quand je vois à quel point ce voyage m’a appris et transformée…

 

2020293 pagesAutoédition disponible auprès de l'auteure ou sur son site

Prix : 12,50 € + frais de port

Livre lu et apprécié par le comité de lecture du blog

Pour en savoir plus, consulter la page Facebook dédiée.

10:50 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Europe | Lien permanent | Commentaires (1) |  Imprimer

Godin Olivier

Prends ma roue-couverture.jpgPrends ma roue !
Une famille à vélo sur les pistes du Nouveau Monde

Auteur : Olivier Godin

 

La grande aventure avec un bébé, impossible ? Axel avait 10 mois lorsqu’Adeline et Olivier ont tracé la route. Leur destination ? Le Canada et les États-Unis où le plus long itinéraire cyclable tout-terrain du monde déroule ses quelque 4500 km, à travers les Rocheuses. Les hasards de la piste devaient les conduire plus tard sur la côte pacifique, en Californie, puis au Mexique et à Cuba. Une année de voyage pour confronter leurs fantasmes d’Amérique à la réalité du XXIe siècle. Une parenthèse à l’écart de la vie ordinaire pour voir grandir leur enfant aux premières loges et s’inventer une vie à trois.

Ce qui a guidé nos roues, c’était, je crois, la perspective de nous construire en tant que famille à l’épreuve de la piste. L’aventure était notre école, une école buissonnière s’il en est, une école de la débrouille, de l’effort, des courants d’air et des feux de camp. L’école du temps pour nous, de l’épure, du tête-à-tête avec la nature, de la liberté en somme qui courait sans barrière dans notre cour de récré à l’horizon infini.
Pédaler, c’était donner vie à des histoires de gamin, c’était aussi être le témoin, à la bonne hauteur, à la bonne allure, de la marche du monde. De cette expérience extraordinaire est né ce livre. Une hybridation insolite entre le magazine et le roman familial. Notre pépite ramenée d’Amérique. Puisse-t-il, comme l’or, vous donner soif. Soif d’audace et d’aventure.

Commentaire de Jean-Yves MOUNIER
Dans ce nouvel ouvrage, Olivier prend le contrepied des usages en la matière et si, traditionnellement, il nous invite à partir avec lui et sa petite famille, il choisit de commencer son récit par ce qui se trouve généralement en fin de texte : conseils pratiques, itinéraire, matériel et, bien sûr, contraintes spécifiques au voyage avec un enfant en bas âge. Logique en quelques sorte de commencer par le début de tout voyage, sa préparation, les choix à faire, les sacoches à remplir...
Dès lors, le lecteur peut embarquer avec Adeline, Axel et Olivier pour découvrir , principalement, la « Great Divide Mountain Bike Route », itinéraire cyclable hors norme qui traverse les États-Unis du nord au sud en suivant sur 4500 km la colonne vertébrale du pays, les reculées Montagnes Rocheuses.
Par petites touches, brèves de piste, portraits des anges de la piste ou des hommes de la montagne, par exemple, l'auteur nous conduit à travers une Amérique peu connue, sauvage et solitaire, dans laquelle plane encore l'ombre des chercheurs d'or, dans laquelle la foi religieuse, si fondamentaliste soit-elle, s'exprime aussi à travers la générosité et l'hospitalité.
Complétée par de plus courts séjours en Californie, au Mexique ou à Cuba, cette traversée épique se veut aussi un témoignage en direction d'Axel qui, plus tard, pourra revivre cette extraordinaire aventure et partagera sûrement les interrogations de son papa sur le monde et la découverte à tout prix du moindre de ses recoins.
Très chaudement recommandé.

 

2020200 pagesAutoédition disponible sur le site dédié

Prix : 19,90 € + frais de port

 

Livre lu et apprécié par le comité de lecture du blog

 

Olivier Godin a déjà publié deux récits de voyage à vélo et participé à un guide sur le sujet ; ces ouvrages sont présentés sur ce blog et sont à découvrir ici.

10:46 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Cuba, États-Unis, Mexique | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

Berthelot Vincent

Facteur-couverture.jpgLe facteur humain

Auteur : Vincent Berthelot
Préface : Claude Marthaler

 

Au moment de prendre sa retraite, Vincent veut partir pour un long voyage à vélo. Mais peu lui importe la destination. Lui vient alors une idée géniale : ce voyage, il le fera en transportant des lettres manuscrites qu'il s'engage à remettre en mains propres. Les adresses dessinent son parcours, constellation de lieux et de rencontres. Dans sa besace, des messages importants mais pas urgents.
Les lettres lues renouent, Vincent roule et relie. Il n'est que le messager, le fil qui relie et pas de doute, le courant passe ! Il partage ces moments à la fois simples et intenses avant de reprendre la route. Défiant toutes les lois de la physique, il dit : « Le poids des lettres me porte ! ».
Quel est le poids d'une lettre ? Vincent a peut-être son idée sur la question. Lui-même en a reçues ou vues des lettres importantes. Comme celle posée un matin sur la table de la cuisine. Vincent a 5 ans, il sait à peine lire, mais il a compris.

Commentaire de Jean-Yves MOUNIER
En 2017, Vincent nous avait enchantés avec « Le messager du Clepscycle » dans lequel il nous racontait avec tendresse, humanité et simplicité son premier voyage de facteur humain. Il reprend ici le texte de ce récit originel et le complète, pour notre plus grand plaisir, par la narration de ses deux voyages suivants, basés sur le même principe d'apporter des lettres importantes mais pas urgentes. Prétexte pour aventures et rencontres, poésie et fantaisie, Vincent s'efforçant de se mettre en retrait le plus possible pour écouter et, surtout, entendre les tranches de vie que sa démarche provoque auprès des destinataires de ces missives voyageuses.
Chaque voyage sera différent, la vie ne s'arrête pas quand le facteur humain pédale à travers la France ou la Suisse, tristesses et joies se rencontrent régulièrement et ces évènements conduisent Vincent à se révéler, à montrer ses faiblesses, ses déchirures parfois bien enfouies, dressant au lecteur un portrait terriblement... humain.

 

2020204 pagesAutoédition du Clepscycle

Prix : 15 € + frais de port

Livre disponible sur le site de l'auteur, à la librairie Libellune de Redon (35) ou par correspondance auprès de : Christophe Buchy, Librairie Libellune, 33 Grande Rue, 35600 Redon

 

Livre lu et recommandé par le comité de lecture du blog

 

Voir également le documentaire qu'Alexandre Lachavanne – le réalisateur a accompagné le facteur dans sa troisième tournée vers la Suisse – a consacré à Vincent Berthelot pour la Radio Télévision Suisse, dans le cadre de l'émission « Passe moi les jumelles ».
Épisode 1Épisode 2

On pourra également écouter avec plaisir la chanson que le projet de Vincent a inspirée à Sanseverino et Tangomotan « Le Facteur Pirate ».

10:43 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans France, Suisse | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

Testuz Patrick

epoques-epiques-couverture.pngÉpoques épiques

Auteur : Patrick Testuz

 

De A à Z : le tour d’un peloton improbable et cosmopolite aux talents multiples surgit des temps héroïques.
Du Vaudois Edmond Audemars, premier Suisse champion du monde de cyclisme, à Arthur-August Zimmerman, le mythique pistard américain, en passant par la Belge Hélène Dutrieu et  l’Italienne Alfonsina Strade, seule femme à avoir participé à un grand tour. Le vélo a été un symbole d’émancipation pour la femme. Au début du XXe siècle, l’histoire du vélo se confond avec celle de l’aviation. 9% des pistards de haut niveau recensé en 1900 figurèrent parmi les pionniers de l’air une décennie plus tard.
La polyvalence de ces merveilleux fous pédalant et volants sur leurs drôles de machines était-elle plus remarquable que leur audace admirable ?

 

201956 pagesL'Album du Sport

Prix : 23 €, port compris

Revue lue et appréciée par le comité de lecture du blog

 

Patrick Testuz a également publié trois brochures, « Le Tour des Suisses » , « Le livre d'or du Tour de Romandie » et « Maillot rose, les Suisses qui ont fait le Giro » , toutes disponibles sur le site de l'Album du Sport ou en le contactant directement par courriel.

10:39 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Histoire, Revue, Sport cycliste | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

Perrault François

Art de la fugue-couverture.jpgL'art de la fugue à bicyclette

Auteur : François Perrault

 

La fugue d'un amoureux de la petite reine, pédales souples, menton bien haut, esprit au vent - balade d'un flâneur - prend la forme d'une polyphonie des sens, née de l'écoute de soi dans une attention à la nature, au service d'une forme de connaissance de soi et du monde, ce que l'auteur appelle "vélosophie".
Le mouvement d'une âme vagabonde, à bicyclette, engendre un canon de sensations et offre dans son sillage un bon abri du vent de la mélancolie.
Vélosopher ou "art de pédaler" au tempo de son envie et au rythme de son énergie, largo, moderato, allegro, à la découverte de moments de bonheur et parfois à la rencontre d'une surprenante volupté.

 

202092 pagesÉditions Folle Avoine

Prix : 16 euros

À paraître en août 2020

Livre lu et grandement apprécié par le comité de lecture du blog

10:35 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Anthologie - Traités-Essais-Biographies | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

Fernandez Marc

Fernandez-couverture.jpgLe nouveau western

Auteur : Marc Fernandez

 

Rodrigo Díaz de Vivar, plus connu sous le nom du Cid, n'est pas que le héros d'une pièce de théâtre. Ce fut un chevalier. Un vrai. Banni par le roi Alphonse VI, il a traversé l'Espagne au XIe siècle. Il a gagné des batailles. Contre les Musulmans et avec eux. Un mercenaire avant l'heure . Un combattant légendaire.
Si le Cid voyageait à cheval, c'est sur son VTT – baptisé Tornado – que Marc Fernandez suit sa route de Burgos, ville natale du chevalier, jusqu'à Valence où il mourut en 1099. Une épreuve et un défi pour l'auteur, à la découverte d'une partie méconnue de l'Espagne, médiévale, immensément vide.
900 km à vélo, 11 302 mètres de dénivelé positif dans un décor de western, pour retracer la vie extraordinaire d'une figure mythique digne d'un personnage de polar.

Commentaire de Jean-Yves MOUNIER
En France, le Cid est généralement associé à la pièce de théâtre tragi-comique de Pierre Corneille. Corneille, oiseau emblématique que Rodrigue considérait comme porteur de chance et dont Marc Fernandez va guetter chaque apparition lors de son périple à travers une Espagne loin des clichés habituels. L'Espagne dans laquelle va pédaler l'auteur est secrète et méconnue, pas toujours réconciliée avec son passé proche, ses paysages sont époustouflants de grandeur et de vide – Sergio Leone ne s'y est d'ailleurs pas trompé, lui qui a filmé en ces lieux immensément photogéniques quelques-unes des scènes les plus fameuses de ses western-spaghettis – et ses habitants rugueux mais ô combien accueillants.
Alternant narration de son voyage, faits historiques bien étayés et réflexions personnelles, Marc sur son fidèle Tornado nous offre un récit palpitant, d'une écriture fluide et précise et nous conduit peu à peu vers ce qui sera le dénouement de la pièce, la révélation de la raison cachée de ce voyage.
Très fortement recommandé.

 

2020192 pagesPaulsen

Prix : 19,50 €

Livre lu et particulièrement recommandé par le comité de lecture du blog

10:33 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Espagne, Histoire, VTT | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

Marthaler Claude

Voyages sellestes-couverture.jpegVoyages sellestes
Les montagnes du monde à deux roues

Auteur : Claude Marthaler

 

« Alpes, Andes, Rocheuses, Caucase, Pamirs, Himalaya, j'ai toujours été un grimpeur à deux roues. Pédaler des milliers de kilomètres pour atteindre un massif ne m'effraie pas. Le vélo et la montagne ont fait partie de tous mes voyages, comme si ces deux pratiques n’allaient pas l’une sans l’autre… »
Depuis trente ans, Claude Marthaler parcourt le monde sur deux roues. Le vélo est son mode de vie et d’existence, la roue son mode de pensée et d’expression. Il s’intéresse à la bicyclette dans tous ses états, à sa culture sur les cinq continents, au vent des routes.
Dans ce livre, le dixième que lui inspirent ses pérégrinations cyclistes, il relate trois voyages où la pente a été plus présente et exigeante que jamais : à travers les Pamirs, au Kirghizistan, Tadjikistan, et en Afghanistan ; vers l’Amnye Machen au Tibet oriental ; et tout le long de la Great Divide dans les montagnes Rocheuses, du Canada à la frontière américano-mexicaine.

 

2020304 pages - Glénat

Prix : 19,95 €

Ce livre est aussi disponible sur le site de Claude Marthaler.

Les autres livres cyclistes de Claude Marthaler sont à découvrir ici.

Livre lu et apprécié par le comité de lecture du blog

10:29 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Claude Marthaler, Monde | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

Kahn Michèle

Kahn-couverture.jpgLa fiancée du danger
Mademoiselle Marie Marvingt

Auteure : Michèle Kahn

 

Femme exceptionnelle, surnommée « la fiancée du danger », Marie Marvingt (1875 – 1963), collectionna tout au long de son existence un nombre considé­rable d’exploits sportifs. Au moment de s’éteindre, à 88 ans, cette pionnière de l’aviation avait remporté 17 championnats mondiaux dans diverses disciplines, était détentrice de 34 médailles, avait accompli à vélo un Tour de France que les organisateurs avaient refusé d’homologuer et venait de passer son brevet pour piloter un hélicoptère à réaction.
Mais la vie de Marie Marvingt fut loin de se limiter à ses succès sportifs. Très tôt consciente de la liberté à conquérir pour les femmes, elle a bataillé pour cela jusqu’à la fin de sa vie. Courageuse, volontaire et emplie d’amour pour les autres, elle fut notamment l’inventrice de l’aviation sanitaire qui sauva, et continue à sauver, nombre de vies humaines. Pourtant, un mystère plane sur cette destinée : on ne lui connaît absolument aucun lien amoureux. Désir d’indépendance totale ? Influence de la religion ? Peut-être la fiancée du dan­ger n’a-t-elle simplement pas trouvé une compagnie à la hauteur de son esprit révolutionnaire.
Si la presse, dans toute l’Europe et jusqu’en Amérique, a rendu compte de ses exploits mirobolants, Marie Marvingt est néanmoins morte à Nancy dans une misère scandaleuse, et a sombré dans l’oubli. Ce roman entend lui redonner la place prééminente qui est la sienne parmi les figures majeures du XXe siècle.

Commentaire de Jean-Yves MOUNIER

À la fin de son ouvrage, Michèle Kahn précise que celui-ci n'est pas un récit mais un roman. Comment aurait-il pu en être autrement, tant la vie de Marie Marvingt « la fiancée du danger » est en elle-même un roman et justifie parfaitement cette forme littéraire pour être évoquée !
Canotage, natation, conduite des automobiles, aviation, cyclisme, et bien d'autres encore, Marie a été une pionnière et a exploré toutes les disciplines à la pointe de l'époque, faisant fi des quolibets, du mépris de ces messieurs, du regard désapprobateur de ses consœurs de la bonne société d'alors.
Pour elle, une seule ambition, montrer que la femme est l'égal de l'homme et qu'elle est tout aussi capable que lui de réaliser des exploits tout aussi incroyables les uns que les autres.
Patiente, obstinée, elle ira au bout de tous ses projets, se faisant parfois volé la vedette mais ne renonçant jamais, quitte à finir sa vie dans la misère et l'anonymat le plus complet.
Une histoire passionnante qui pourrait bien redonner à Marie la place qu'elle mérite dans l'imaginaire collectif.

 

Livre lu et apprécié par le comité de lecture du blog

 

2020288 pages Le Passage

Prix : 19 €

Lire l'article que Claude Marthaler a consacré à Marie Marvingt et plus particulièrement à son Tour de France 1908, un grand moment enfoui de l'histoire du cyclisme.Marie Marvingt-vélo.jpg
De nombreux articles sur cette aventurière sont à lire sur la toile. Parmi ceux-ci, Hervé recommande le portrait établi sur « Women Sport » , celui de l'aéroclub de Saverne, plus orienté aviation et l'article de l'Est républicain sur son vélo.

Voir également la fiche Wikipédia dédiée.

10:26 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Anthologie - Traités-Essais-Biographies | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

Jaccon Gilbert

Le vélo-couverture.jpgLe vélo ? Ma passion !

Auteur : Gilbert Jaccon

 

Extrait de la préface de Paul Fabre
Il est passionné de vélo, il aime George Sand ; aussi, une fois données les dédicaces traditionnelles, s’en remet-il à Pierre Roques pour revendiquer cette passion et à son écrivain préféré pour se justifier (si besoin était !) de nous proposer ses souvenirs et pour choisir parmi eux « ceux qui nous paraissent valoir la peine d’être conservés ».
Il, c’est Gilbert Jaccon, deux Tours de France et seize Diagonales, et bien d’autres choses évidemment, pour un total de 300 000 kilomètres. Et Gilbert Jaccon refait ici l’histoire de sa passion : « passion libératoire et non contraignante » (Pierre Roques, Du Soleil dans mes rayons), « histoire de sa propre vie » (George Sand, Histoire de ma vie).
Que voilà un livre qui commence sous de bons auspices ! […]

Commentaire de Jean-Yves MOUNIER
À maintenant plus de quatre-vingts ans, Gilbert Jaccon revient sur sa « passion vélo » qui a rempli sa vie, particulièrement depuis qu'il a pris sa retraite professionnelle. Gilbert n'est pas un inconnu pour les amateurs de récits cyclistes, il a déjà raconté dans de nombreux livres ses Diagonales, Tour de France et autres Rayons du Centre et il y revient ici pour en extraire la « substantifique moelle » et dresser son autoportrait, amoureux des parcours exigeants, ni compétiteur, ni flâneur. Il n'hésite pas non plus à convoquer ses amis qui ont partagé avec lui les moments de joie, de galère, de souffrance car, pour Gilbert, pédaler en bonne compagnie est une composante essentielle de la pratique cycliste au long cours.
Comme la lecture des « anciens » dont l'auteur présente ici les textes les plus représentatifs, bel hommage qui donne envie de ressortir les classiques de la littérature cyclo-touristique.

 

2020295 pagesAutoédition disponible sur Lulu ou directement auprès de l'auteur

Prix : 15 € + frais de port (offerts si commande directe)

 

Gilbert Jaccon est l'auteur et l'éditeur de nombreux autres livres liés à la bicyclette et présentés sur ce blog.
Ils sont également à retrouver sur son site.

 

Livre lu et apprécié par le comité de lecture du blog

10:19 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Autobiographie | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

Meltz Raphaël

Meltz-couverture.jpgHistoire politique de la roue

Auteur : Raphaël Meltz

 

Quoi de plus simple – et de plus génial – qu’une roue ?
Il aura toutefois fallu des centaines de milliers d’années après l’invention des premiers outils pour que l’homme ait l’idée de concevoir cet objet qui allait changer sa vie…
Et pourtant les Égyptiens négligèrent la roue pour construire les grandes pyramides. Plus étonnant encore, aucune civilisation du continent américain ne l’a jamais utilisée avant le débarquement des Européens – alors qu’on a retrouvé de nombreux jouets à roulettes en Amérique centrale, preuve que la roue n’y était pas inconnue.
Et si la maîtrise de la roue, bien plus qu’une question technique, était une question politique ? Grâce à la roue s’est construit un modèle de développement dans lequel l’homme peut abolir les distances et le temps. Avec l’ajout du moteur, la fuite en avant ne s’est plus arrêtée, au risque d’emporter l’homme vers sa propre destruction.
C’est cette histoire que raconte Raphaël Meltz en nous montrant que, sans la roue, un autre monde aurait été possible.

Raphaël Meltz est écrivain et a dirigé plusieurs revues littéraires et de curiosité.

Commentaire de Jean-Yves MOUNIER
Dans le chapitre « Roue contre roue : vélo vs. Voiture », l'auteur revient sur les erreurs historiques sur l'origine de la bicyclette (célérifère) en s'appuyant sur Keizo Kobayashi ou Frédéric Héran, par exemple, nous présente le vélo comme la dernière révolution de la roue et, citant des auteurs désormais classiques – Pierre Giffard , le docteur Ruffier (Vive la bicyclette) ou Ivan Illich (Énergie et équité) – il n'hésite pas à présenter des points de vue différents, malgré son amour déclaré pour le vélo.
La situation actuelle du vélo est analysée dans ses dernières tendances, véhicules électriques, changement d'image de marque du vélo comme moyen de transport , Raphaël Meltz allant jusqu'à montrer que la crise des gilets jaunes a abouti à des solutions manquées dans le domaine de l'usage de la bicyclette comme moyen de transport « Roulez à vélo » et n'hésitant pas à rappeler la thèse « iconoclaste » de François Rachline, qui présente l'engin comme une métaphore du capitalisme.
Passionnant.

 

2020288 pagesLa Librairie Vuibert

Prix : 23,90 €

10:16 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Anthologie - Traités-Essais-Biographies | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

07/05/2020

Calonne Serge

BPF-2001.jpgBrevet des Provinces Françaises

Auteur : Serge Calonne

 

Extraits du document sélectionnés par Hervé Le Cahain
Le cyclotourisme c'est de voir plus loin, en voyant le monde de plus près.
Cheminer, musarder, s'arrêter où l'on veut, écouter, attendre, observer ; alors chaque jour est différent du précédent, comme l'est chaque visage, chaque chemin, car tout ce qui mérite d'être appris, ne peut-être enseigné.
Le cyclotouriste en voyage itinérant est un explorateur nomade.
Le cyclotouriste en balade est comme une abeille en été.
Les bons bateaux ne font pas beaucoup de remous, mais ils laissent derrière eux un beau sillage !
Pour entreprendre de grandes choses, il faut agir comme si on ne devait jamais mourir.
Aujourd'hui, le peuple ne porte plus genou en terre devant son seigneur. Par contre, il se prosterne devant la déesse automobile, s'aplatit devant la télé, défile en rangs serrés devant les rayons de soleil du supermarché.

 

200188 pagesAuto-édition

BPF-1999.jpg

Il y a eu en 1999 une première version de 40 pages de ce document.

Sur le Brevet des Provinces Françaises, voir la page Wikipédia dédiée.
Sur Serge Calonne, lire l'article que lui consacre André Tignon sur son site.

10:37 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans France | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

Blanc Jean-Noël

Braquet-couverture.jpgLe grand braquet
Le Tour : 23 étapes de légende

Auteur : Jean-Noël Blanc

 

A l'occasion du centenaire du Tour de France, l'éditeur m'a demandé dé choisir une vingtaine d'étapes que j'avais appréciées, entre 1947 et aujourd'hui, et de les raconter sous forme de nouvelles.
Je me suis donc plongé dans les archives et dans mes souvenirs pour mettre ainsi en scène Robic, Merckx, Bobet, Rivière, Anquetil, Poulidor, Bahamontes, Gaul, Thévenet, Hinault, Lemond, etc.
En m'abstenant de choisir des périodes où le dopage était trop évident à mes yeux, et où par conséquent était faussé le beau récit désespéré des hommes qui luttent, je me suis fait plaisir à pénétrer dans ces histoires de gloire, d'honneur, de courage, de détresse, d'enthousiasme et de souffrances, où des individus semblent affronter des adversaires alors qu'ils s'affrontent eux-mêmes.

Jean-Noël Blanc

 

2003284 pagesL'Archipel

Prix : 18,95 €

De cet auteur, voir « Le nez à la fenêtre » et « La légende des cycles » présentés sur ce blog.

Pour en savoir plus sur l'auteur, voir son site.

10:31 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Tour de France cycliste | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

Adam Agnès

Agnès Adam-couverture1.jpgMon chemin... à deux
Bruxelles – Paris – Royan – Hendaye – Irun – Route cantabrique (Camino del Norte) – Saint-Jacques-de-Compostelle – 2398 km – Juillet, août 1999

Auteure : Agnès Adam

 

Extraits de la préface de l'auteure
Les préfaces semblent souvent superflues. Pourtant, si je n'avais qu'une page à écrire, ce serait celle-ci.
Je prends d'abord quelques lignes pour remercier Michel, mon compagnon de routes, qui, après m'avoir entraînée dans l'aventure de la vie, m'a emmenée sur les chemins merveilleux de Compostelle.
Vous constaterez que, par moments, je trouve cette route nettement moins sympathique, voire inhumaine, mais dans son ensemble et surtout avec le recul nécessaire, je le trouve de nouveau simplement belle, esthétiquement mais surtout humainement, et j'avoue que l'envie de repartir me reprend déjà... une semaine s'est écoulée ! […]
Saint-Jacques, c'est aussi tout ce qui, sur le chemin, vous a d'abord paru « embûche » pour devenir ensuite chance et bonheur.

 

2001133 pagesAuto-édition

10:27 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Saint-Jacques-de-Compostelle | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

Valtier André

Valtier-couverture.jpgUn drôle de Tour

Auteur : André Valtier

 

André Valtier, l'auteur de Faut des principes, présente aujourd'hui un Tour de France qui n'est pas comme les autres. Un Tour de sa façon.
Si la vérité de son récit, faite de muscles, d'astuce, d'énergie et d' « entourloupe », ne saurait manquer de plaire aux connaisseurs, en raison d'une information digne d'un professionnel, elle est bien capable de séduire les profanes, ceux qui ne sont pas initiés aux secrets des étapes, aux beautés du sprint, aux délices des canettes de bière, ceux qui ne connaissent pas encore la rumeur de la caravane, ses feux publicitaires, le peloton et ses drames, non plus que les fantômes du cyclisme : la « sorcière verte » et l' « homme à la matraque » qui distribuent aux coureurs crevaisons et « coups de pompe ».

Ce roman-reportage, gouailleur à souhait, illustre une manifestation sportive devenue une symbolique de l'époque, un monstre sacré du calendrier contemporain. […]

 

1963335 pagesCalmann-Lévy

10:23 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Roman, Tour de France cycliste | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

06/05/2020

Collectif

INPI-couverture.jpgLes cycles de l'innovation
La propriété industrielle illustrée par l'histoire du vélo, des origines à nos jours

Auteur : Collectif

 

Extrait de la préface de Daniel Hangard, directeur général de l'INPI

Depuis quelques années, l'INPI s'attache à promouvoir la propriété industrielle auprès des différents publics et en particulier auprès des jeunes. Connaître les principes de base de la propriété industrielle et les appliquer est aujourd'hui une nécessité pour valoriser l'innovation, pour développer des entreprises et leur permettre d'affronter la concurrence maintenant mondiale.
C'est dans ce contexte qu'INPI-Expo, centre de valorisation des archives et du patrimoine de l'INPI, propose l'exposition « Les cycles de l'innovation : La propriété industrielle illustrée par l'histoire du vélo, des origines à nos jours ».
En exploitant les richesses du fonds historique qu'il détient, l'INPI présente d'une façon qui se veut didactique et attrayante la propriété industrielle en action sur un terrain connu de tous : « le vélo ».
[…]

 

200390 pagesINPI (Institut National de la Propriété Industrielle)

Prix : 35 €

10:31 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Catalogue, Exposition (s), Histoire | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

Kowal Gilles

Cyclotourisme-couverture.jpgCyclotourisme et courses pédestres
Corse – Afrique – Antilles

Auteur : Gilles Kowal

 

Le hasard d’une rencontre lui permet d’enfiler une paire de chaussures de course à pied et de très vite se passionner pour l’athlétisme.
A la fois coureur à pied, juge, entraîneur, organisateur d’événements sportifs et caritatifs, président de club, Gilles consacre sa vie à donner de son temps aux autres en partageant sa passion pour le sport.
Et puis, parce que ses médecins lui ont, à un moment donné, interdit toute pratique sportive en raison de son asthme et de ses allergies, Gilles s’est insurgé contre cette injuste décision.
Pour prouver que sa vie n’était pas bouclée pour autant, il s’est lancé un défi, puis un second, puis d’autres ont vu le jour. La suite est à lire…
D’un naturel discret et d’un altruisme exemplaire, Gilles a trouvé dans le sport amateur, une véritable existence sociale, structurante et équilibrante.

 

2015484 pagesÉditions Le Hérisson

Prix : 15 €

 

De Gilles Kowal, voir également « Une petite voix m'a dit » présenté sur ce blog.

10:26 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Anthologie - Traités-Essais-Biographies | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

Collectif

Histoire et sociétés-couverture.jpgHistoire et sociétés
Revue européenne d'histoire sociale n° 7
Le sport, le héros et l'argent, une histoire du Tour

Auteur : Collectif

 

Extraits de la quatrième de couverture
Le centenaire du Tour de France offre l'occasion d'une relecture historique d'un phénomène sportif qui prend une dimension médiatique, économique et culturelle de grande ampleur tout au long du XXe siècle.
Rüdiger Rabenstein voit dans la naissance du Tour de France la rencontre de la bicyclette et de l'idéal fin de siècle du progrès humain et technologique dent le journal L'Auto se sait l'artisan. [...]
Un groupe d'historiens de Besançon (Laurent Geney, Jean-Nicolas Renaud, Christian Vivier, Jean-François Loudcher et Julien Roux) nous montre l'intérêt croissant des Français pour la « petite reine »[...].
Christopher S. Thompson s'attache au Tour mythique de 1934 […].
Eric Reed propose de décrypter le fonctionnement de l'entreprise commerciale et publicitaire que constitue le Tour de France […].
L'exemple de l'Italie, étudiée par Danielle Marchensini, permet de mesurer comment la formule des équipes nationales s'articule avec le nationalisme et l'émigration.
Enfin, Richard Holt, dans une postface critique, interroge les historiens sur leur manque d'intérêt pour le Tour de France […].

 

2003144 pagesAlternatives Économiques

Prix : 10 €

10:23 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Revue, Tour de France cycliste | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

Velez Jean-Marc

Velez-couverture.jpg

Pour la beauté du geste
For the beauty of it

Auteur : Jean-Marc Velez

 

4902 kilomètres, 31 000 mètres de dénivelé, 11 jours 16 heures 11 minutes, 1 homme, 1 équipe, 1 vélo.
L'auteur est le premier Français à avoir terminé la RAAM, la Race Accros America.

 

2008178 pagesÉditions PMC

Prix : 35 €

 

Sur la RAAM, lire également « Rêves accros America » d'Arnaud Manzanini présenté sur ce blog.

10:19 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Sport cycliste | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

Kowal Gilles

Petite voix-couverture.jpgUne petite voix m'a dit

Auteur : Gilles Kowal

 

Ces  carnets d'aventure  qui brossent la géographie de leurs illusions, peignent également quatorze tableaux colorés de rencontres, synonyme de rêve et de liberté.
Chacun de mes récits fait apparaître des facettes de l'âme humaine et une petite scène  des pays que j'ai traversés à pied puis comme vététiste et cyclotouriste.
Ce livre se veut la synthèse des démarches qui m'ont permis de vivre, tout au long de ces milliers de kilomètres, une aventure très enrichissante pour  échapper aux enfermements, aux convictions de la vie.
Confronté à toutes ces images j'ai senti comme bien d'autres, un véritable choc visuel.
Je vous offre, aux travers des témoignages passionnés, une réflexion sur des sujets différents, insolites parfois,  d'une Afrique  profonde qui m'a envoûté, d'une Amérique qui m'a ébloui, les richesses  de la  France et  ses 95 départements, dont la Corse  qui est vraiment magnifique, puis  quelques pays européens.
Je n'ai retenu que l'essentiel de ce que je vis et de ce que je vois, puis  j'ai digéré le réel avant de le transcrire.
Un livre à lire pour le plaisir de découvrir avec le même émerveillement derrière chaque page les ombres mystérieuses des dunes au couchant, et en fermant les yeux entre au loin toutes sortes de bruit mystérieux.

 

2011484 pagesÉditions Le Hérisson

Prix : 20 €

10:14 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Anthologie - Traités-Essais-Biographies | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

Razakandraïbé Naly

Bordeaux-couverture.jpg

Et vous, comment écrivez-vous Bordeaux ?

Auteur : Naly Razakandraïbé

 

Vous n'avez jamais lu Bordeaux comme cela...
Il y a, dans ce texte, du guide et du roman, du conte et de la farce, des mathématiques et de la poésie. Une écriture buissonnière s'égaye dans les rues d'une ville profondément bouleversée et que l'auteur bouscule encore, avec bonheur.
Avec lui, on retrouve Bordeaux mais on lit aussi autre chose. Peut-être parce qu'il la redécouvre au rythme de son vélo ?
Naly Razakandraïbé écrit tel qu'il est et comme il roule : en équilibre dans une vi(ll)e en invention.
Entre ses activités de concepteur-rédacteur et conseiller en communication et des missions d'étude auprès d'organismes culturels, l'auteur, revenu dans sa ville après plusieurs années, nous invite à des visions et des écritures contrastées de Bordeaux. Juste pour lui rendre hommage. Juste pour la faire mieux aimer.

 

200828 pagesÉditions Cairn

Prix : 8 €

10:10 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Anthologie - Traités-Essais-Biographies | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

Hofmann Blaise

Assoifée-couverture.jpgL'assoifée

Auteur : Blaise Hofmann

 

Ce pourrait être un scénario de road movie, c’est le chemin choisi un beau matin par la narratrice qui décide d’une rupture dans sa vie, d’un départ sans objet ni moyens.
Dès lors un long ruban d’asphalte se déroule devant elle, les campagnes et les bourgs défilent comme un monde d’images tandis que les rencontres sont brèves, parfois rudes parfois douces. L’arrivée à Paris se transforme en un séjour d’une saison où gravitent, dans une ivresse de rencontres, des gueux, des amicaux, des indifférents, des malheureux, un monde où la narratrice pratique la témérité et la compassion. Puis elle largue les amarres de la ville pour se diriger vers l’océan, là où se dissolvent toutes les volontés.
D’une écriture incisive, souvent orale, l’auteur donne vie à une héroïne qui s’échappe de sa vie comme un électron échappe à son orbite pour gagner sa liberté.

 

2009176 pagesÉditions Zoé

Prix : 28,00 CHF

10:07 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Roman | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

Blanc Jean-Noël

Nez-Blanc-couverture3.jpgLe nez à la fenêtre

Auteur : Jean-Noël Blanc

 

Mettre le nez à la fenêtre, en termes cyclistes, c'est se porter en tête du peloton en vue de s'échapper. Voilà précisément ce que fait Maurice, dit Momo, dans une grande étape de montagne du Tour de France. Trop présomptueux ? La gloire n'a jamais été à son programme. Et s'il gagnait... Si cette course était pour lui une manière de régler ses comptes avec une enfance âpre et solitaire, qui l'a convaincu que la lutte est la seule porte de sortie ? Faut-il toujours s'échapper pour exister ?
Les quelques heures de cette étape, où tout un destin se joue, le lecteur les vit dans la peau de ce coureur avec ses espoirs, ses efforts, sa détresse, son courage. On sue, on vibre, on souffre, on exulte avec lui, dans ce roman qui alterne le présent de la course, avec son rythme vif et haché, et le passé de l'enfance, avec ses lenteurs, ses doutes et sa solitude.

 

2009184 pagesÉditions Joëlle Losfeld

Prix : 19,30 €

 

De Jean-Noël Blanc, lire également « La légende des cycles » présenté sur ce blog.

Pour en savoir plus sur l'auteur, voir son site.

10:04 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Roman, Tour de France cycliste | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

05/05/2020

Chaudun Nicolas

Petite ceinture-couverture.jpgLe promeneur de la petite ceinture
Récit de voyage

Auteur : Nicolas Chaudun

 

Ce profil de cerveau qu'on lui connaît, Paris le tient des fortifications édifiées par, Louis-Philippe. Les bastions ont disparu depuis longtemps, mais le dispositif de défense se lit encore dans le tracé des Maréchaux et de la ligne ferroviaire dite de Petite Ceinture. Le boulevard périphérique lui-même piétine l'ancienne zone de servitude militaire, portant ainsi le coup de grâce au vieux projet de « ceinture verte » qui avait fait, rêver les philanthropes et les urbanistes de l'entre-deux-guerres.
C'est à bicyclette que l'auteur s'engage sur ce chemin de ronde fantôme, en quête de traces à demi effacées mais aussi des signes qui caractérisent, les frontières, les flous dans le paysage, les enclaves intemporelles ou tout autre interstice voué aux négociations furtives. Au gré des rencontres et des incursions dans l'histoire, il brosse le portrait d'une ville annulaire, promise à d'immenses mutations.
Parisien de naissance et de cœur, Nicolas Chaudun a beau, finalement, ne faire que le tour de chez lui, il nous livre un véritable récit de voyage, avec ses surprises, ses joies et ses petites avanies. (Référence : Decitre)

 

2003176 pagesActes Sud

Prix : 19,30 €

Sur la Petite Ceinture, lire la fiche Wikipédia dédiée.

10:37 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans France | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

Bourhis Hervé

Bourhis-couverture.jpgLa main verte

Auteur : Hervé Bourhis

 

Comment rallier Bordeaux-Tours dans un monde sans voiture ? La main verte est un road movie moderne dans une France frappée par une crise énergétique sans précédent. Hervé Bourhis s'interroge sur l'avenir et sur notre capacité à s'adapter en toute circonstance.Ce n'est peut-être pas de la science-fiction. Crise économique aidant, qui sait si nous n'allons pas devoir revoir entièrement notre façon de vivre, appliquer des principes de décroissances, consommer moins et mieux, planter des légumes. L'auteur se projette dans cette situation probable, et nous suivons avec délectation ses terribles péripéties.
France, dans un futur (très) proche. La crise économique bat son plein. Après la nationalisation du secteur bancaire, la pénurie d'essence est devenue une réalité. Cette crise, Herbert Boris, dessinateur de bande dessinée, en déconnection perpétuelle avec ses contemporains, va désormais devoir l'affronter. D'autant que son éditeur met la clef sous la porte (plus personne n'achète de bandes dessinées). Notre héros doit chercher du travail.
Devenu vélo-taxi, il rencontre une veuve qui l'engage pour restaurer un tableau... et plus si affinité. Il trouve chez elle un jerrican d'essence. Il décide alors d'aller retrouver son père, pour qu'il lui apprenne à jardiner. Il part alors avec son fils dans un voyage à travers la France en déclin...

 

200972 pagesFuturopolis

Prix : 16,25 €

10:33 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans BD - Roman graphique | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

Bartolini Luigi

Bartolini-couverture.jpgLes voleurs de bicyclettes

Auteur : Luigi Bartolini

 

En 1946, Luigi Bartolini publie un roman, Voleurs de bicyclettes, qui va être adapté au cinéma par Vittorio De Sica sous le titre français Le Voleur de bicyclette, film culte qui s’imposera comme le parangon absolu de ce que, dans une Italie vaincue, on appellera le néoréalisme. Le film fera pleurer des millions de spectateurs de par le monde.
Au même titre que Rome, ville ouverte, de Roberto Rossellini, Le Voleur de bicyclette est emblématique d’un cinéma qui se veut plus proche de la réalité : tournages en extérieur dans des décors naturels, lumières naturelles, acteurs non professionnels. Consacré à la pauvreté, au chômage et à la vie dans les banlieues populaires, on a parfois conféré à ce film une valeur quasi-documentaire.
C’est bien l’esprit de l’œuvre de Bartolini, qui enquête dans les classes les plus pauvres de la société italienne, mais dont l’humour et une certaine méfiance à l’égard de ses semblables évite tout misérabilisme.
Le livre fut réédité après la sortie du film dans une version expurgée.
Nous publions pour la première fois en français la traduction de l’intégralité du texte. Affiche film.jpg

 

2008200 pagesArlea

Prix : 20 €

10:31 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Roman | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

Bosc Henri

Répertoire-couverture.jpgRépertoire des bulletins de clubs, de comités départementaux et de ligues
de la Fédération Française de Cyclotourisme

Auteur : Henri Bosc

 

Avant-propos de Marc Dobise, Président fédéral
Il est bien connu que la Fédération n'existe et ne vit que par ses clubs et que toute action qui valorise les activités des clubs ne peut que servir le renom de la FFCT.
C'est la raison pour laquelle je félicite chaleureusement Henri Bosc pour avoir pris l'initiative d'éditer un répertoire des bulletins de clubs.
Nous toucherons ainsi de plus près la vie interne des clubs, nous nous rendrons mieux compte de leurs réalisations et de leurs préoccupations et surtout, last but not least, nous y puiserons des idées qui permettront à nos élus nationaux d'infléchir la politique fédérale dans le sens des intérêts de l'ensemble de la communauté cyclotouriste.

8 bulletins de ligues, 12 bulletins de codep , 96 bulletins de clubs plus 49 autres bulletins figurant dans l'annexe : en tout 165 bulletins recensés.

 

1985Non paginé Fédération Française de Cyclotourisme

 

De Henri Bosc, voir également « Un vélo... des livres » et « Pour une bibliographie du cyclisme » présentés sur ce blog.

10:26 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Anthologie - Traités-Essais-Biographies | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

Le Bec Maurice

Le Bec-couverture.jpgL'améthyste du Saint-Ethurien

Auteur : Maurice Le Bec

 

1941. Les jours sombres de l'occupation...
Depuis près d'un an, l'Ordre nouveau, implacable, impose son joug sur les contrées bretonnes. Accusée par la rumeur d'être devenue une « fille à Boches », une jeune Trégoroise, servante dans un manoir, s'exile en Bourgogne.
Là-bas, Lisette devient bientôt « passeuse » sur la ligne de démarcation puis, après l'envahissement de la zone libre, agent de liaison dans la Résistance charolaise.
Dénoncée par une « collabo », elle est déportée en 1943 à Ravensbrück.
Après une année de reconstruction chez des religieuses à Paris, la revenante retrouve en 1946 son terroir natal : Guingamp, Saint-Eloi, Trégrom, où l'attend un surprenant destin...

 

2014175 pages Éditions Le Cormoran

Prix : 15,50 € Le Cycliste-cadre.jpg

 

 

Nous avons été intrigués par la forme du cadre de cette bicyclette et, après recherches, nous avons trouvé dans la revue « Le Cycliste », numéro 8/9 de 1955, ce cadre hollandais qui pourrait correspondre.

10:22 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Roman | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

Barnet Pauline

Bicyclette rose-couverture.jpgLa bicyclette rose

Auteure : Pauline Barnet

 

La leçon de bicyclette est l'occasion rêvée pour un jeune homme d'en savoir un plus sur les sous-vêtements de sa copine. Tina Aumont, dans « Malicia », film italien de 1973, est manifestement ravie de pouvoir à cette occasion montrer sa petite culotte.
Cet exemple – et bien d'autres que nous proposons dans le présent petit recueil – montre assez bien que la bicyclette, comme le téléphone, peut être rose et inspirer, au commun des mortels comme aux artistes les plus qualifiés, des spéculations érotiques inattendues.

Compilation de textes et dessins érotiques sur le thème du vélo issus de différentes revues et livres.

 

199962 pagesLe Magasin Universel, collection Le musée infernal de poche

10:18 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Anthologie - Traités-Essais-Biographies | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer