Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/08/2014

Moirenc Camille - Mondon Bernard

cyclotourismeEn Provence les vélos du soleil

Photographies : Camille Moirenc

Avant-images : Bernard Mondon

Pour découvrir la Provence, il faut aller à sa rencontre à bicyclette, en flânant sur des petites routes, parfois des chemins sans indication, loin des itinéraires balisés. Il s’agit de partir à la découverte d’une terre peu courue, celle qui se dissimule derrière les clichés et les images séduisantes des guides et des affiches touristiques.

A chaque saison, elle offrira à tous vos sens les plus beaux surprendre, celles réservées à ceux qui se déplacent sans bruit, nez au vent...

Laissez-vous guider pour ces promenades insolites dans des décors improbables.

2014- 136 pages – Éditions Équinoxe – Collection : carrés de Provence.

www.éditions-équinoxe.com

Prix : 18,00 €

14:23 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans France, Photographies | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

22/08/2014

Exertier Georges

cyclotourismeUn rêve devenu réalité

Auteur : Georges Exertier

C’est une petite histoire, sans prétention, qui retrace avec fidélité mon périple effectué en vélo : Carnoux-en-Provence à Aix-les-Bains en Savoie, en passant par les Alpes pour l’aller et par le Vercors pour le retour.

Elle n’a pas pour objet la recherche d’une mise en valeur personnelle. Elle est un simple témoignage sur les paysages, personnages et événements rencontrés au cours des 960 Km effectués, sur 7000m de dénivelé et parmi huit départements traversés...

2008- 82 pages – autoédité.

Prix : 3,60 €

19:55 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans France | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

03/07/2014

Fottorino Éric

La belle échappée. Un tour de France autrementcyclotourisme

Auteur : Éric Fottorino

Photos : Mickael Bougouin

Un album accompagné d’un DVD pour faire revivre la pari fou qu’Éric Fottorine a remporté en juillet 2013 : réaliser un véritable Tour de France en empruntant, un jour avant, le parcours des coureurs professionnels. Pour vivre ce rêve de gosse, le plus cycliste de nos écrivains a enrôlé 23 jeunes de toutes origines et conditions. Il a surtout convoqué une ardente joie de pédaler ensemble.

Contient un DVD (documentaires réalisé par Thierry de Lestrade et Sylvie Gilman)

-2014- 192 pages – Format 195 X 230 mm -  Albums hors série, Gallimard loisirs.

http://www.gallimard.fr/Catalogue/GALLIMARD-LOISIRS/Albums-hors-serie/La-belle-echappee

 

 

 

10:58 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans France | Lien permanent | Commentaires (1) |  Imprimer

Topo Guide

cyclotourismeDu lac Léman à la mer Méditerranée à bicyclette

À bicyclette, VTC, ou VTT : du lac Léman à la mer Méditerranée :

De Genève à la Camargue : le Rhône constituant le fil conducteur durant 600 kilomètres.

Vous trouverez dans ce guide, une idée du parcours qui suit la plupart du temps la voie dite : Viarhôna : 15 fiches sont proposées pouvant constituer vos étapes.

Par les voies vertes lorsqu’elles existent et sur un parcours attrayant, évitant si possible les grandes routes et zones dangereuses.

Il permet de voir, humer les bords du fleuve, les zones naturelles comme l’Ile du beurre, d’entrevoir les barrages, les sites industriels si décriés mais utiles à notre vie moderne...

Tout au long de cette randonnée, les visites culturelles sont  possibles.

Nous citons sans exhaustivité : Genève, Morestel, Arles et la Camargue en point d’orgue.

Tirées de nombreuses expériences personnelles de Claudio Biclou : 88 suggestions de logements, sans aucune publicité, des possibilités de restauration sont proposée, ainsi que 35 adresses de vélocistes.

-2014- Éditons Claude Bandiera : http://cbandiera.free/parcours/le-rhone-a-velotopo

Prix: 19,90 €

 

 

10:22 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans France, Guides, Suisse | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

17/05/2014

Suchel François

cyclotourismeSOUS LES AILES DE L’HIPPOCAMPE

Auteur : François Suchel

On peut vouloir partir, parce qu’on n’a jamais voyagé. Moi, j’ai décidé de voyager parce que je suis trop souvent parti.

J’ai parcouru le monde sans le voir.

Neuf millions de kilomètres, onze mille heures de vol, quinze mois de ma vie passées dans le ciel à survoler les terres balafrées par la cupidité et la misère. J’ai aussi admiré des paysages grandioses, toujours vissé dans le confort cotonneux de mon cockpit, bien à l’abri des réalités qui défilaient sous mes pieds. Et lorsque je touchais le sol, de New York à Pékin, de Rio à Bombay, c’était pour m’enfouir dans une autre bulle protectrice, un hôtel luxueux et sans rapport avec la vie locale.

Pilote de ligne. Comment donner du sens à cette vie de passage, comment réconcilier la quantité et la qualité, gommer les décalages, éprouver les distances, renouer avec le temps des rencontres et de la connaissance ?

C’est avec toutes ces questions au fond des sacoches que je m’envolais le 8 janvier 2010 vers Canton. J’avais la ferme intention d’en revenir à bicyclette en suivant la ligne aérienne que j’avais empruntée pour m’y rendre. Je voulais retrouver l’espace, le sentir dans mes mollets, le peupler de chairs, d’odeurs et de bruits, de langages inintelligibles, de signes abstraits, de poésie. Je voulais savoir ce qu’il en coûte de parcourir dix mille kilomètres quand on n’a que de l’eau dans les bidons et pour seul moteur, la mécanique du corps.

Adolescent j’avais rêvé de m’envoler. Adulte, il me faudrait redescendre bien avant que la retraite, ce couperet du pilote qui nous coupe les ailes ne m’y oblige.

Comme un futur père de famille attendant son premier enfant, j’étais bardé de principes, avant de monter en selle :

- Je suivrai la ligne aérienne au plus près, quitte à couper en plein désert si nécessaire, et s’il n’y a rien à voir sous les ailes de l’avion, et bien tant pis, je ne verrai rien !

- J’effectuerai chaque kilomètre de ce parcours à bicyclette, quelle que soient les difficultés. Bus interdit.

- Je ne m’absenterai pas un jour de plus que convenu avec ma femme, extraordinaire Marianne, qui accepta, non sans une grande appréhension, mon départ.

Et comme tout bon père de famille confronté aux défis de la paternité, nous verrons dans ce récit comment les circonstances ont eu raison de cette belle éthique et quel a été mon itinéraire vers la liberté d’être soi-même.

-2013- 268 pages –http://www.blurb.fr

Prix : 18,95 € + 6,50 € de frais de port.

 

07:32 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Asie, Biélorussie, Eurasie, Europe, France | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

23/04/2014

Fournier Roger

cyclotourismeLe vélo de Mozart

Auteur : Roger Fournier

Jean Mozarski « écarquille les yeux : il vient de toucher le Danube ; il opte pour la piste cyclable. Petit-Breton, quelque peu alangui par les rêveries de son maître, s’apprête à redémarrer à la baguette. Mazart est même appelé à la rescousse... »

Dans ce récit de voyage, Jean Mozarski a la passion du cyclotourisme, et Petit-Breton, la marque de son vélo, évoque le nom d’un ancien champion, double vainqueur du Tour de France.

Vélo, comme Vitesse Grand V et comme Vallée du Danube jusqu’à Vienne !...à la rencontre de quatre illustres personnages : une reine, un compositeur musicien, un peintre et le père de la psychanalyse.

 

-2013- 120 pages – Éditions D’ART – Henry des Abbayes –

http://editionsdesabbayes.blogspot.fr/search/label/Romans

Prix : 12 € frais de port compris.

 

18:43 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Allemagne, France | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

15/04/2014

Malleret Pierre

cyclotourismeVERS L’INCONNU À VÉLO

16 000 Km depuis chez nous jusqu’en Australie

Auteur : Pierre Malleret

« Vers l’inconnu à vélo » est une épopée qui se déroule sur la route de la soie, jusqu’en Australie.

Tout au long de l’année 2012, « Pierrequiroule » l’a racontée sur son blog, tenant en haleine un public de plus en plus nombreux.

Il lui a fallu affronter des épreuves : le vent, les chiens, la boue, les orages, les cailloux, les chemins, les visas, la colère, les chutes... Mais il disposait d’atout majeurs : un bon matériel, la bonne étoile de son compagnon Sylvain, la musique, internet, le « trucksurfing » sur la route et le « couchsurfing » dans les villes...

L’itinéraire de Pierrequiroule n’est pas seulement fait de routes, de cols, de paysages, de villes et des 16.000 Km parcourus à vélo à travers 20 frontières.

Ce périple, occasion de vivre ce qu’il a rêvé, est aussi méditation et découverte de lui même. Il est nourri de rencontres, d’hospitalité et d’échanges.

Rencontres de plus en plus recherchées, où la guitare, l’harmonica et le rire complètent les mots et les gestes pour casser les barrières. Rencontres improbables en Albanie, en Iran, dans les montagnes du Pamir, en Chine, en Australie, et même en France au retour.

Hospitalité offerte, hospitalité sollicitée, hospitalité des internautes, et toujours cette joie mutuelle de la découverte de l’autre et, en fin de compte, de l’échange.

« Vers l’inconnu à vélo » est un récit spontané, écrit en temps réel.

Un livre généreux.

-2013- 256 pages – Autoédité – www.pierrequirolle2012.wordpress.com  

Prix : 18 € + 3 € de frais de port  

17:08 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Asie, Australie, Eurasie, Europe, France | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

09/04/2014

Brochet Régis

cyclotourisme1893 En bicyclette au bocage vendéen

Préface de Jean-Yves Mounier

Auteur : Régis Brochet

« Sous ce sombre Bocage de la Vendée, on rencontre à chaque pas une foule de paysages délicieux, de vues pittoresques et variées, de cascades fraîches et limpides ; rien n’y manque, pas même les ruines ; la plupart, il est vrai, tristes vestiges des discordes civiles, mais qui, pour n’être pas antiques, n’en rappellent pas moins de grands et impérissables souvenirs.

Pour parcourir avec fruit et comme il le mérite ce Bocage aux aspects si romantiques, il est indispensable d’user d’un mode de locomotion pratique avant tout, autant qu’agréable.

Il est une sorte de véhicule aujourd’hui fort en honneur, qui semble assez bien répondre à ces deux conditions : je veux parler de ce petit cheval d’acier, qu’en des termes moins recherchés on nomme la Reine-Bicyclette.

On peut ainsi prendre le chemin le plus pittoresque ; c’est quelquefois le plus long, mais c’est du moins celui qui plaît le mieux. On va plus lentement peut-être, mais on se promène en voyageur intelligent... »

Écrit en 1893, à la fois poétique et érudit, ce récit de voyage témoigne des richesses d’une région de Vendée mal connue. Aujourd’hui, il est le guide idéal du vacancier vélomane qui voudrait, dans les roues de l’auteur, un mois d’été, explorer le Bocage du XXIe siècle.

C’est ce qu’a fait le préfacier, Jean-Yves Mounier qui, en fin de volume, rapporte ses impressions de voyage dans les roues de Régis Brochet.

-2014- 90 pages – Artisans-Voyageurs Éditeurs –

www.artisans-voyageurs.com

Prix : 14 €

 

19:06 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Anthologie - Traités-Essais-Biographies, France | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

03/04/2014

Chelala Jean-Gabriel et Filleux Patrick

cyclotourisme48° Nord – 33.000 Km en vélo, vel’eau et Kayak

Auteurs : Jean-Gabriel Chelala

Patrick Filleux

De 2008 à 2010, Jean-Gabriel Chelala a réussi un tour du monde singulier et sans précédent à la seule « force humaine », progressant en vélo assis ou couché sur les terres émergées et en « vel’eau » - prototype de canot à pédales – ainsi qu’en kayak sur mers, océans et rivières. Ce nomade de la planète a parcouru 33.000 Km  de Paris à Paris, traversant 9 pays – France, Espagne, Portugal, Etats-Unis d’Amérique, Canada, Russie, Biélorussie, Pologne, Allemagne - à la rencontre d’autant de peuples et de cultures. Le récit de ce périple a été écrit par Patrick Filleux, journaliste et écrivain, qui a couvert en temps réel pour l’Agence France-Presse ce voyage extraordinaire...

-2014- 304 pages – Édition Les 2 encres – encres lointaine.

Prix : 21,80 €

 

21:44 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Allemagne, Amériques, Biélorussie, Canada, Espagne, États-Unis, France, Pologne, Portugal, Russie | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

13/02/2014

rocquigny Virginie et Conan Carole

cyclotourismeSUR LES PAS DE JEANNE

D’après le manuscrit original de Jeanne Loiselet et les photos d’Henri Loiselet.

Textes : Virginie de Rocquigny

Gouaches, croquis et linogravures : Carole Conan

Avant-propos

Quand tout à commencé, nous n’avions entre les mains qu’un document polycopié tapé en minuscules caractères et intitulé « souvenir des jours heureux », confié par ma belle-famille.

Nous avons découvert dans ce manuscrit les récits d’une jeune femme de 35 ans. Elle s’appelle Jeanne. Elle a pris la plume en 1908 pour raconter ses virées à bicyclette dans les alentours de Brest avec son mari, Henri. Dans ces pages, il y a la fraîcheur des petits matins et le goût des premières cerises, le clapotis de la rade et l’odeur âcre du goémon.

cyclotourismeDans ces pages, il y a aussi l’absence et la douleur, l’être aimé perdu à qui l’on redonne vie par l’écriture. Henri, son mari, est mort trop vite et trop tôt en septembre 1908, à 41 ans, juste après voir arpenté avec sa femme les chemins de Bretagne. Jeanne choisit d’écrire quelques mois plus tard pour se remémorer ces derniers instants heureux avec celui qu’elle aimait depuis leur rencontre à Dijon, en 1896.

                                          ------------------------------------

 

J’ai beau tourner la question dans tous les sens depuis plusieurs jours, je ne sais toujours pas ce que j’aime le plus dans ce petit livre ? Sont-ce les pages de gauche sur lesquelles Jeanne, jeune femme de 35 ans, raconte en 1908 ses balades à bicyclette autour de Brest avec son mari Henri ? Ces narration, rédigées juste après la mort du mari bien-aimé, sont remplies d’un charme et d’une poésie discrète, témoignage d’une époque révolue mais aussi déclaration d’amour à la Petite Reine et nostalgie d’un temps révolu au cours duquel Jeanne partageait cet amour avec Henri. Sont-ce les pages de droite sur lesquelles Carole, l’illustratrice et Virginie, la narratrice, nous racontent les mêmes balades effectuées plus de 100 ans après, voyage géographique sur les chemins de traverse mais aussi voyage mémoriel dans les roues de cette femme dont les écrits ont tellement bouleversé nos deux contemporaines ? Sont-ce les photographies d’époque prise par Henri qui ajoutent encore au charme du récit – la découverte du portrait de Jeanne en 1903 est des plus émouvante – et confèrent d’office à l’ouvrage un indéniable intérêt historique ? Sont-ce les gouaches, croquis et linogravures de Carole qui savent traduire à merveille ce que ressentent les deux jeunes femmes lors de leurs balades cyclistes et apportent au livre un incontestable plus artistique, La vue, la lecture et les illustrations, le toucher, le grain de la couverture et le grammage des feuilles, l’odorat, tout le recueil sent bon la Bretagne et la mer, le goût, Jeanne est gourmande et ses balades sont propices à cueillette et dégustation, l’ouïe enfin, le bruit des vagues, le chant des mouettes, tous les sens sont convoqués ici pour rendre « Sur les pas de Jeanne » exceptionnel. Alors quelle importance de savoir ce qui m’a le plus séduit ? Il est clair maintenant que c’est la conjugaison de tous ces éléments qui rend ce livre si attachant et rempli d’une sensibilité rare. Très chaudement recommandé !

                                                                Jean-Yves Mounier

 

-2013- 93 pages – Atelier de Bento, 39 rue de la République – 29200 Brest.

 http://www.surlespasdejeanne.wordpress.com

Prix : 16,50 € 

Livre lu et apprécié par le comité de lecture du blog

10:33 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Anthologie - Traités-Essais-Biographies, Autobiographique, Bretagne, France | Lien permanent | Commentaires (1) |  Imprimer

bernard Vincent

 

      cyclotourisme                                         RÉSILIENCE  

         De l’Atlantique à l’Himalaya au-delà du handicap

Auteur : Vincent BERNARD

Au départ, Vincent est un enfant comme les autres : une enfance sans réels problèmes, une aptitude aux études, un goût prononcé pour le sport. Mais à 18 ans, une première épreuve vient enrayer son évolution. Atteint d’un lymphôme d’Hodgkin, il consacre son énergie à vaincre la maladie.

Tout en poursuivant des études d’ingénieur, il se tourne vers la haute montagne et décide de tenter le concours de guide. Tout s’enchaîne plutôt bien jusqu’au jour où il dévisse d’une paroi et chute de 80 mètres ! S’il s’en sort miraculeusement, les dégâts sont considérables. Coma, rééducation, Vincent est brisé. Il lui faudra près de deux ans d’efforts pour retrouver une vie « normale » et assumer son « statut » de personne handicapée traumatisé crânien et une nouvelle position dans la société. Ses rêves d’altitudes s’envolent à jamais. Il reprend ses études et le vélo mais le destin s’acharne : à 28 ans, une violente chute, tête la première sur un plot de béton, le plonge dans un nouvel abîme. Sa force mentale hors du commun l’aidera, une fois de plus, à s’en sortir.

Persuadé que son expérience peut servir d’exemple, il se lance le défi « Résilience » dont le but est de rejoindre, seul, le Népal à Vélo au départ de Brest. En porte-parole de tous ceux qui doivent affronter l’épreuve du handicap et de la maladie, son aventure se veut un message d’espoir. De l’Europe à l’Asie centrale, du Tibet au Népal, ce voyage fleuve témoigne d’une force et d’une volonté de vivre à toute épreuve. Un parcours difficile que Vincent affronte jour après jour, pour atteindre enfin son but qui, plus qu’un aboutissement, résonne pour lui comme un nouveau départ dans la vie...

Vincent Bernard est né en 1980 à Mâcon. Diplômé de L’ENSTA Bretagne, il est ingénieur océanographe. Il a fondé l’association Résilience29 dont le but est de favoriser l’insertion des personnes handicapées et des traumatisé crâniens.

-2013- 259 pages – Éditions Géorama www.georama.fr

Prix : 20 €

Livre lu et apprécié par le comité de lecture du blog 

 

10:06 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Asie, Eurasie, Europe, France | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

Poinas Gary

cyclotourismeLa terre vue d’la selle

Auteur : Gary Poinas

Gary, Guillaume et Valentin ont vécu une aventure unique, ils ont fait un incroyable tour du monde à vélo : 700 jours, 20 000 kilomètres pédalé, 38 pays traversés. Ce carnet de voyage rapporte l’atmosphère quotidienne de ce périple où ils ont connu de multiples situations surprenantes, comme le ramadan en Égypte, une nuit dans des toilettes publiques en Inde, un nouvel an à Hong Kong, la rencontre de gamins dans un bidonville de Caracas, le décollage d’une fusée en Guyane ou encore l’éruption d’un volcan au Guatemala.

Avec simplicité, humour et enthousiasme, Gary nous emmène faire le tour d’un monde de joies intenses et de grosses galères, revenant sur les paysages magiques, les crevaisons, les visites incroyables, les petites casses, les retrouvailles et les séparations, car cette aventure humaine, c’est avant tout des milliers de rencontres...

-2013- 417 pages – Éditions Amalthée – 2 rue Crucy – 44005 Nantes Cedex 1 -  www.editions-amalthee.com

Prix : 23,40 €

Livre lu et apprécié par le comité de lecture du blog

09:30 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Afrique, Amérique latine, Asie, Europe, France, Tour du Monde | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

Ternisien Nicolas

cyclotourisme

Un demi-tour

Japon - France à vélo

Auteur : Nicolas Ternisien

Parti le 19 avril 2009 sur les routes du patrimoine mondial de la générosité, Nicolas Ternisien, 27 ans, a vécu une formidable aventure humaine qui l’a mené, pendant deux ans et demi, à la rencontre des peuples mais aussi de lui-même.

Des forêts de Bornéo aux plaines désertiques du Kurdistan irakien, de la réputée dangereuse île de Mindanao au bourbier de Sulawesi, des zones reculées d’Asie du sud-est aux cols himalayens, il a sillonné l’Eurasie au guidon de Jitensha, son vélo.

Un voyage volontairement lent pour être en contact direct avec les populations locales et prendre le temps de s’imprégner des contrées traversées.

Né en 1981, Nicolas Ternisien a grandi en Normandie dans un petit village, près de Dieppe. Après des études scientifiques, il part en Australie en 2005 pendant un an. De retour en France, il s’installe dans la vie active. Alors qu’il travaille dans un bureau d’études depuis deux ans et demi, il décide un jour de tourner le dos à cette vie et se lance dans un voyage au long cours à vélo à l’autre bout de la terre.

2013 - 353 pages - Autoédition

Nicolas Ternisien - 9 rue des champs 76370 Grèges.

Prix : 18 € + 3,13 € de frais de port

 

Livre lu et apprécié par le comité de lecture du blog 

09:21 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Asie, Eurasie, Europe, France | Lien permanent | Commentaires (1) |  Imprimer

11/02/2014

Dubrulle Thibaut

cyclotourismeAventure  électrique

Auteur : Thibaut Dubrulle

Shanghai – Lille en vélo à assistance électrique ! 13 000 Kms de rencontres à travers 13 pays, 13 cultures, mille sourires, mille échanges ! La mobilité vers l’inconnu, la mobilité vers l’autre.

Installé en chine depuis quatre ans, l’idée de ce périple sur les routes de la soie, m’est venue d’un retour en France programmé. Responsable chez Norauto de la fabrication du vélo électrique, enthousiaste de ses performances techniques, je trouvais là, l’opportunité rêvée d’assouvir mon goût d’aventure.

cyclotourismeAussitôt soutenu dans mon projet par ma direction. C’est avec un élan spontané que je me suis vite transformé en rassembleur de visas et autres tracas... J’ai bien sûr accordé une attention particulière à la fabrication de ma monture par un étroit contact avec l’usine du «  Watt’s up ».

cyclotourisme

Dans ce journal de bord, vous trouverez mon goût prononcé pour aborder les gens et les situations à brûle-pourpoint, vous partagerez ma passion des visages, des regards par les photos illustrant mon voyage et vous serez, je l’espère, conquis par son récits simple et direct.

2014 – 196 pages – http://www.blurb.fr/books/5061208-aventure-electrique

Prix : 54,82 €

16:41 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Asie, Eurasie, Europe, France | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

03/02/2014

Tournadre Guillemette

 

cyclotourismeFranchir le canal du Midi – Les ponts sur la Grande Retenue.

(guide culturel et touristique pour de belles balades à vélo)

Auteur : Guillemette Tournadre

Le canal du Midi, inauguré en mai 1681 a représenté un défi technique majeur que Pierre Paul Riquet a relevé sans pouvoir en connaître le terme. La voie d’eau devait permettre de développer le commerce intérieur et apporter la prospérité aux campagnes traversées. Le canal long de 240 Km, s’étend de Toulouse à l’étang de Thau. Il représente une coupure physique majeure dans le paysage, coupant en deux le Languedoc.

Les premiers ponts sont construits dans la tradition médiévale, avec un tablier au dos d’âne très prononcé et une arche étroite qui rétrécit fortement le lit du canal au point de gêner parfois la navigation. La fin du XVIIe siècle marque une rupture architecturale profonde où les nouveaux ponts témoignent de la puissance de la Province qui rénove en profondeur son réseau routier. Par la suite, le vieillissement des ouvrages, aggravé par un défaut d’entretien chronique, va nécessiter de nombreuses reconstructions : moins de la moitié des ponts construits au XVIIe siècle survit aujourd’hui.

Classé depuis 1996 au Patrimoine mondial de L’UNESCO, il est aujourd’hui très fréquenté par les touriste et offre au regard son splendide patrimoine naturel et architectural.

-2014- Éditions Lieux Dits

Prix : 10,50 €

 

22:50 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans France, Guides | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

07/01/2014

Seray Jacques & Jessic Raphaëlle

cyclotourisme

EUGÈNE CHRISTOPHE

De la forge de Sainte-Marie-de-Campan au maillot jaune

Auteurs : Jacques Seray & Raphaëlle Jessic

Raphaëlle Jessic, des Éditions de Plaines en Vallées, explique : “Mon co-auteur, Jacques Seray, a eu le privilège de pédaler aux cotés d’Eugène Christophe en 1958 dans un 200 km Audax, puis l’année suivante en forêt de Fontainebleau dans un rallye appelé le Prix Paramé. Plus tard, il rencontra René Chesal, l’ami de toujours de “Cri-Cri“ qui lui céda ses archives personnelles dont de nombreuses photos“.

Eugène Christophe... Une figure mythique du Tour de France.

L’une des plus populaires et cela par-delà les décennies qui s’accumulent. Tenez, il y a cent ans, à Sainte-Marie-de-Campan, dans une forge... L’épisode est resté dans toutes les mémoires. C’est à 17 ans, en 1902, qu’il commence ses premières courses. Et déjà la malchance le poursuit. Une longue série de fourches cassées débute. Sacré sept fois champion de France de cyclo-cross, il s’inscrit dans les esprits grâce à son exploit dans le col du Tourmalet en 1913 puis comme premier porteur du maillot jaune en 1919. Mais sa longue carrière est émaillée de victoires de prestige, tels le dantesque Milan-San Remo de 1910 et les laborieux Bordeaux-Paris de 1920 et 1921.

Alors, s’il est un coureur qui renversa les montagnes, c’est bien Eugène Christophe. De cet homme honnête, loyal et d’un courage à toute épreuve nous allons feuilleter les pages de la vie. Non sans surprises...

2013 - 144 pages, format 23,5 x 29 cm De Plaines en Vallées.

Prix : 29,90 € (frais de port offerts). 

11:55 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans France | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

Devors Luc

cyclotourismeQuelques récits d’un touche à tout

Auteur : Luc Devors

Ce livre, à travers 17 récits, vécus de l’enfance à l’âge adulte, à titre professionnel ou de loisir, souligne la traversée d’une vie tournée vers le désir d’action.

Le lien entre ces différences expériences est composé de curiosité, d’engagement physique et moral, et bien souvent d’acceptation du danger. Péripéties, escalades, chevauchées... à mains nues, à pied, à vélo, à moto, en bateau ou en blindé. L’auteur vous livre ses coups de cœur sur ses chemins de vie, pour un véritable hymne à la planète Terre : ses verticales, ses sentiers, ses routes, ses pistes, ses paysages et ses rencontres.

“160 pages concernant le vélo : Ventoux Montagne de Lure le Verdon, les Maures et la Sainte Baume, l’Italie, Suisse, l’Allemagne, l’Autriche, la Slovaquie, la Pologne, les pays Baltes, la Bolivie.

75 pages concernant la marche à pied : en solitaire en France en bonne partie en hiver et souvent par mauvais temps voire tempête, les plages atlantiques, chemin Cathare, Calanques et aussi à la belle saison d’un Saint Gervais Briançon par le GR 5.

20 pages concernant l’alpinisme : escalade exceptionnelle dans des conditions très particulières d’éboulement, la face ouest des Drus l’une des face mythiques de Chamonix, 1000 de verticale.

A titre professionnel je parle du siège de Sarajevo où j’ai vécu plusieurs mois à guider les avions de combat à partir des montagnes environnant la ville, où je prenais mes quartiers de longues semaines durant et de l’Albanie où j’ai vécu trois ans“.

Luc Devors est né à Lyon en 1953, officier dans l’armée de l’air durant 30 ans, il a pratiqué et pratique encore des sports de nature, en particulier l’alpinisme et le vélo.

-2013- 394 pages www.editions-persee.fr

Prix : 22,23 €


11:43 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Amérique latine, Autobiographique, Europe, France | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

31/12/2013

Morénas François

cyclotourismeLE CINÉMA AMBULANT EN PROVENCE

Auteur : François Morénas

François Morénas sillonnait les routes de Provence entre 1945 et 1954 à vélo avec sa carriole et le matériel de projection de films.

Films qu'il présentait dans les ciné-clubs à travers les villes et les villages de Provence. Plus de 2000 séances… François Morénas, pendant dix ans, s'est fait le chantre du cinéma muet à l'heure où partout se répandait le parlant. Il y a du Don Quichotte chez ce « montreur d'ombres » et quelque chose de Charlot chez ce petit homme enjoué, cabotin mais tenace. 

Le premier volume de ses Mémoires, L'Hôtel des Renards, nous racontait comment cet ami de Giono se lança avant-guerre dans l'aventure des Auberges de Jeunesse. Ce nouveau livre nous révèle sa seconde passion, les vieux films muets. 

François-le-Baliseur, à qui nous devons tant de beaux sentiers à travers le Lubéron, le Ventoux et les Monts de Vaucluse, nous entraîne à sa suite dans des aventures où le pittoresque le dispute à l'humour. Merveilleux conteur, il nous fait revivre le cinéma ambulant dans la grande tradition foraine. 

On appréciera la verve et la chaleur humaine de ce troubadour du septième art. Son livre se lit comme un roman, mais il constitue également un document irremplaçable pour l'histoire du cinéma et pour celle de la culture populaire.

-1981- 201 pages -  réédition en 1995, Aux Éditions Cheminements–

Prix : 12,20 €

 

18:59 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans France | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

21/12/2013

Reydet Pascal

cyclotourisme

                                    Du soleil dans les rayons

 Photographie de : Pascal Reydet

Trois jours de vélo entre Alpes et Jura avec le Leica de mon grand père

-2013- 30 pages – http://www.blurb.fr

Prix : 40,08 € + 6,50 € de frais port.

18:28 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Arts et photographies, France | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

14/12/2013

Martinez Jean-Claude

cyclotourisme

 

                                            La Loire à vélo

Auteurs : Jean-Claude Martinez (photos)

Marie-Bernard Amirault-Deiss (textes)

Comme le dit lui-même Jean-Claude Martinez : Si vous avez aimé « Les cycles de l'amour », vous aimerez « La Loire à vélo ». Amour de la bicyclette, amour des cyclistes, amour des sites naturels ou historiques, tout est ici réuni pour partager avec les 2 auteurs l'amour du fleuve et de cet itinéraire à vélo parmi les plus prestigieux du monde.

Dans cet ouvrage superbement illustré de130 photos en noir et blanc toutes plus chaleureuses les unes que les autres et accompagné en entrée de chaque chapitre d'un texte des plus enthousiastes rédigé d'une Tourangelle amoureuse de la Petite Reine et du fleuve, le photographe nous entraîne dans le sillage paisible et silencieux de sa bicyclette vers tous les aspects possibles de la pratique cycliste : familiale, sportive, voyageuse, utilitaire et nous présente la Loire à travers ses paysages, ses franchissements et ses grandes manifestations populaires comme l'Anjou Vélo Vintage ou la Semaine fédérale de cyclotourisme. Sans négliger celles et ceux qui la longent sur leurs montures à deux roues.

Au fil des pages, le fleuve devient le personnage central d'une balade intimiste et humaniste, une balade que chacun peut entreprendre selon ses possibilités, ses envies, son matériel mais toujours en profonde communion avec les eaux ligériennes et en vénérant la « sainte Bicyclette »

                        Jean-Yves MOUNIER

 -2013- 191 pages - Suerte Éditions

Prix: 26 €

Pour contacter l'auteur : jean.claude@martinez-photo.com – Voir aussi : http://www.suerte-editions.com/

15:05 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Arts et photographies, France, La Loire | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

15/05/2013

Legouit Farid

cyclotourismeGenèse d’un tour du monde à vélo

Auteur : Farid Legouit

Farid Legouit  est né prématuré en 1984 à Creil en Picardie, atteint du handicap de la surdité. C’est seulement à l’âge de 19 ans qu’il a pu être équipé d’un appareil auditif, ce qui changea complètement sa vie.

L’idée lui est alors venue d’offrir l’audition à tous ceux qui n’ont pas encore eu la chance de la connaître. Il proposa donc à l’association “pour le bonheur d’entendre“, dont il est un membre actif, de parcourir le monde à vélo et ainsi récolter des dons qui permettraient aux plus défavorisés de recouvrir l’ouïe.

L’un de ses sponsors, intéressé par le projet, a alors décidé de le tester en lui suggérant un challenge : réaliser le tout de France à vélo afin de prouver sa capacité à entreprendre cette action humanitaire de grande envergure.

Ce qu’il fit sans se faire attendre... !

Très rapidement, Farid Legouit s’est donc mis à sillonner les routes de France, de Gap à Toulouse en passant par Paris et Bordeaux.

C’est sur ces plus de deux mille kilomètres qu’il nous raconte ses aventures, ses rencontres, mais aussi ses souffrances physiques et mentales. Il détaille chaque coup de pédale, chaque ville et campagne traversées avec une sincérité rafraîchissante et un seul en tête : ne jamais lâcher...

2013 - 211 pages - IS ÉDITION - www.is-edition.com

Prix : 17,50 € 

13:27 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans France | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

01/05/2013

Valéra Chantal

cyclotourisme

                                LES RAYONS DE L’EXTREME

 Auteur : Chantal Valéra

- 1988 : Grande Synthe - Suwalki (Pologne) Grande Synthe - 4135 Kms : 35 jours.

- 1989 : Grande Synthe - Suwalki en prolongeant vers la Hongrie - 5532 Kms : 50 jours.

- 1990 : Grand Synthe - Cap Nord (Norvège) Finlande - Pologne - 7734 Kms : 58 jours.

- 1992 : Montréal (Québec) - Fairbanks (Alaska) - 6905 Kms :52 jours.

- 1993 : Buenos Aires (Argentine) - Ushuaïa - Général Conesa - 4228 Kms : 37 jours.

- 1995 : Australie - Tasmanie : Perth - Hobart - Sydney - 5661 Kms : 49 jours.

- 1997 :Mexico - USA - Vancouver (Canada) - 5217 Kms : 55 jours.

- 2002 : Japon - 2653 Kms : 31 jours.

- 2006 : Inde : New Delhi - Bharatpur - Sagar - Bénarès (Varanasi) - 1555 Kms : 20 jours.

- 2008 : Chine : Pékin - Shanghai - 1610 Kms : 19 jours.

- 2010 : Vietnam : Hanoï - Hô-Chi-Minh (Saigon) - 1545 Kms : 18 jours.

Recroquevillée dans ces 50 centimètres d’ombre, je réalise très mal que c’est bien moi qui me trouve ici, perdue sur une terre qui semble vouloir s’enflammer. Je fonds littéralement sur place. Il reste à peine une gorgée d’eau bouillante au fond de mon bidon. Soudain, les affres de la soif m’affolent. Je crains une déshydratation. J’ai peur de mourir de soif. Je ne sais pas si ce sont des minutes ou des heurs qui s’écoulent lentement.

Dans le silence profond, je perçois un bruit de moteur. Hâtivement, je prends mon bidon et je cours vers la route. C’est la police. Mais bon sang ! D’ou vient-elle ? Ils sont deux policiers à me regarder comme si je venais d’une autre planète. « Ben oui messieurs ! Je suis bien une femme... même si je n’en ai plus l’apparence ! ». De leur véhicule, ils regardent derrière moi, cherchant une autre personne -

«  Ne cherchez pas, je suis bien seule avec mon vélo ».Ils le constatent !

Ma parole, ils ne se rendent pas compte que je me transforme en mare, sur le point de s’assécher ! Tendant le bidon d’eau vers eux, je leur dis :

- please, water, I am soif (j’ai oublié comment se dit soif, en anglais).

Malheureusement, ils n’ont pas d’eau dans le véhicule. - « Madura pass, twenty », m’informe l’un d’eux avant de redémarrer. Je ne saisie pas très bien le mot twenty, twenteen, et, est-ce kilomètre ou miles ? Déçue, je réintègre mon coin d’ombre. Je me sens incapable de reprendre la route. Une longue réflexion me met au pied du mur : l’eau ne viendra pas à moi. A moi de la trouver...

-2012- 198 pages - Ouvrage limitée à 50 exemplaires.

Pour commander ce livre : chvalera59@gmail.com

Prix : 25 € + 3,50 € pour frais de port.

Livre lu et apprécié par le comité de lecture du blog


 

21:45 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Amériques, Asie, Canada, Europe, France, Inde | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

23/01/2013

Allard Hervé

cyclotourisme

                         Le tour de France d’un promeneur solitaire

Auteur : Hervé Allard

Il est des récits de voyage qui nous entraînent au bout du monde, qui nous font partager les aventures extraordinaires de leurs auteurs, tenant le lecteur que nous sommes dans le rôle de contemplateur, privilégié de pouvoir vivre par procuration de si merveilleux moments de vie. Rencontres avec les animaux sauvages d’Afrique, mal de l’altitude sur les hauteur andines, cache-cache avec les autorités pour pénétrer au Tibet sont devenus les antiennes du genre et seul le talent des voyageurs écrivains peut faire la différence dans la pléthore de sorties annuelles et permet au modeste sédentaire confortablement assis dans son fauteuil d’encore apprécier un nouveau texte sur des lieux qui finissent par lui être aussi familier que la place de la mairie de sa commune de résidence.

Et puis, il est des textes - beaucoup plus rares - dans lesquels le lecteur se retrouve réellement au bas de chez lui, dans des contextes habituels lui rappelant ses propres expériences, le renvoyant à des souvenirs qu’il croyait enfouis en lui du fait de leur apparente banalité : ainsi à Morteau le camping « Le cul de la lune », le plus petit port de France dans le Cotentin à Port Racine, Monsieur Hulot sur la plage de Saint-Marc-sur-Mer. Chacun se chargera de compléter la liste, selon sa géographie personnelle et l’étendue de son vécu voyageur.

 

 

cyclotourismeTel est ce récit d’Hervé Allard qui en 52 jours et 4767 Km, s’est offert un « tour de France » en cyclo-camping, en toute simplicité, sur sa bicyclette hors d’âge, loin de toute volonté de réussir un exploit sportif, loin de tout exotisme mais toujours très proche de son lecteur avec lequel il n’hésite pas à partager ses doutes (malade, faut-il abandonner ?), ses opinions sur la société actuelle ( l’injustice sociale omniprésente dans les rencontres avec ceux qu’Hervé appelle avec tendresse les « petites gens ») et ses souvenirs personnels (à six dans deux pièce et demis... mais nous étions heureux).

Un récit intimiste dans lequel le voyage est prétexte à se retrouver, à s’interroger, à se construire, un récit vélosophique qui nous montre un promeneur solitaire des plus attachant. « Ce sont les reflets fugaces de la vie qui l’environne qui viennent impressionner le randonneur ouvert au monde ».

                                                                        Jean-Yves Mounier

-2011- 148 pages - Autoédité - annickherve.allard@free.fr

Hervé Allard, 7 place Lionel Terray, 38100 Grenoble.

Prix : 12,00 € + 2,40 € de frais de port.


11:15 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans France | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

14/11/2012

Gasnier Daniel

cyclotourismeLe bonheur en pédalant

Auteur :  Daniel Gasnier

« Parce que rien ne va plus dans ma vie, perdu sur les routes d’île de France, d’Eure et Loir et de Bretagne, pour combattre l’ennui et la maladie, je pars seul avec la naïveté de celui qui ne sait pas où il va, mais qui sait ce qu’il cherche : une envie d’ailleurs et de défi. Au fil des pages, je souhaite vous amener à la découverte de mon Bonheur : au contact de la nature fait tantôt de joies, tantôt de galères et de la rencontres des autres... »

-2012- 227 pages - Éditions : http://www.thebookedition.com

Prix : 13,00 €

21:06 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans France | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

04/10/2012

Bernat harold

cyclotourismeL’œil du cyclo

- Critique de la raison motorisée -

Auteur : Harold Bernat

Ce qu’il faut prescrire aux amateurs de bagnole, aux érotomanes de grosses cylindrées, à toutes ces feignasses, c’est une bonne cure de cyclo, pourquoi pas sur les routes de Bretagne. Pourquoi la Bretagne ? Anthropologiquement parlant, par l’effet conjugué des masses nuageuses et des courants marins, la Bretagne est d’emblée sélective...

Oui, le cyclo, disons le vélo chargé d’une maison en toile, d’une lit en mousse et de quelque vivres, ça fait mal au cul. N’accusez pas trop vite la selle, mais plutôt la modernité dans son tout, aussi mollasse que ces canapés en faux cuir de Maison du monde . Faire du cyclo, c’est d’abord comprendre que le cul ça s’éduque, comme le reste. Et ne croyez pas trop vite le vendeur de shorts en mousse, de moule périnée et autres couches pour adultes consentants, le vélo ça fait mal au cul, très mal les premiers jours, encore plus mal les premières heurs.

Passées les toutes premières minutes d’extase, les premières sensations de liberté à la sortie du train dans un faux plat descendant, vient la première montée. C’est aussi l’occasion pour le cyclo (appelons désormais « cyclo » le bipède sans plumes qui pédale chargé sur des routes hostiles) de prendre réellement conscience de la pesanteur de sa charge et du sérieux de son effort. (extrait).

Harold Bernat est agrégé de philosophie et enseignant.

-2012- 38 pages - Éditions dasein  - R/diffusion - Strasbourg -

 http://r-diffusion.org  http://www.dasein.biz

Prix 8 € / 10 chf

Livres lu et apprécier par le comité de lecture du blog

21:11 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Anthologie - Traités-Essais-Biographies, France | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

24/06/2012

Onze jours en touraine

cyclotourismeOnze jours en touraine - 1896 -

Auteurs : Trois membres du cycle amateur versaillais et du Touring- club

Préface : Nous avons la conviction d’avoir fait un voyage charmant et l’espoir que cette brochure procurera à nos lecteurs quelques-unes des sensations agréables que nous avons éprouvée en face de ces châteaux merveilleux et au souvenir des faits historiques.

Nous devons nos remerciements à tous les propriétaire qui ont bien voulu nous permettre de visiter leurs châteaux, à MM. De Baroncelli et Joanne, dont les Guides nous ont donné des renseignements précieux et desquels nous sommes beaucoup servi pour la rédaction de cette brochure au point de vue des détails d’architecture et de l’énumération des curiosités à visiter dans les villes, et surtout au Touring-Club ( T.C.F.), sous les couleurs duquel nous avons voyagé.

Réimpression à l’identique - 50 pages - Édilivre : www.edilivre.com

Prix : 9 €


09:21 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans France | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

21/03/2012

Bobkowski Andrzej

cyclotourisme


En guerre et en paix

- Journal 1940 - 1944 -

(journal traduit du polonais par Laurence Dyèvre)

Auteur : Andrzej Bobkowski (1913 - 1961)

Il a passé presque tout sa vie en dehors de la Pologne. Il a vécu en France et ensuite au Guatemala.

Il est considéré comme un des plus grands écrivains polonais émigré même s’il n’est l’auteur que d’un seule livre “EN GUERRE ET EN PAIX“ publié par l’Institut Littéraire de Paris et de plusieurs essais dispersés dans les différents journaux.

Tout au long de sa vie il a écrit des lettres passionnants à ses amis et à sa famille dissipée dans le monde entier. Cette pistolographie forme maintenant une grande partie de son œuvre.

Même si les spécialistes distinguent toujours la vie d’auteur de son œuvre la vie de Bobkowski montre que c’est impossible “Il faut être subjectif dans cette terrible époque d’adoration d’un plat objectivisme“ ) il a écrit et il a vécu selon cette règle.

Ces dernières années le personnage de Andrzej Bobkowski et son œuvre revivent une renaissance. 26.000 personnes ont visité l’année dernière l’exposition à Varsovie qui lui était consacrée et intitulée « Voyou de la liberté ». Par deux fois la date de clôture de l’exposition a été repoussée.

Sur le réseau sont apparus plusieurs sites et blogues  dédicacés à l’écrivain.

Son livre, essais et lettres sont réédités à plusieurs reprises. Pour fêter quatre-vingt cinquième anniversaire d’écrivain, Varsovie à vécu un grand événement cyclistes, quelques milliers de personnes, appelés « Masse critique » ont monté sur des vélos et ont fait une promenade par les routes de Varsovie, tous pour rendre hommage à leur écrivain préféré.

Bobkowski est devenu l’écrivain aimé par des cyclistes.

Pour mémoriser le 70 ème anniversaire de l’envahissement de Paris par les Allemands nous voulons rappeler le nom d’Andrzej Bobkowski émigré polonais en France qui a écrit ce brillant journal entre 1940 et 1944.

Nous voulons regarder la France comme il l’a regardée durant les années d’occupation. Nous voulons rester émus comme lui face à la beauté de la France, avoir foi en ce pays qu’il a aimé mais qu’il n’a pas osé critiquer parfois sévèrement parfois tendrement. Bobkowski a bien vu les défauts des français, mais il a été aussi sévère vis a vis de ses compatriotes. Son livre décrit avec maestria ces difficiles années de guerre et d’occupation.

« En guerre et en paix » est une description de la France et des français durant la guerre. Pendant notre voyage nous allons rencontrer des gens - qui comme Bobkowski ont survécu à l’invasion de Paris, et qui ont ensuite vécu dans le pays occupé par les Allemands.

Nous voulons rencontrer aussi bien des français comme des polonais. Ce serait une leçon d’histoire mais aussi d’éloge et de passion.

1991- 612 pages - Les Éditions Noir sur Blanc. www.libella.fr

Vous pouvez aussi le commander : LIBRAIRIE POLONAISE - KSIEGARNIA POLSKA - 123 bld St Germain Paris 75006 - 01.43.26.04.42 librairie.polonaise@wanadoo.fr

 Prix : 30,49

Livre lu et apprécié par le comité de lecture du blog

19:51 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Anthologie - Traités-Essais-Biographies, France | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

07/12/2011

Robb Graham

cyclotourismeUne histoire buissonnière de la France

Auteur : Graham Robb

« Ce livre est le résultat de vingt-deux mille cinq cents kilomètres à vélo et quatre années en bibliothèque. Il décrit la vie des habitants de la France de la fin du XVIIe au début du XXe siècle. C’est le guide historique que j’aurais voulu lire lorsque je me suis lancé à la découverte de la France. »

Chaque été depuis vingt ans, Graham Robb, spécialiste de littérature et cycliste chevronné, parcourt avec son épouse les routes de France. De leurs pérégrinations est né ce livre extraordinaire, qui emmène le lecteur en promenade dans les chemins buissonniers de notre histoire : où l’on découvre le sort tragique de l’homme qui cartographia le premier, en 1740, le mont Gerbier-de-Jonc ; où l’on apprend l’issue cocasse de la bataille de Roquecézière, qui déchira en 1884 deux villages voisins de l’Aveyron ; où l’on s’étonne des déboire linguistiques de Racine, lequel eut toutes les peines du monde, lors d’un voyage en Provence en 1661, à se faire comprendre d’une servante valentinoise...

Au lecteur de se laisser guide par la plume savoureuse de cet explorateur venu d’outre-Manche : en remontant le cours de l’Histoire pour plonger au cœur de la France d’avant la centralisation, encore sauvage et indomptée, il découvrira un pays dont il ne soupçonnait pas l’existence...

 

Historien britannique, francophile averti et écrivain exquis, Graham Robb est l’auteur de plusieurs livre sur le XIXe siècle français. Son Histoire de Paris par ceux qui l’ont fait (Flammarion, 2010) a régalé des dizaines de milliers de lecteurs amoureux d’histoire et de littérature. Il a été distingué par la rédaction du magazine Lire comme « Meilleur Livre d’histoire de l’année ».

Traduit de l’anglais par Isabelle D. Taudière

-2007 Graham Robb- 2011- 574 pages - Éditions Flammarion, pour la traduction française-

Prix : 24 € 

14:52 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans France | Lien permanent | Commentaires (1) |  Imprimer

06/12/2011

Le Goff Christian

cyclotourismeDernières pédalées

Auteur : Christian Le Goff

Au commencement, l’homme s’ébroue dans l’étroite vallée de l’enfance. Puis il n’a de cesse de dégager ses horizons : voir le monde, voir du monde, en quête de quelque présumé accomplissement. Sa vie durant, il s’agite comme un hamster dans sa roue. Sa destinée est close, fermée sur elle-même, comme une roue de vélo. Tentative de démonstration par les existences dont il est question ici : Alfred jarry, Alain-Fournier, Victor Segalen et d’autres encore. Autant de destins, autant d’écrivains pédaleurs qui ont pratiqué la randonnée littéraire et l’écriture cycliste.

Christian Le Goff, né en 1956, sillonne les routes de France à vélo, depuis des années. Il a pris part à de grandes épreuves cyclotouristes comme Paris-Brest-Paris ou Bordeaux-Paris. Il a également écrit pour des revues de cyclotourisme et a été lauréat du Prix Charles Antonin.

2010 - 87 pages - Éditions Amalthée - 2 rue Crucy - 44005 Nantes Cedex 1

Prix : 11 €

10:28 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans France | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

02/11/2011

Coudret Bernard

 

cyclotourismeMon aventure intérieure

Un tour de France de 4.300 Km ou profit des enfants du Tibet

Auteur : Bernard coudret

Préface: Véronique Jannot 

Perdre son emploi à 55 ans peut vite prendre un tour désespéré aujourd’hui. C’est ce qui est arrivé à Bernard Coudret. Mais au lieu de subir cette situation et de sombrer, il a préféré se lancer un défi et entreprendre une aventure bien particulière : le tour de France à vélo. Et pour donner encore plus de sens à cela, et il a trouvé sa motivation à travers un engagement humanitaire : Rouler pour les enfants tibétains en exil, que « Graines d’Avenir » mon association, tente d’aider de son mieux en s’efforçant de trouver des parrains, des sponsors dans le but de leur offrir une éducation et un avenir... Ce livre est un formidable voyage dans tous les sens du terme, une aventure humaine infiniment touchante, simplement vécue et exprimée. Un voyage éprouvant certes physiquement, parfois douloureux, semé néanmoins de touches historiques qui nous éclaire sur le passé de nos beaux villages de France. Des lumières, des joies, des souffrances. De l’étonnement parfois au cours de certaines rencontres inattendues et essentielles à la poursuite de périple. Des cœurs gros comme ça qui ouvrent la porte de leur maison et vous offrent ce qu’ils ont en partage. Des personnes simplement qui répondent présent au moment où l’on ne s’y attend pas... et inversement. Des colère parfois à contenir, et des joies que l’on ne laisse exploser qu’à moitié mais que l’on oublie jamais, c’est tout ce qui fait le parcours d’une vie, et en l’occurrence de ce voyage

Merci à tous ceux qui ont adouci son voyage et montré leur solidarité et leur attachement au peuple tibétain. Je souhaite sincèrement que Bernard puisse renouveler cette expérience et défendre les causes qui lui tiennent à cœur.

Abandonnant tous mes droit d’auteur, je précise que les bénéfices des ventes de cet ouvrage seront reversés à l’association « Graines d’Avenir » présidé par l’actrice Véronique JANNOT.

-2011- 235 pages - Publié par Cyclespoir - Lotissement le Bellevue - 84500 - La Seyne sur Mer. www.cyclespoir.fr

Prix : 15 €

 

18:34 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans France | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer