Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05/07/2014

Le Potvin Michel

cyclotourismeNouvelles du 5e G.C.

Histoires de régiment de Chasseurs Cyclistes cantonnés au Château de Vincennes.

Auteur : Michel Le Potvin

De la vingtaine de nouvelles qui composent ce recueil, toutes ne sont pas en relation direct avec la pratique de la bicyclette au sein de ce fameux 5e Groupe Cycliste cantonné au château de Vincennes - la vie militaire et les relations humaines y  occupent une place non négligeable – mais celles qui y ont trait valent largement de placer ce livre parmi les témoignages, fort peu nombreux, sur le cyclisme militaire.  Qu'il s'agisse du difficile apprentissage sur bicyclette Gérard , des désagréments de devoir pédaler sur pignon fixe tout en portant sa baïonnette ou de sauter en voltige, le texte regorge d'anecdotes savoureuses qui en rendent la lecture fort plaisante.

Le ton est alerte, souvent moqueur et ironique mais toujours plein de tendresse pour ces chasseurs avec lesquels l'auteur a partagé de délicieux moments de vie mais aussi d'autres plus tragiques comme cette exécution capitale à la caponnière.

Les amateurs de vielles machines trouveront également leur plaisir à l'évocation de cette rencontre avec une cycliste chevauchant une bicyclette Thomann munie d'un dérailleur, ce que les solides gaillards du Groupe n'avaient encore jamais vu !

Ces nouvelles, destinées à l'origine à être publiées en 1960, le furent finalement grâce à la volonté de Michel, le fils et offrent un formidable éclairage sur ce qu'ont pu être ces groupes cyclistes en 1920, avant leur disparition.

      - Commentaires de  Jean-Yves Mounier.

-2013- 218 pages – LES ÉDITIONS DU NET – www.leseditionsdunet.com

22 rue Édouard Nieuport – 92150 Suresnes.

Prix : 13 € 

14:36 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Anthologie - Traités-Essais-Biographies, Histoire | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

03/07/2014

Zheutlin Peter

cyclotourismeAROUND THE WORLD ON TWO WHEELS

Annie Londonderry’s Extraordinary Ride

Auteur : Peter Zheutlin

« Peter Zheutlin’s thoroughly researched account wil make you wish you’d been around to catch a glimpse of the extraordinary woman as she went wheeling by. »

Bill Littlefield, National Public Radio’s Only a Game.

Until 1894 there were no female sport staes, no product endorsement deals, and no young mothers with the chutzpah to circle the globe on a bicycle.

Annie Londonderry changed all of that.

 

When Annie left Boston in june of that year, she was a brash young lady with a 42 pound bicycle, a revolver, a change of underwear, and a dream of freedom. She was also a feisty mother of three who had  become the center of what one newspaper called “one of the most novel wagers ever made“ : a high-stakes bet between two wealthy merchants that a woman could not ride around the world on a bicycle. The epic journey that followed took the connection between athletics and commercialism to dizzying new heights, and turned Annie Londonderry into a symbol of women’s equality.

A vastly entertaining blend of social history, high adventure, and maverick marketing. Atound World on Wheel sis an unforgettable portrait of courage, imagination, and tenacity.

“Annie was a remarkable woman and well worth getting to know.“

-Booklist

“A wonderful telling of one of the most intriguing, offbeat, and until now, lost chapters in the history of cycling.“

 

Un article sur Annie Londonderry dans “LE PETIT JOURNAL“ :

http://www.lepetitbraquet.fr/chron45_annie-cohen-kopchovsky.html

-2007- 260 pages – www.kensingtonbooks.com

Prix : U.S. $ 14.95 – CAN $ 17.95 

20:03 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Anthologie - Traités-Essais-Biographies, Histoire, Tour du MONDE | Lien permanent | Commentaires (1) |  Imprimer

03/06/2014

Franz Renate

 

Renate Franz.jpgDer vergessene Weltmeister

Das rätselhafte Schicksal des Radrennfahrers Albert Richter

Auteur : Renate Franz

 Albert Richter ist ein hoch begabter Sprinter, ein talentvoller Rennfahrer, dem der deutsche Radrennsport schon jetzt für alle Zeiten einen Ehrenplatz neben seinen erfolgreichen Größen einräumen muss“, schrieb „Der Deutsche Radfahrer“ über einen jungen Mann, der im September 1932 in Rom sensationell Amateur-Weltmeister im Sprint geworden war, noch zahlreiche internationale Medaillen und Bahnklassiker gewann und zu den populärsten Sportlern seiner Generation gehörte. Doch nur wenige Jahre später hieß es in derselben Verbandszeitschrift voller Häme über Albert Richter: „Sein Name ist für alle Zeit in unseren Reihen gelöscht.“

Mit seinem Mut und seiner Geradlinigkeit war Albert Richter bei den Machthabern und Sportfunktionären des Dritten Reiches in Ungnade gefallen. Er stand der nationalsozialistischen Ideologie kritisch gegenüber, verweigerte mehrfach das Tragen von Hakenkreuztrikots und hielt an seinem jüdischen Manager Ernst Berliner fest. Im Jahre 1940 kam Albert Richter im Gefängnis von Lörrach unter mysteriösen Umständen ums Leben. Mit großer Wahrscheinlichkeit wurde er von der Gestapo ermordet.

Der Journalistin Renate Franz ist es dank aufwändiger, akribischer Recherchen und zahlreicher Interviews mit Zeitzeugen gelungen, Licht in das Dunkel zu bringen. Ihre Dokumentation „Der vergessene Weltmeister“ rollt das Leben eines ungewöhnlichen Menschen und Sportlers auf und beleuchtet die Umstände seines Todes neu. Viele entlarvende Einblicke in die Geschichte des Radsports und der Stadt Köln in der NS-Zeit machen dieses neu aufgelegte Buch, das sich oft wie ein Krimi liest, zur Pflichtlektüre.

2007- 192 pages Éditions COVADONGA

Prix : 14.80 €

Commentaire de Jean-Pierre Nedelec                

Tandis que le cyclisme professionnel a été souillé, ces dernières décennies, par de bien sales affaires, il est bon d'honorer la mémoire du grand champion que fut le coureur allemand Albert Richter, dans les années 30. Dans le livre consacré à son père, le champion breton Fañch Favé, Yves Favé rappelle que champion de vitesse amateur, vainqueur du Grand Prix de Paris à 20 ans, et sept fois champion d'Allemagne de vitesse de 1932 à 1939, Albert Richter fut aussi un résistant de la première heure à la déferlante nazie, puisqu'il refusa obstinément de tendre le bras, à la manière hitlérienne, lors de ses nombreuses et prestigieuses victoires, de porter un maillot à croix gammée, et de se séparer de son entraîneur, Ernst Berliner, au prétexte qu'il était juif.

Prudent du fait de la popularité de Richter, l'état nazi finit pourtant par l'arrêter en 1940, et il fut « suicidé »trois jours plus tard par la Gestapo.

Le vélodrome de Cologne porte son nom, et Yves Favé a entrepris des démarches pour que le vélodrome de Lesneven, dédié à son père, puisse lui être jumelé, car les deux hommes s'estimaient et coururent bien des fois ensemble, en particulier sur le vélodrome de Brest.

Espérons que très bientôt, un cyclo-germaniste ait la bonne idée de traduire Albert Richter : der vergessene Weltmeister.

Voir son palmarès sur Le petit braquet.
 

À lire aussi :

Fañch Favé, la coqueluche de Brest Kerabécam, de Yves Favé et Daniel Kerh, éditions Locus Solus

 Partir, c'est crevir un pneu, de Jean-Pierre Nedelec, éditions Gros Textes (disponible chez l'auteur).

 

Claude Marthaler vient de nous faire parvenir (02/03/17) un article sur ce grand champion, en attendant l'édition française de ce livre.

20:27 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Anthologie - Traités-Essais-Biographies, Écologie-Politique-Économie, Histoire | Lien permanent | Commentaires (3) |  Imprimer

17/04/2014

Vieren Jipe

cyclotourismeL’incroyable histoire du vélo

Auteur : Jipe Vieren

Quelques historiens peu sérieux, Victor Hugo, Augustin Thierry, Robert Chapatte, ont pu parler de la bicyclette en termes non scientifiques.

Jipe Vieren, authentique champion du véhicule, ami d’Eddy Merckx entre autres, démontre rationnellement que le biclou date du paléolithique supérieur, et que sans lui on ne comprendrait ni l’histoire de Charles VII ni celle de Napoléon.

-2014- 122 pages – Éditions : Le Panier d’Orties.

jipevieren@hotmail.com

Prix : 12 € + 2 € de frais d’envoi.

21:45 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Anthologie - Traités-Essais-Biographies, Histoire | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

14/04/2014

Garnavault Céline / Hamonic Yann

cyclotourismeLes petites Reines de Bordeaux

Auteurs : Céline Garnavault – Yann Hamonic

Il fut un temps où la voiture dominait sans partage les artères bordelaises. Ces dernières années, Bordeaux a fait sa révolution des moyens de transport. Le tram est de retour, le piéton se réapproprie l’espace et un nombre grandissant de personnages s’invitent sur les pavés de Bordeaux, juchés en équilibre, le nez au vent : les cyclistes.

Certains ressortent leurs vielles « petites reines », d’autres investissent dans des engins plus modernes. Tous s’approprient le bitume bordelais à leur manière. Car, plus qu’un simple moyen de locomotion, le vélo modifie notre rapport à la ville et nous éveille à des découvertes parfois inattendues.

Yann Hamonic croise tous les jours ces anciens et nouveaux urbains. Il a figé ces instants vélocipédiques dans de superbes illustrations à la fois drôles et poétiques qui tracent, tout en finesse le portrait d’un Bordeaux en roue libre.

Céline Garnavault a complété les images par des nouvelles contant des histoires vécues, possibles et à venir, moments intimes pris sur le vif.

« Les petites Reines de Bordeaux » est un ouvrage où chacun et chacune pourront se retrouver et peut-être se reconnaître. Un livre qui vous permettra aussi d’apprécier le talent d’illustrateur de Yann Hamonic et d’écriture de Céline Garnavault, deux auteurs bordelais qui méritent que l’on pose son vélo pour mieux les apprécier.

-2010- 80 pages – Éditeur Sangam édition –

Prix : 14,50 €

 

09:45 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Anthologie - Traités-Essais-Biographies, Écologie-Politique-Économie | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

13/04/2014

Ejnès Gérard

cyclotourismeIl m’a sucé la roue.

Dictionnaire absurde du cyclisme

Auteur : Gérard Ejnès

Situation désespérante d’un coureur isolé entre les échappés et le peloton, et qui a de moins en moins la frite : Syn. Mouliner dans la purée, végétalien, dépressif, ridicule, idiot de tous les villages qu’il traverse.

 -2012- 168 pages – Éditions Prolongation.

Prix : 12 €

 

12:01 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Anthologie - Traités-Essais-Biographies | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

Eben Weiss

cyclotourismeBIKE SNOB – Chroniques d’un fou du vélo.

Auteur : Eben Weiss

Vous voulez tout savoir sur le monde du vélo, ses inconditionnels, ses codes et ses histoires ? Voici le livre fait pour vous ! A travers trois chapitres, Eben Weiss pose les bases et parle, sur un ton décalé, de ce qui fait le cyclisme. Bourré d’humour, ce livre vous enchantera et deviendra vite indispensable à tout aficionado, ou en passe de le devenir !

-2013- 224 pages – Éditions Marabout – Collection quotidienne.

Prix : 12, 50 €

 

11:29 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Anthologie - Traités-Essais-Biographies | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

12/04/2014

Chambaz Bernard

cyclotourismePetite philosophie du vélo

Auteur : Bernard Chambaz

« Monsieur Jourdain ne faisait pas de vélo ni même de bicyclette. Et quand il faisait de la prose, c’était sans le savoir. Il avait un maître de philosophie qui lui enseignait le b.a. – ba plutôt que le brouillamini des météores et des concepts. Par intuition, j’ai toujours pensé que le cycliste faisait de la philosophie sans forcément le savoir. À quoi pensez-vous tout ce temps ? La question m’a souvent été posée à l’occasion de mes Grands Tours de trois semaines à vélo. À chaque fois, la même réponse m’est venue : à tout et à rien ! Ce qui ne serait sans doute pas la plus mauvaise approche de la philosophie. »

écrivains cyclistes, Bernard Chambaz allie dans cet essai souplesse des mots et ressort de la pédale. Mouvement, espace, durée, effort : tous les amateurs, passionnés, fous de vélo, trouveront au fil des réflexions de l’auteur de quoi réfléchir à leur tour sur des notions pour eux bien concrètes. Car détrompons-nous : le vélo n’est pas détaché des idées ! De concept en concept, convoquant avec espièglerie les plus grands philosophes, Heidegger, Kant, Spinoza ou encore Husserl, Bernard Chambaz dévoile une autre facette du vélo : celle d’un objet qui prolonge être et nous donne à penser.

-2014- Éditions Flammarion-

Prix : 6 € 

17:16 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Anthologie - Traités-Essais-Biographies | Lien permanent | Commentaires (1) |  Imprimer

11/04/2014

Tronchet Didier

cyclotourismePetit traité de vélosophie

 Auteur : Didier Tronchet

Et si le vélo était avant tout un moyen de déplacement intérieur ? Une formidable occasion de redécouvrir la ville, mais aussi soi-même... A travers une foule d’anecdotes savoureuses, d’envolées théoriques implacables et volontiers cocasses, sans oublier quelques bouffées d’indignation pamphlétaires contre la barbarie automobile, ce Traité de vélosophie démontre, par l’humour, que le vélo est un outil libérateur de la pensée. Sur un ton léger, mais percutant, l’auteur propose une manière inédite de penser la ville de demain, une ville enfin redevenue humaine après s’être vouée au totalitarisme motorisé. Aussi, quand vous verrez passer un cycliste, ne vous fiez pas à son allure inoffensive. A sa façon en train de changer le monde...

-2014- 135 pages –Éditions Plon.

Prix : 12 €

 

09:32 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Anthologie - Traités-Essais-Biographies, Écologie-Politique-Économie | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

09/04/2014

Brochet Régis

cyclotourisme1893 En bicyclette au bocage vendéen

Préface de Jean-Yves Mounier

Auteur : Régis Brochet

« Sous ce sombre Bocage de la Vendée, on rencontre à chaque pas une foule de paysages délicieux, de vues pittoresques et variées, de cascades fraîches et limpides ; rien n’y manque, pas même les ruines ; la plupart, il est vrai, tristes vestiges des discordes civiles, mais qui, pour n’être pas antiques, n’en rappellent pas moins de grands et impérissables souvenirs.

Pour parcourir avec fruit et comme il le mérite ce Bocage aux aspects si romantiques, il est indispensable d’user d’un mode de locomotion pratique avant tout, autant qu’agréable.

Il est une sorte de véhicule aujourd’hui fort en honneur, qui semble assez bien répondre à ces deux conditions : je veux parler de ce petit cheval d’acier, qu’en des termes moins recherchés on nomme la Reine-Bicyclette.

On peut ainsi prendre le chemin le plus pittoresque ; c’est quelquefois le plus long, mais c’est du moins celui qui plaît le mieux. On va plus lentement peut-être, mais on se promène en voyageur intelligent... »

Écrit en 1893, à la fois poétique et érudit, ce récit de voyage témoigne des richesses d’une région de Vendée mal connue. Aujourd’hui, il est le guide idéal du vacancier vélomane qui voudrait, dans les roues de l’auteur, un mois d’été, explorer le Bocage du XXIe siècle.

C’est ce qu’a fait le préfacier, Jean-Yves Mounier qui, en fin de volume, rapporte ses impressions de voyage dans les roues de Régis Brochet.

-2014- 90 pages – Artisans-Voyageurs Éditeurs –

www.artisans-voyageurs.com

Prix : 14 €

 

19:06 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Anthologie - Traités-Essais-Biographies, France | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

06/04/2014

Henry Christelle

cyclotourismeLa Belle Époque du Vélo Finistèrien

Auteur : Christelle Henry

Chaque semaine, des courses cyclistes sont disputées dans le Finistère. L’engouement pour ce sport est très fort dans le département. Depuis l’apparition du vélocipède, les finistériens se sont pris de passion pour cette machine. Elle fut d’abord l’objet de promenades. Puis le sens de la compétition prit le dessus. Un peu partout, des courses essaimèrent pour la plus grande joie du public. Les places ou champs de foire furent investis par ces drôles de fous de la pédale. Toujours à la recherche de plus de vitesse, les compétiteurs se réunirent dans les vélodromes et sur les routes, mordant la poussière. Mais qu’importe... Cette historiette (issue de mon mémoire de DEA) raconte la préhistoire du cyclisme dans le Finistère.

-2014- 124 pages – www.thebookedition.com

Prix : 12 €

 

20:31 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Anthologie - Traités-Essais-Biographies, Histoire | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

03/04/2014

Baudry de Saunier

cyclotourismeCYCLISME. THEORIQUE ET PRATIQUE

Auteur : Baudry de Saunier

Le vélocipède était autrefois pour beaucoup de gens une forme ingénieuse de la gymnastique, un passe-temps réservé, il faut l’avouer, à la partie débraillée de la société. Le cyclisme est aujourd’hui pour tout le monde un mode de locomotion nouveau, des plus sérieux et des plus économiques, bientôt un instrument de la révolution des rapports sociaux, analogue à celui des chemins de fer et des transatlantiques.

-1898- 588 pages – format 21 X 15 cm – Fac-similé. Maison d’Édition Maxtor.

Prix :41,00 €

21:04 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Anthologie - Traités-Essais-Biographies, Histoire | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

20/03/2014

Daryl Philippe

cyclotourismeLa Vélocipédie pour tous par un vétéran

Auteur : Philippe Daryl

Jean-François Paschal Grousset, né le 7 avril 1844 à Corte, et décédé le 9 avril 1909 à Paris, fut un journaliste, un homme politique et un écrivain de la seconde partie du 19e siècle. Il est également connu sous le pseudonyme Philippe Daryl.

La Vélocipédie pour tous, par un Vétéran, est le premier ouvrage paru qui, par son caractère essentiellement pratique, soit en état d’initier le public à ce qu’il lui est nécessaire de savoir. Clarté, méthode, précision : telles sont les qualités maitresses de ce volume, où se révèlent à chaque pas la compétence de l’auteur et sa connaissance approfondie du sujet.

Le bicycle, la bicyclette, le tricycle sont successivement étudié dans leurs débuts, leurs transformations et leur avenir.

(ouvrage de référence – Librairie – imprimeries réunies, paris – 1892.)

-2014- 291 pages http://www.lulu.com/shop/

Prix : 21,80 € 

21:07 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Anthologie - Traités-Essais-Biographies | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

Razemon Olivier

cyclotourismeLe Pouvoir de la pédale

Comment le vélo transforme nos sociétés cabossées

Auteur : Olivier Razemon

Le vélo est un moyen de transport rapide, fiable, bon marché, sain, peu consommateur d’espace, économe en énergie et non polluant. Pour les distances comprises entre 500 mètres et 10 kilomètres. Il constitue souvent le mode de déplacement le plus efficace, le plus bénéfique pour la société et aussi le plus agréable. De nombreux usagers, ainsi que certains décideurs semblent avoir pris conscience de ces atouts innombrables. Mais lorsqu’on présente la bicyclette comme un moyen de transport amené à se développer, on assiste à une levée de boucliers : le vélo devient soudain « véhicule du pauvre », « instrument difficile à manier » ou « talisman écologique pour bourgeois rêveur ». Avec cet essai « poil à gratter », Olivier Razemon bat en brèche les idées reçues qui empêchent encore l’essor du vélo et livre un vibrant plaidoyer pour une transition cyclable.

-2014- 192 pages – Édition : Rue de l’échiquier – Collection Les petits ruisseaux – 40 rue Échiquier – 75010 Paris – Site : http://www.ruedelechiquier.net

Prix : 15 € 

 

18:41 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Anthologie - Traités-Essais-Biographies | Lien permanent | Commentaires (2) |  Imprimer

18/03/2014

Seray Jacques

cyclotourisme

                                             DEUX ROUES

                    Le merveilleuse histoire d’une machine nommée vélo

 

Auteur : Jacques Seray

Alors que l’histoire de la compétition cycliste se voit abondamment traitée, celle, spécifique de l’outil qui y concourt, le vélo, est plutôt négligée. Ce livre vient y remédier.

Initialement paru aux Éditions du Rouergue sous le même titre et considéré comme l’ouvrage de référence, il était épuisé depuis fort longtemps.

Son auteur, Jacques Seray, en profite pour l’actualiser, l’enrichissant en cette occasion de ses dernières trouvailles et d’une nouvelle iconographie.

-2013- Autoédition : Jacques Seray – 8, allée de Normandie – 78140 Vélizy.

Courriel : jacques.seray@orange.fr

Prix : 37 € 

22:45 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Anthologie - Traités-Essais-Biographies, Histoire | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

13/02/2014

rocquigny Virginie et Conan Carole

cyclotourismeSUR LES PAS DE JEANNE

D’après le manuscrit original de Jeanne Loiselet et les photos d’Henri Loiselet.

Textes : Virginie de Rocquigny

Gouaches, croquis et linogravures : Carole Conan

Avant-propos

Quand tout à commencé, nous n’avions entre les mains qu’un document polycopié tapé en minuscules caractères et intitulé « souvenir des jours heureux », confié par ma belle-famille.

Nous avons découvert dans ce manuscrit les récits d’une jeune femme de 35 ans. Elle s’appelle Jeanne. Elle a pris la plume en 1908 pour raconter ses virées à bicyclette dans les alentours de Brest avec son mari, Henri. Dans ces pages, il y a la fraîcheur des petits matins et le goût des premières cerises, le clapotis de la rade et l’odeur âcre du goémon.

cyclotourismeDans ces pages, il y a aussi l’absence et la douleur, l’être aimé perdu à qui l’on redonne vie par l’écriture. Henri, son mari, est mort trop vite et trop tôt en septembre 1908, à 41 ans, juste après voir arpenté avec sa femme les chemins de Bretagne. Jeanne choisit d’écrire quelques mois plus tard pour se remémorer ces derniers instants heureux avec celui qu’elle aimait depuis leur rencontre à Dijon, en 1896.

                                          ------------------------------------

 

J’ai beau tourner la question dans tous les sens depuis plusieurs jours, je ne sais toujours pas ce que j’aime le plus dans ce petit livre ? Sont-ce les pages de gauche sur lesquelles Jeanne, jeune femme de 35 ans, raconte en 1908 ses balades à bicyclette autour de Brest avec son mari Henri ? Ces narration, rédigées juste après la mort du mari bien-aimé, sont remplies d’un charme et d’une poésie discrète, témoignage d’une époque révolue mais aussi déclaration d’amour à la Petite Reine et nostalgie d’un temps révolu au cours duquel Jeanne partageait cet amour avec Henri. Sont-ce les pages de droite sur lesquelles Carole, l’illustratrice et Virginie, la narratrice, nous racontent les mêmes balades effectuées plus de 100 ans après, voyage géographique sur les chemins de traverse mais aussi voyage mémoriel dans les roues de cette femme dont les écrits ont tellement bouleversé nos deux contemporaines ? Sont-ce les photographies d’époque prise par Henri qui ajoutent encore au charme du récit – la découverte du portrait de Jeanne en 1903 est des plus émouvante – et confèrent d’office à l’ouvrage un indéniable intérêt historique ? Sont-ce les gouaches, croquis et linogravures de Carole qui savent traduire à merveille ce que ressentent les deux jeunes femmes lors de leurs balades cyclistes et apportent au livre un incontestable plus artistique, La vue, la lecture et les illustrations, le toucher, le grain de la couverture et le grammage des feuilles, l’odorat, tout le recueil sent bon la Bretagne et la mer, le goût, Jeanne est gourmande et ses balades sont propices à cueillette et dégustation, l’ouïe enfin, le bruit des vagues, le chant des mouettes, tous les sens sont convoqués ici pour rendre « Sur les pas de Jeanne » exceptionnel. Alors quelle importance de savoir ce qui m’a le plus séduit ? Il est clair maintenant que c’est la conjugaison de tous ces éléments qui rend ce livre si attachant et rempli d’une sensibilité rare. Très chaudement recommandé !

                                                                Jean-Yves Mounier

 

-2013- 93 pages – Atelier de Bento, 39 rue de la République – 29200 Brest.

 http://www.surlespasdejeanne.wordpress.com

Prix : 16,50 € 

Livre lu et apprécié par le comité de lecture du blog

10:33 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Anthologie - Traités-Essais-Biographies, Autobiographique, Bretagne, France | Lien permanent | Commentaires (1) |  Imprimer

brochier Myriam, Carpentier Ligéa, Lombardot Carole.

                                                                        Fenêtre ouverte sur l’Europecyclotourisme

QUELLE PÉRENNITÉ POUR NOTRE AGRICULTURE

Auteures : Myriam Brochier, Ligéa Carpentier, Carole Lombardot .

L’agriculture, socle de développement des sociétés humaines, est aujourd’hui à un tournant de son histoire. Elle doit d’adapter à une combinaison de contraintes de plus en plus nombreuses (concurrence sur le foncier, concurrence de marché entre régions européennes...) dans un contexte où les attentes évoluent.

Par ailleurs, la PAC (Politique agricole commune) est en mutation à l’élargissement de l’Union européenne, aux évolutions du marché mondial et aux enjeux environnementaux.

Dans ce contexte mouvant, il est légitime de s’interroger sur ce que sont aujourd’hui « les agricultures vécues » au sein de cette diversité de pays en Europe.

Fortes de ces constats, les auteures, trois jeunes ingénieures en agriculture, ont organisé puis réalisé à vélo un périple à travers vingt-cinq pays de l’UE pour aller à la rencontre des agriculteurs. D’octobres 2010 à mai 2012, elles ont sillonné les routes d’Italie, de Grèce, de Roumanie, de Pologne, d’Allemagne...,

Elles ont partagé leur quotidien avec ces hommes et ces femmes et nous retranscrivent ici ce qu’elles ont vu, entendu, gouté... Cet ouvrage, riche en témoignages divers, nous permet d’acquérir une connaissance systémique des agricultures européennes avec leur organisation et leur dynamique, mais aussi d’esquisser quelques pistes d’évolutions possibles.

cyclotourisme

Myriam Brochier, Ligéa Carpentier, Carole Lombardot sont ingénieures en agriculture dans les spécialisations différentes (agriculture, environnement – agriculture, territoire et développement – productions végétales).

La genèse de ce projet, baptisé Trait d’Union, et les péripéties du voyage sont consultables sur leur blog, toujours accessible en ligne à l’adresse suivante :       http://traidunioncheminsagricoles.over-blog.com

-2013- 103 pages – format : 17 X 24 cm – Éducagri éditions – 26, bd Docteur Petitjean – BP 87 999 – 21079 Dijon Cedex – www.editions.educagri.fr

Prix : 16 €

 

Livre lu et apprécié par le comité de lecture du blog 

09:56 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Anthologie - Traités-Essais-Biographies, Écologie-Politique-Économie, Europe | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

Thiesset Pierre

cyclotourismeLes bienfaits de la Vélocipédie

- ANTHOLOGIE -

Florilège établi par Pierre Thiesset

Graphisme : Quentin Thomasset

Quand le vélocipède est apparu et s’est répandu en pleine révolution industrielle,il a dû affronter une vive opposition. Ce symbole de la vitesse et de la modernité était accusé de créer d’innombrables accidents, de malmener les organismes, de dévergonder les femmes, de nuire aux professions du cheval... Face à un tel déluge de « vélophobie », les propagandistes de la petite reine ont pris la plume pour vanter les bienfaits de la vélocipédie et faire accepter ces merveilleux fous roulant sur leurs drôles de machines.

Cette ANTHOLOGIE regroupe des articles de journaux, des extraits d’ouvrages et une quarantaine de dessins publiés entre la fin des années 1860 et le début du XXe siècle. Les divers auteurs (journalistes, coureurs cyclistes, médecins, scientifiques, historiens, juristes, voyageurs...) exaltent la liberté offerte par le vélo, les joies intemporelles éprouvée derrière le guidon, les vertus médicales de cet exercice, les perspectives sociales et économiques ouvertes par cet accélérateur du mouvement ; il enseignent comment dompter l’engin, éviter ses ennemis, s’entraîner à la compétition ou vagabonder sur les chemins des écoliers. Condensé inédit des écrits précurseurs consacrés au vélo, ce livre volontiers comique apporte aussi un témoignage historique sur les mœurs de la Belle Époque, la résistance à la technique et les bouleversements sociétaux engendrés par la vitesse individuelle.

-2013- 254 pages - Éditions Le Pas de côté - 27 rue Riparia - 18100 Vierzon -

Tél. : 02.36.55.51.51 -

Lepasdecote.@gmail.com  -  www.lepasdecote.fr .

Diffusion-distribution Pollen : www.pollen-diffusion.com

Prix : 16 €

Livre lu et apprécié par le comité de lecture du blog 

 

09:24 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Anthologie - Traités-Essais-Biographies | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

08/02/2014

Matéo Pépito et Fournioux Marion

cyclotourismeSans les mains et en danseuse

Auteur : Pépito Maréo

Illustrations : Marion Fournioux

Sans les mains et en danseuse, à l’origine, c’est un spectacle de Pépito Matéo. Un de ces spectacles absolument déjanté et délicieusement foutraque...

Le personnage s’enfuit un jour de chez lui après avoir causé un scandale lors d’un repas de famille. Il empile toutes ces affaires sur un vélo de facteur acheté aux enchères à Troie et il prend la poudre d’escampette, poursuivi par sa mère, le Général de Galle, un renard et une poignée de chasseurs français entre autres... Au cours de son voyage il rencontre beaucoup d’obstacles, certaines personnes l’aident, d’autres lui font perdre du temps, mais toutes lui font comprendre des choses importantes sur lui-même . Quand il arrive à destination, il n’est plus le même homme...

Pépito Matéo s’est inspiré de sa propre histoire pour imaginer ce scénario, ce qui confère à l’histoire un caractère vaguement autobiographique .

Cet album illustré par Marion Fournioux et mis en page par Sophie Tiers en est une adaptation, sous forme d’album jeunesse... destiné aux adultes ! aussi...

-2013- Les Éditions Winioux- Le Couderc – 48190 Le Bleymard.

http://editionswinioux.com/-Sans-les-mains-et-en-danseuse-

Prix : 15 € + 2 € de frais de p

13:03 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Anthologie - Traités-Essais-Biographies, Illustrations, Jeunesse, Romans, Spectacle | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

22/01/2014

Moës Julien

cyclotourismeDES AILES POUR L’ÉTERNITÉ

2. CHAMPION CYCLISTE DE L’ART NOUVEAU

UN LIÈGEOIS : le troisième homme du Tour de France ?

Auteur : Julien Moës

Après « 1. Les Pianistes du fleuve », l’auteur poursuit le récit « Des ailes pour l’éternité » consacré à une famille liégeoise très présente dans la vie culturelle liégeoise, principalement musicale et médiatique, et dont l’un des siens, Charles Van den Born, eut aussi une vie exceptionnelle. Ce liégeois, le premier aviateur à avoir volé en 1910 et 1911 dans le ciel d’Asie, successivement à Saigon, Bangkok, Hong Kong, Canton et Shanghai, fut aussi pendant une dizaine d’années, de 1895 à 1910, un grand champion cycliste sur piste. Dans cette deuxième partie, l’auteur raconte la carrière de cette personnalité qui fut aussi un ami et compagnon de route de celui qui eut l’idée du Tour de France : le journaliste Géo Lefèvre. Un Liégeois fut-il le Troisième Homme du Tour de France ?

Julien Moës, né à Geer, le 5 septembre 1948, fut successivement journaliste professionnel, secrétaire de rédaction, puis chef du Service communication de la Province de Liège et collaborateur des Services Agricoles. Administrateur de la Société des lecteurs du journal « Le Monde » auquel il collabora, l’auteur a décidé de se réinvestir dans son premier métier en menant une longue enquête pour réunir les éléments permettant de retracer la vie d’un concitoyen hors norme.

-2013- 172 pages http://www.cefal.com

Prix : 20 €

 

08:40 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Anthologie - Traités-Essais-Biographies, Écologie-Politique-Économie, Histoire | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

Tissot Max

cyclotourismeL’ABC du vélo

Max Tissot, passionné de vélo depuis plus de 35 ans, nous transmet ses expériences cyclistes et son savoir-faire en la matière. Cet ouvrage à la fois technique et pédagogique, est un véritable manuel à l’usage de ceux qui veulent envisager le vélo comme un mode de déplacement doux, dans un monde préoccupé par les questions environnementales.

C’est la première publication de l’auteur. Au terme de sa  vie professionnelle dans une grande entreprise publique, Max Tissot s’est investi de façon active dans la vie associative. Artiste peintre aquarelliste, il s’inspire des paysages de son terroir d’adoption, principalement en Alsace, dans les Vosges et en Forêt Noire. Cycliste à la campagne, il est aussi devenu cycliste à la ville, partisan de la nécessité de s’adapter aux nouveaux modes de déplacements doux. L’auteur en est convaincu : le vélo est promis à un bel avenir !

-2011- 132 pages – Éditions Edilivre -  http://www.edilivre.com

Prix : 14,50 € 

08:36 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Anthologie - Traités-Essais-Biographies, Écologie-Politique-Économie, sociologie | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

19/01/2014

Hervé Le Cahain

 

cyclotourisme

                                                 1883 - 2013

                130 ans de récits de voyages et de randonnées à bicyclette

 Bibliographie réalisée par HERVÉ LE CAHAIN

L’histoire de la publication de ces ouvrages, peut se découper en 4 périodes :

1ère période : 1883 - 1912 : Les précurseurs.

Les voyageurs viennent d’un milieu aisé : médecin, journaliste, professeur. Il faut d’une part, pouvoir prendre des congés et d’autre part, acheter le vélo qui coûte cher.

L’on voyage surtout en France et pays limitrophes, l’hébergement se faisant à l’hôtel.

Le voyage du lieutenant Guyot “De Montélimar à Constantinople par mer et retour à bicyclette“ est un des premiers voyages internationaux de l’époque, à bicyclette.

2ème période : 1922 - 1947 : Les passionnés, les aventuriers.

Les récits publiés correspondent à des voyages effectués avant la seconde guerre mondiale par des cyclistes pratiquant dans leur majorité le cyclo-camping.

Il est surprenant qu’avec l’avènement des congés payés en 1936, il n’y ai pas eu de publication d’ouvrages.

A noter : un voyage historique en cyclo-camping à travers la France durant l’été 1940, par le polonais Andrzej Bobkowski, raconté dans son livre “En guerre et en paix“ journal 1940-1944 Éditions Noir sur Blanc 1991. www.institutpolonais.fr/event/183

3ème période : 1947 - 1980 : Les marginaux.

Cette période correspond au développement de la voiture. On délaisse la bicyclette pour l’automobile.

1950 : année de publication du récit de voyage le plus connu : Lionel Brans “Seul à bicyclette de Paris à Saïgon“ (ma première lecture de voyage à vélo à la bibliothèque municipale de La Rochelle en 1971).

Des noms de grands voyageurs restent dans la mémoire : Jean-Pierre Vuillomenet, Jean-François Bernies, Joël Lodé, Alain Guigny, Albert Leblanc.

Seulement une à deux publications de récits par an ou tous les deux ans, nous sommes loin des 30 à 40 publication annuelles de maintenant.

4ème période : 1980 à nos jours : La (re) découverte.

Le voyage à bicyclette correspond, bien souvent, à une coupure dans un monde de consommation, beaucoup plus de publications que dans les trois autres périodes, il y a un besoin de raconter par écrit son voyage.

Bernard Magnouloux, la famille Hervé, Pierre et Suzanne Boj, Claude Marthaler, Julien Leblay sont ces voyageurs à vélo bien connus de la fin du XXème et début XXIème siècle.

     Hervé Le Cahain - herve.le-cahain@wanadoo.fr

Prix : 6 € frais de port compris                                                                        

  

23:13 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Anthologie - Traités-Essais-Biographies | Lien permanent | Commentaires (1) |  Imprimer

16/01/2014

Jaccon Gilbert

 cyclotourismeHELLO NESSIE !

     DIAGONALE EUROPÉENNE DE BREST À INVERNESS, et retour

Auteur : Gilbert Jaccon

Ce récit raconte les aventures de deux cyclistes sexagénaires, Francis et Gilbert, surnommés l’aveugle et le Paralytique par autodérision, survenues en juin 2003 lors d’un voyage à bicyclette de Brest à Inverness dans le nord de l’Écosse, aller et retour par deux itinéraires totalement différents. soit près de 2500 Km en complète autonomie et en 12 étapes. Ce récit est le quatrième et dernier volet de la saga de ces deux aventuriers, débutée en 1997 par une Grande Boucle autour de l’Hexagone et suivi en 200 par une Grande Diagonale d’Europe de Vienne en Autriche à Lisbonne au Portugal (À chacun son Cap Horn !) et en 2002 par une autre Diagonale d’Europe de Copenhague au Danemark à Malaga au sud de l’Espagne avec un passage au Pico de Veleta à 3395 mètres d’altitude dans la Sierra Nevada...

-2014- 218 pages (Seconde édition) http://www.lulu.com

Prix : 12 €

21:31 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Anthologie - Traités-Essais-Biographies, Europe | Lien permanent | Commentaires (1) |  Imprimer

10/01/2014

Michaud Véronique

cyclotourismeÀ vélo, vite !

Auteur : Véronique Michaud

Le vélo s’invite de plus en plus dans notre quotidien. Quel que soit son usage, ludique ou utilitaire, son retour en force est bien plus que le succès d’un mode de déplacement ou d’une mode éphémère : c’est un mouvement de fond. Avec le vélo, nous changeons de modèle de mobilité et de modèle de société. Dans un style clair et sans concession, Véronique Michaud révèle toute la puissance du vélo pour aborder les nouveaux défis du XX1e siècle, et donne les clés pour créer les conditions de son usage. Outil d’émancipation, de partage et de transition énergétique, le vélo offre une alternative soutenable au « toujours plus » et montre la voie du « mieux » : mieux de transport, de proximité, d’autonomie, de santé, de bien-être, de justice sociale. C’est un remède anticrise, un outil de développement économique, de connaissance du territoire et de dynamique de création de services innovants. Véritable boîte à idées et boîte à outils, À vélo, vite ! s’adresse aussi bien à ceux qui pratiquent déjà le vélo, passionnés ou débutants , qu’à tous ceux qui souhaitent en commencer la pratique – dans la vie quotidienne, pour le travail -, ainsi qu’aux collectivités, entreprise et élus qui veulent mettre en place des actions en faveur du vélo.

Véronique Michaud est secrétaire générale du Club des villes et territoires cyclables, association qui rassemble 1300 collectivités pour le développement du vélo et de l’inter modalité. Diplômée d’un DESS en sciences de l’Information, elle a dirigé plusieurs services de communication dans  le domaine des mobilités et animé la recherche prospective de la RATP sur la marche urbaine. Elle est également rédactrice en chef du magazine Ville & Vélo.

-2014- 144 pages – Éditions : FYP –

Prix : 16 €


20:18 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Anthologie - Traités-Essais-Biographies, Écologie-Politique-Économie | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

28/03/2013

Favé Yves

cyclotourismeFANCH FAVÉ

La coqueluche de Brest-Kerabécam

Auteurs : Yves Favé & Daniel Kerh

Yves Favé, Fils du coureur Fanch Favé , est un passionné de cyclisme qui a accumulé durant quarante ans quantité d’archives sur les courses avant et après guerre. Ce travail sur la mémoire de son père forme son premier livre publié.

Daniel Kerh est un auteur prolifique qui, à côté de romans et recueils se consacre au domaine cycliste ancien ou contemporain. Brest est inséparable de son écriture.

Suivre le parcours de Fanch Favé, c’est plonger dans une Bretagne cycliste fervente et populaire où les critériums de week-end alternent avec les “poursuites“ et les “américaines“ sur les pistes, nombreuses à l’époque. C’est inaugurer le tour de l’ouest, le circuit de Plouay, de Châteaulin... Et ressusciter les frères Le Drogo, Jézo, Cloarec, Goasmat...C’est réentendre les clameurs sur les gradins de Kerabécam, le vélodrome brestois disparu, dont il fut la coqueluche.

Un récit documenté et illustré de 80 photos rares ou inédites, pour un personnage cher au cœur des amateur. Une redécouverte pour le lecteur d’aujourd’hui...

-2013-  159 pages - Éditions : LOCUS-SOLUS - 6, place de l’Église - 29590 Lopérec.

Prix : 20 €

 

18:50 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Anthologie - Traités-Essais-Biographies | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

Goblet Jean

cyclotourismeJ’ai été envoyé spécial à bicyclette

Témoignage de 40 ans de journalisme du comice agricole de Châteaumeillant au Vatican de Jean XXIII

Auteur : Jean Goblet

Jean Goblet est né à Plou dans le département de Cher . Autodidacte, il a débuté en journalisme à Bourges à dix-sept ans et a poursuivi son métier durant 44 ans. Il a effectué l’essentiel de sa carrière à La Nouvelle République du Centre-Ouest. De 1968 à 1989 il a dirigé l’édition de Maine-et-Loire.

Après quatre décennies de journalisme, Jean Goblet témoigne aujourd’hui de nombreux faits divers, de secrets de journaliste ou de moments historiques. Dramatiques, cocasses, humoristiques, savoureuses les tranches d’Histoire ici partagées, du simple concours de boule de fort aux coulisses du monde politique angevin de Jean Monnier ou Jean Narquin, en passant par le procès d’un condamné à mort, les déplacements à bicyclette au comice de Châteaumeillant ou encore la visite au Vatican du pape Jean XXIII.

-2012- 131 pages - Éditions du Petit Pavé - www.petitpave.fr

Prix : 16 €

13:16 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Anthologie - Traités-Essais-Biographies | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

13/03/2013

Chic à vélo

cyclotourismeChic à vélo

Auteure : Aurore Lescamure

Illustrations : Camille d'Ornellas

Une couverture rouge unie, uniquement agrémentée du titre sur fond jaune, 14 pages imprimées sur papier à fort grammage, un « bout de ficelle pour relier le tout »... La modestie apparente de ce charmant petit opuscule ne doit cependant pas occulter l'essentiel de son propos : il proclame avec force, humour et délicatesse un nouveau droit des femmes, celui de pédaler avec élégance et en chaussures à talons dans les rues de nos villes.

Analysés en trois effets « kiss super cool », les avantages de pédaler avec de tels souliers paraissent tellement évidents que ces dames pédaleuses vont se demander comment elles avaient pu s'en passer jusqu'à maintenant !

Derrière tout cela, se dégage un amour évident pour la bicyclette et sa pratique urbaine et une volonté farouche de rester femme, ce dont peu de monde ne se plaindra...

Annoncé comme un premier numéro, ce traité féministe à la gloire du vélo et de la féminité engendre la bonne humeur et à l'approche du printemps, nul doute qu'il trouvera de très nombreuses adeptes !

N’attendez donc pas le 8 mars prochain, offrez ce livre à votre cycliste urbaine préférée, à ses sœurs, ses cousines, ses filles ou sa mère selon le cas, bref à toutes celles qui, dans votre entourage, œuvre pour une ville plus cycliste et plus féminine ; quant aux autres qui trouvent encore que la voiture, c'est chic, forcez les à le lire et dirigez les vers le marchand de cycles le plus proche !

                                                                   Jean-Yves MOUNIER

2012 – 14 pages - Éditions Néphélées, Collection Vénus

9 rue du Haut Bois, 35136 Saint-Jacques-de-la-Lande

http://editions-nephelees.fr/

Prix 2,50 € + 0,80 € frais de port

23:30 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Anthologie - Traités-Essais-Biographies | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

02/03/2013

Anthologie - Pierre Thiesset

 

cyclotourismeLes bienfaits de la Vélocipédie

- ANTHOLOGIE -

Florilège établi par Pierre Thiesset

Graphisme : Quentin Thomasset

Quand le vélocipède est apparu et s’est répandu en pleine révolution industrielle,il a dû affronter une vive opposition. Ce symbole de la vitesse et de la modernité était accusé de créer d’innombrables accidents, de malmener les organismes, de dévergonder les femmes, de nuire aux professions du cheval... Face à un tel déluge de « vélophobie », les propagandistes de la petite reine ont pris la plume pour vanter les bienfaits de la vélocipédie et faire accepter ces merveilleux fous roulant sur leurs drôles de machines.

 

Cette ANTHOLOGIE regroupe des articles de journaux, des extraits d’ouvrages et une quarantaine de dessins publiés entre la fin des années 1860 et le début du XXe siècle. Les divers auteurs (journalistes, coureurs cyclistes, médecins, scientifiques, historiens, juristes, voyageurs...) exaltent la liberté offerte par le vélo, les joies intemporelles éprouvée derrière le guidon, les vertus médicales de cet exercice, les perspectives sociales et économiques ouvertes par cet accélérateur du mouvement ; il enseignent comment dompter l’engin, éviter ses ennemis, s’entraîner à la compétition ou vagabonder sur les chemins des écoliers. Condensé inédit des écrits précurseurs consacrés au vélo, ce livre volontiers comique apporte aussi un témoignage historique sur les mœurs de la Belle Époque, la résistance à la technique et les bouleversements sociétaux engendrés par la vitesse individuelle.

-2013- 254 pages - Éditions Le Pas de côté - 27 rue Riparia - 18100 Vierzon -Tél. : 02.36.55.51.51 -

Lepasdecote.@gmail.com  -  www.lepasdecote.fr .

Diffusion-distribution Pollen : www.pollen-diffusion.com

Prix : 16 €

Livre lu et apprécié par le comité de lucture du blog. 


17:14 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Anthologie - Traités-Essais-Biographies | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

28/11/2012

Massart Sylvie - Archimbaud Florence

cyclotourismeDÉTOURS DU MONDE

Souvenirs de cinq années à vélo (67000 Km)

Auteurs : Sylvie Massart et Florence Archimbaud

« un rêve longtemps porté va se terminer, ainsi que se dissiper toute l’énergie pour le réaliser. Je voudrais être sûre que notre circumduction ne sera pas qu’un parenthèse vite refermée à l’arrivée. Le plus sûr, suis-je tenté de me dire, serait de ne pas arriver, de se couper plus profondément encore des nécessités de la vie occidentale et de s’isoler davantage dans le cocon protecteur du voyage. (...) Comment préserver cette sensation privilégiée d’extrême disponibilité ? Cette sensation de vivre au réel à l’ère du tout virtuel ?... »

En mars 2000, Sylvie Massart et Florence Archimbaud décident de fête le nouveau millénaire par un tour du monde à vélo, pour aller au bout de leur rêve, sans sponsors, sans moyens logistiques hors du commun, sans expérience des voyages, ni du vélo. Détours du monde vous fera vivre à travers leurs souvenirs ces années de nomadisme, au-delà des anecdotes, comme une plongée au cœur de leur ressenti et des incessantes adaptations exigées par le voyage

-2010- 278 pages - Autoédité : www.detoursdumonde.sitew.com

Prix : 18 €

Livre lu et appriècié par le comité de lecture du blog 

20:59 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Anthologie - Traités-Essais-Biographies | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer

14/11/2012

Seray Jacques

cyclotourismeRICHARD LESCLIDE

Auteur : Jacques Seray

Ce livre est à deux sujets : le cyclisme et Victor Hugo. Or le poète vénéré n’a jamais écrit sur le vélocipède. Quelle peut être alors la passerelle entre les deux propos ? Un homme, RICHARD LESCLIDE. Il fut le créateur de la première revue sportive LE VÉLOPÈDE ILLUSTRÈ, en 1869 et devint, dix ans durant, le secrétaire de Victor Hugo.

Ce Bordelais, né en 1825, irrigua sa vie de riches amitiés qui le menèrent dans des courants qu’il n’imaginait pas devoir épouser. Dans l’édition et la presse. Ainsi la littérature érotique, tempérée, en vérité.

Ainsi son Ballon-Poste, un journal de quelques grammes qui s’évadait par les airs de Paris assiégée pour aller informer la province. Ainsi son incroyable Renaissance artistique et littéraire où se pressaient les meilleurs auteurs, y compris Verlaine et Rimbaud. Ainsi son formidable Paris à l’eau-forte, publication périodique dont les textes étaient voués à se tenir derrière de fines gravures. Ainsi le livre, qu’il s’attacha à magnifier, passant de sa première expérience, « l’édition populaire », à sa grande ambition, « l’édition de luxe », dans laquelle intervint Manet. Il s’y ruina. Et rejoignit Hugo à qui il ferma les yeux.

-2009- 252 pages - Coéditions Jacques Seray et Michel Lesclide -

Adresse : Jacques Seray - 8, allée de Normandie - 78140 Vélizy.

Courriel : jacques.seray@cegetel.net

Prix : 20 € + 3 € de frais de port

 

 

16:06 Écrit par Biblio-cycles de Philippe Orgebin et Jean-Yves Mounier dans Anthologie - Traités-Essais-Biographies | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer